Lien vers l'Index général des pages du site sens de la vie

Devenez membre privilégié en cliquant ici

30 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Recherche
SVP utilisez le moteur de recherche, en bas de page, avant de créer un nouveau sujet. Si celui-ci existe déjà, utilisez le pour vous exprimer.
  Sens de la vie - Forums [ Accueil ] · [Anonyme - Connexion] · [ Déconnexion ] Lettre de diffusion:  jeudi 20 février 2020
 
Forums
  • Forums
  •  
     
    Activité du Site
    Pages vues depuis 13/10/2003 : 24 670 148
    • Nb. de Membres : 709
    • Nb. d'Articles : 0
    • Nb. de Forums : 40
    • Nb. de Sujets : 0
    • Nb. de Critiques : 0

    Top 10  Statistiques

     
    Modéré par : Moderateur 
    Index du Forum » » O.G.M » » Confirmation: L’ADN des cultures génétiquement modifiées est transféré aux humains qui les mangent  
    AuteurConfirmation: L’ADN des cultures génétiquement modifiées est transféré aux humains qui les mangent
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 11-10-2014 07:22

    C’est confirmé : L’ADN des cultures génétiquement modifiées est transféré aux humains qui les mangent !

    "Qu’est ce que l’ADN , d’où qu’il provienne ? De l’info !

    Il n’est donc pas étonnant que les infos contenus dans l’ADN des OGM et celle de notre ADN se mélangent quand nous les absorbons, pour faire naître un « ADN mutant »"





    "Dans une nouvelle étude publiée dans la revue « Public Library of Science », les chercheurs soulignent qu’il existe des preuves suffisantes que des repas ayant des fragments de ces ADN portent des gènes complets qui peuvent entrer dans le système humain par un mécanisme inconnu.

    Il est intéressant de savoir si les scientifiques des sociétés en biotechnologie ont déjà identifié cette méthode ? Dans un des échantillons sanguins, la concentration relative de l’ADN végétal est plus élevée que celui de l’humain.





    "Ils savent bien sur … trouvé sur le site de MONSANTO

    L’étude était basée sur l’analyse de plus de 1000 échantillons humains provenant de 4 études indépendantes. « Public Library of Science » est une revue scientifique à libre accès, très respectée, qui couvre la recherche primaire des disciplines au sein de la science et de la médecine. C’est formidable de voir que cette étude y a été publiée, confirmant ce que beaucoup de gens ont soupçonné depuis des années.

    Quand il s’agit de cultures et d’aliments génétiquement modifiés, nous n’avons vraiment aucune idée de ce que seront les effets sur le public sur le long terme s. La première vente commerciale d’aliments génétiquement modifiés s’est faite il y a seulement 20 ans, en 1994.

    Il n’existe aucun moyen pour que nos autorités responsables de la santé publique puissent tester l’ensemble des combinaisons possibles, sur une population et une période suffisantes, pour affirmer avec certitude que ces organismes sont inoffensifs. Le généticien David Suzuki a récemment exprimé son inquiétude, en disant que les êtres humains font partie d’une « expérience génétique massive » pour de nombreuses années, alors que des milliers de personnes continuent à consommer des OGM.

    Les progrès dans la science du génome au cours des dernières années ont révélé que les organismes peuvent partager leurs gènes. Avant cela, on pensait que les gènes pouvaient être partagés uniquement entre les individus d’une espèce, par la reproduction. Les généticiens suivaient généralement l’héritage des gènes dans ce qu’ils appellent un mode « vertical », comme la reproduction entre un mâle et une femelle. Vous suivez leur progéniture et vous continuez à partir de là.

    Aujourd’hui, les scientifiques reconnaissent que les gènes peuvent être partagés, non seulement entre les membres d’une espèce, mais aussi entre les membres de différentes espèces."
    .........

    "Il y a des études qui démontrent que quand les humains ou les animaux digèrent les aliments génétiquement modifiés, les gènes artificiellement créés transfèrent et modifient la nature des bactéries bénéfiques dans l’intestin."
    ..........

    "Il est probable que les ingénieurs travaillant sur la génétique n’ont jamais accepté la réalité du transfert de gènes quand ils produisaient ces choses et les introduisaient dans l’environnement. En conséquence, nous commençons maintenant à voir les conséquences de ces gènes conçus, en particulier la façon dont ils propagent et modifient d’autres organismes dans divers environnements."

    Lire l'ensemble de ce long article intéressant ici

    SOURCE

    Résumons : on ne sait pas vraiment ce qu'on fait, on ne sait pas à quel gravissime bordel cela va aboutir, d'ailleurs on s'en fout, on ne sait pas vraiment pourquoi ni pour quoi on le fait - il n'y a pas que le profit mis aussi l'orgueil de jouer au démiurge... - mais on va de l'avant et on veut l'imposer aux populations du monde entier !



    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!


    Message édité par : Francoise / 11-10-2014 07:26


      Profil  Citation   
      
    Sauter à :
    !!!_else!
     

    Moteur de recherche interne

    Vous pouvez faire une recherche Interne dans sens-de-la-vie.com avec Google (écrire l'objet de votre recherche dans le cadre ci-dessous sans utiliser d'accents, de cédilles ou trémas. Ne marche pas si vous bloquez les pop up) ou voir les Liens sur le sommaire ci-contre à gauche classés par sites et chapitres. Une fois entré dans une page, le lien vers sa suite est en bas de texte.




    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @ sens-de-la-vie.com.

    Retour au site WWW.SENS-DE-LA-VIE.COM


    Ce site a été construit avec NPDS Version Sable 5.10, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.