Lien vers l'Index général des pages du site sens de la vie

Devenez membre privilégié en cliquant ici

38 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Recherche
SVP utilisez le moteur de recherche, en bas de page, avant de créer un nouveau sujet. Si celui-ci existe déjà, utilisez le pour vous exprimer.
  Sens de la vie - Forums [ Accueil ] · [Anonyme - Connexion] · [ Déconnexion ] Lettre de diffusion:  mercredi 21 août 2019
 
Forums
  • Forums
  •  
     
    Activité du Site
    Pages vues depuis 13/10/2003 : 23 328 396
    • Nb. de Membres : 709
    • Nb. d'Articles : 0
    • Nb. de Forums : 40
    • Nb. de Sujets : 0
    • Nb. de Critiques : 0

    Top 10  Statistiques

     
    Modéré par : Moderateur 
    Index du Forum » » Initiatives positives et signes d'espoir » » La solidarité face à l'austérité et à l'égoïsme !  
    AuteurLa solidarité face à l'austérité et à l'égoïsme !
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 22-08-2012 07:13

    Espagne

    1 000 médecins continuent à soigner les sans-papiers

    "Alors qu'un décret va limiter l'accès gratuit au système de santé publique pour les immigrés en situation irrégulière, ces objecteurs de conscience s'engagent.

    Des groupes indépendants d’employés et d’usagers de la santé publique ont créé une plateforme afin de protester contre la récente réforme de la santé. "


    (Le mouvement ) Yo Sí Sanidad Universal estime que ce décret, qui privera de carte d’assuré social près de 150 000 personnes, vise à bouleverser le système de santé et à créer un nouveau système d’assurance ; ce dernier opposerait les personnes assurées et celles que ne sont pas couvertes. Il risque par conséquent de mettre fin au système de santé à la portée de tous, qui était en vigueur en Espagne jusqu’alors.

    La page Web de la plateforme explique la situation :

    "Le plus grave dans cette réforme du système de santé, c’est précisément qu’elle passe d’un système universel de droits des personnes, basé sur des valeurs comme la solidarité sociale (« Je peux rester au chômage », « Je peux tomber malade alors que je suis au chômage », « Aujourd’hui pour toi, demain pour moi ») et de justice sociale (« Toute personne a le droit à l’éducation et à la santé », « Garantir des droits à tous est le meilleur moyen pour créer une société meilleure »)

    à un soi-disant système dans lequel chacun reçoit ce qu’il paie, et doit justifier de sa qualité d’« asssuré(e) », qu’il possède une assurance qui le couvre face à la possibilité de tomber malade ou de recourir à des soins de santé. Le recul des droits des citoyens est manifeste, sans pour autant permettre de réaliser d’économies significatives."
    .........

    "En rappelant que l’objection de conscience est un droit reconnu, même s’il est peu régulé, et que la Déclaration universelle des droits de l’Homme reconnaît que la santé est l’un des droits essentiels, la plateforme Web prévoit de créer un réseau d’objecteurs au sein de l’espace de santé. Elle offre à cette fin différents modèles d’objection de conscience, destinés au personnel de santé, aux infirmiers et aux autres employés, ainsi que d’autres instructions et documents officiels et d’information."

    Lire tout ici

    Cela reste positif tant - bien entendu - qu'aucun acte médical n'est imposé à quiconque au non d'une conception unique de la "santé".



    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!



    [ Message édité par : Francoise : 13-11-2012 08:05 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 09-10-2012 08:15


    France

    Ses voisins lui construisent une maison !

    "C’est une histoire comme on en voit dans les émissions de téléréalité, sauf que la télé n’est pas venue. Une histoire de solidarité et de proximité qu’on peut lire, aussi, comme un contre-pied à la crise. L’histoire d’un père de famille vivant seul dans un mobil-home d’un autre âge et à qui ses voisins vont construire une maison. Une vraie maison en ossature de bois et aux normes "bâtiment basse consommation", avec trois chambres, 90 m2 de surface au sol et un poêle canadien au milieu. Sauf imprévu, la masure se dressera à Noël à la sortie du village de Saint-Martin-des-Fontaines (Vendée), à l’endroit même où Fred –l’homme ne souhaite pas voir apparaître son nom – a acheté un terrain pour se rapprocher de la mère de ses quatre enfants dont il est séparé."
    .........

    "Au final, une cinquantaine de partenaires financeront en dons et en services 80% de l’opération dont le coût avoisine les 100.000 euros. "Curieusement, ce sont surtout de jeunes entrepreneurs qui ont mis la main au portefeuille, (...) . Leur geste est très beau en cette période de crise. C’est à se demander si la solidarité n’est pas plus importante quand les temps sont difficiles."

    Pour prendre contact avec les deux associations de Saint-Martin-des-Fontaines:
    un.toit.pour.une.famille@gmail.com

    Lire l’article ici

    SOURCE : "Crise Blog" du "Monde"



    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!



    [ Message édité par : Francoise : 13-11-2012 08:05 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 13-11-2012 08:01


    France

    VÉRITABLE LIBRE-ÉCHANGE

    « Zone de gratuité », ou comment les objets deviennent « sans propriétaire fixe »

    "Et si on changeait notre rapport à la propriété et à la consommation ? Un peu partout en France émergent des « zones de gratuité », des espaces où les rapports marchands sont abolis, de manière temporaire ou permanente. Ici les objets circulent et les gens se parlent, en réapprenant que l’échange ne passe pas forcément par l’argent. Petit reportage à Montreuil (Seine-Saint-Denis)."





    « Tout est vraiment gratuit ? », questionne un enfant, incrédule. Dans cette rue de Montreuil (Seine-Saint-Denis), une centaine de personnes discutent, se promènent ou explorent des piles d’objets entassés sur une dizaine de tables. La rue de Villiers est déclarée « zone de gratuité » pour tout l’après-midi. Sur les tables : vêtements et chaussures, livres et DVD, vaisselle, ordinateurs ou chauffe-biberon... Ici, chacun amène ce qu’il veut et prend ce qu’il souhaite. Tout est en accès libre. Ce n’est pas une brocante ou un vide-grenier, mais un espace non-marchand temporaire.

    Un pied-de-nez à la société de consommation.

    Donner et récupérer à la place d’acheter et jeter.

    "Ces zones de gratuité essaiment un peu partout en France et dans le monde. Zones temporaires ou permanentes, sur un bout de trottoir, dans des locaux d’une association, dans une cage d’escalier ou par un caddie gratuit laissé au bord d’une route. Certaines fonctionnent sur le don définitif, d’autres invitent à faire circuler les objets, devenus SPF (Sans propriétaire fixe). Dans d’autres lieux, on imagine des « zones d’objets mutualisés et empruntables » (ZOME), où les objets peuvent être empruntés, ou achetés collectivement pour être ensuite utilisés par tous. Des lieux qui invitent à renverser notre rapport à la propriété et à la consommation."

    Lire tout ici

    Voilà bien une bonne idée !
    Pourquoi ne pas lancer cela autour de nous ?
    Je suis certaine qu'il y aurait pas mal de partants !


    Il existe déjà ici par exemple ou là des magasins de seconde main, vraiment pas chers, qui fonctionnent avec les dons reçus et où l'on peut se procurer des objets en très bon état , dont des meubles n'ayant pas nécessité de nouvelles coupes d'arbres rares....


    ceci peut fort bien compléter cela !





    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!



    [ Message édité par : Francoise : 13-11-2012 11:28 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 03-02-2013 06:17

    Espagne

    Andalousie : un petit village en auto gestion où le travail et les ressources sont répartis entre tous !





    "En ce début de 21e siècle, toute l’Europe est sous domination capitaliste.
    Toute ? Non, car un petit village d’irréductibles Andalous résiste encore…

    Sur la route des utopies, il y a des noms célèbres. Marinaleda en fait partie. Ce village espagnol de 3000 habitants a développé un modèle social collectiviste et participatif qui lui vaut une réputation internationale. Le village voit débarquer régulièrement journalistes, militants et utopistes d’ailleurs, venus voir comment il est possible de vivre sur des terres collectivisées, sans policier, en repartissant le travail entre toutes et tous… (…)

    Un modèle construit par la lutte et géré collectivement
    ............

    "Du travail pour tous

    Les poivrons, artichauts et autres légumes cultivés sur les terres collectivisées sont mis en conserves dans une usine construite par la coopérative du village. L’administration communale emploie des habitants pour tous les chantiers d’entretien et de construction. Ainsi, de 2000 à 2008, les postes de travail créés par les cultures, l’usine et les chantiers de la commune ont permis de réaliser le rêve du plein emploi.

    Le taux de chômage frôlait zéro, tout le monde travaillant pour un barème unique, environ 1200 euros par mois.

    Depuis peu, la crise économique qui frappe durement l’Espagne et les mauvaises conditions météorologiques ont ramené le chômage au village. Le travail disponible est donc réparti entre tous.

    L’objectif est de permettre à chaque famille du village de jouir d’au moins un revenu. De plus, même si les salaires restent modestes, le village compte de nombreux services gratuits ou à prix modique...."
    ........

    "La logique qui guide la politique du village est de permettre l’accès de tous aux droits fondamentaux : travail, loisir, logement… "

    Lire tout ici

    Tout n'est certes pas à copier (comme le Wi-Fi partout, même gratuit...) mais voilà un beau modèle de partage à adapter dans un esprit de non-exclusion !



    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 04-02-2013 07:38

    France

    Un entrepreneur lyonnais offre des villages provisoires aux SDF

    "Alain S. a mis sa fortune au service des sans-abri en créant trois villages en préfabriqué pour accueillir des SDF ou des familles à la rue. Le concept de bungalows mobiles est une formule d'habitat d'urgence pour l'accueil des familles, des couples ou des personnes isolées. Les personnes hébergées sont orientées vers ce dispositif par le Samu social. Les chambres et des bungalows sont sommaires, mais disposent des équipements indispensables.

    L'homme d'affaires a investi en deux ans deux millions d'euros de sa poche pour construire trois villages de bungalows, deux à Lyon (Rhône) et un à Dijon (Côte-d'Or). Un restaurant et un dispositif d'accompagnement social sont aussi disponibles sur les lieux. ...."

    Article + courte video


    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!

      Profil  Citation   
    chenoa
    1217       

    chenoa
      Posté : 04-02-2013 08:13



    Bonjour à tous,

    Dans l'association de chefs d'entreprise où je travaille, un jour l'un d'entre eux évoqua l'idée suivante : la révolution ou changement de paradigme passera par les entrepreneurs.

    Cet exemple montre ô combien leur action peut être bénéfique.

    Amitiés


    [ Message édité par : chenoa : 04-02-2013 08:13 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 03-09-2013 17:53

    Belgique

    Un premier supermarché Delhaize situé à Marcinelle distribue ses invendus

    " Le supermarché Delhaize de Marcinelle (Charleroi) distribuera mardi soir pour la première fois ses invendus alimentaires à la Banque alimentaire du Pays de Charleroi et du Centre. Trois types d'aliments sont concernés: les produits frais en vente rapide, dont la viande et le poisson, le pain frais invendu congelé la veille et les produits secs dont la date de péremption est dépassée.

    Le groupe Delhaize mène depuis plusieurs mois en Flandre et à Bruxelles le même type de collaboration. A ce jour, 18 magasins intégrés et une trentaine de franchisés distribuent leurs invendus à des associations qui viennent en aide aux plus démunis. En Wallonie, le projet ne s'était pas encore concrétisé."

    Lire la suite ici

    Tout de même, on y vient... Espérons que le temps où les employés avaient ordre de rendre ces denrées alimentaires inutilisables et où il était passible de prison de se servir dans les poubelles des grands magasins est révolu !


    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!

    Message édité par : Francoise / 03-09-2013 17:53


      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 01-12-2013 10:33

    France

    Le village des « gueules cassées »





    "Une ferme, une épicerie, des wagons de train aménagés en dortoirs, des maisons à l’architecture délirante... Bienvenue dans le village alternatif d’Emmaüs Lescar-Pau qui accueille depuis trente ans des exclus du système et recrée une société préservée du « consumérisme et du productivisme ».


    Lire la suite ici


    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 07-06-2014 12:38


    De VSV Facebook

    " Cette association lutte contre l'exclusion par des dons. Amis dirigeants, elle peut vous intéresser !
    Cette association oeuvre dans la partie engagement sociétal de la performance globale.
    Merci à Cécile Galoselva, Jeune Dirigeante lyonnaise, qui a fait le lien !"

    France

    Partenaires solidaires dans la lutte contre l'exclusion

    L'Agence du Don en Nature, association reconnue d'intérêt général, lutte contre l'exclusion par le don des invendus non-alimentaires des entreprises.


    Aujourd'hui 600 000 personnes en situation de précarité bénéficient de dons de produits neufs non alimentaires (shampoing, lessive, vaisselle, couche- culotte, etc.) collectés auprès d'une centaine d'entreprises par ADN via sa plateforme de don sécurisée. Demain, grâce à vous 1 million de personnes pourraient en bénéficier.

    Pour en savoir plus et connaitre les avantages de devenir donateur, retrouvez-nous sur
    -> http://www.adnfrance.org.

    Vous pouvez également contacter notre ambassadeur bénévole sur la région Rhône Alpes
    Christian Ringuet - Ex dirigeant SEB - -> christianringuet@orange.fr "

    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!

    Message édité par : Francoise / 07-06-2014 12:39


      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 30-07-2014 06:51

    Comment de petits gestes d'amour et de compassion gratuits changent la couleur de la vie !

    Trois étudiants allemands font une surprise à un Sans Abri

    Voir la video (3'53)

    Ce n'était pas grand chose pour eux, mais cela change tout !

    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!

    Message édité par : Francoise / 30-07-2014 06:52


      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 22-12-2014 04:59

    Conséquence positive de l'effondrement en cours de ce "modèle (non) économique" fou : la prise de conscience grandissante de la valeur de la nourriture et du partage !

    Allemagne

    Des frigos en libre service à Berlin pour lutter contre la faim et le gaspillage.





    "À l’initiative d’une association de partage de nourriture, plusieurs dizaines de réfrigérateurs parsèment la capitale allemande Berlin, et ce, pour lutter contre le gaspillage et contre la faim.

    Formidable initiative qu’a eu l’association Lebensmittelretten , un site participatif qui facilite le partage de nourriture entre les particuliers, en proposant des frigos en libre service dans toute la ville de Berlin, gratuitement.

    Dix millions de tonnes. C’est le chiffre gênant que représente le gaspillage alimentaire par an, uniquement en France.
    Un problème particulièrement sérieux, surtout quand on sait qu’une grande partie de ce gaspillage alimentaire est toujours consommable.

    Alors à Berlin, en Allemagne, l’association Lebensmittelretten a mis en place plusieurs frigos dans toute la ville, où n’importe qui peut déposer de la nourriture, en suivant une seule et unique règle : n’y déposer que de la nourriture que l’on pourrait finalement manger soi-même.

    En plus de compter sur la générosité des habitants, les 1700 bénévoles de l’association parcourent les magasins et restaurants de la ville pour y récupérer les denrées qui ne seront pas consommées.

    Là où l’opération est un succès, c’est que les professionnels participent activement à l’opération et ont décidé de jouer le jeu.

    En effet, là où en France, supermarchés et restaurants, en général, luttent pour que cette nourriture ne soit pas redistribuée… Là bas, ils sont partenaires et participent au remplissage de ces réfrigérateurs.

    Lutter contre le gaspillage alimentaire, un enjeu essentiel de notre siècle. Bravo, et merci.

    Une opération qui n’est pas sans nous rappeler l’initiative de cet homme qui a trouvé un moyen de lutter contre la faim, gratuitement. "


    SOURCE


    Vu ici




    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!

    Message édité par : Francoise / 22-12-2014 05:00


      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 11-07-2015 10:49


    100 sites de consommation collaborative

    A découvrir ici



    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 13-08-2015 08:35

    FruitCollect, l’association Belge qui récolte des fruits pour les plus démunis




    "En Belgique, une jeune association prometteuse vient d’éclore armée des meilleures intentions. Son but, récolter bénévolement, dans les jardins des particuliers ou dans les grandes surfaces, les fruits qui seraient d’ordinaire laissés à l’abandon pour les redistribuer aux plus démunis. Son nom c’est FruitCollect, et eux aussi comptent sur vous !

    A l’origine de cette initiative citoyenne incroyablement positive, nous retrouvons Max et Chloé, deux étudiants Belges engagés pour aider les personnes défavorisées à reprendre goût au plaisir de la chair fruitée...."

    Lire la suite ici


    En savoir plus :
    -> http://www.fruitcollect.be
    -> https://www.facebook.com/fruitcollect?fref=ts


    https://mrmondialisation.org/fruitcollect-lassociation-belge-qui-recolte-des-fruits-pour-les-plus-demunis/

    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!



    Message édité par : Francoise / 30-12-2015 14:04


      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 30-12-2015 14:09


    « Les murs de la gentillesse » pour aider les sans-abri





    "IRAN – Une initiative solidaire se développe un peu partout en Iran. Les passants peuvent accrocher des vêtements qu’ils n’utilisent plus sur des murs, ainsi les gens qui en ont besoin peuvent se servir. En cette période hivernale, cette initiative rencontre un grand succès."

    Lire l’article ici

    Vu ici

    Cela ne doit pas nous faire oublier que, dans une société bien gérée, PERSONNE ne devrait être sans abri !

    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 10-04-2016 09:06

    France

    Une boulangerie met en place un système permettant d'offrir du pain





    "... Une boulangerie biologique qui se base sur le principe du partage et de la gratuité, remporte en franc succès..../...La boulangerie « La Conquête du pain » a lancé le concept de la baguette suspendue. Basé sur l’économie du partage, le principe en est des plus simples. Un client paie deux baguettes : l’une d’elles est mise dans un panier en attendant qu’une personne dans le besoin vienne la récupérer. Le Co-gérant de la boulangerie (...) précise que 10 baguettes sont suspendue par jour. «Certains clients donnent systématiquement une baguette, d’autres lorsqu’il leur reste de la monnaie»

    Offrir du pain à un inconnu est un concept qui plait beaucoup à ses clients les plus fidèles.

    ..... «il n’est pas rare qu’en fin de journée, certaines baguettes n’aient pas trouvé preneur, car ce n’est pas facile pour les gens en difficulté d’accepter d’être aidés». Dans ce cas-là, le boulanger donne les baguettes suspendues aux personnes ou aux associations qui viennent tous les soirs récupérer les invendus du jour. En plus de cette action solidaire, le gérant propose aussi des tarifs sociaux à ses clients les plus dans le besoin."

    Lire l’article ici

    Vu ici

    Cette boulangerie est dite "anarchiste" et "anti-capitaliste", c'est un peu dommage.
    Pourquoi coller des étiquettes à ce qui devrait être un mouvement de partage naturel ?
    Chez les amérindiens, aucun membre de la tribu n'était laissé dans le besoin !
    Et n'est-ce pas la moindre des choses ?


    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!

    Message édité par : Francoise / 10-04-2016 09:08


      Profil  Citation   
      
    Sauter à :
    !!!_else!
     

    Moteur de recherche interne

    Vous pouvez faire une recherche Interne dans sens-de-la-vie.com avec Google (écrire l'objet de votre recherche dans le cadre ci-dessous sans utiliser d'accents, de cédilles ou trémas. Ne marche pas si vous bloquez les pop up) ou voir les Liens sur le sommaire ci-contre à gauche classés par sites et chapitres. Une fois entré dans une page, le lien vers sa suite est en bas de texte.




    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @ sens-de-la-vie.com.

    Retour au site WWW.SENS-DE-LA-VIE.COM


    Ce site a été construit avec NPDS Version Sable 5.10, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.