Lien vers l'Index général des pages du site sens de la vie

Devenez membre privilégié en cliquant ici

25 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Recherche
SVP utilisez le moteur de recherche, en bas de page, avant de créer un nouveau sujet. Si celui-ci existe déjà, utilisez le pour vous exprimer.
  Sens de la vie - Forums [ Accueil ] · [Anonyme - Connexion] · [ Déconnexion ] Lettre de diffusion:  jeudi 20 février 2020
 
Forums
  • Forums
  •  
     
    Activité du Site
    Pages vues depuis 13/10/2003 : 24 669 975
    • Nb. de Membres : 709
    • Nb. d'Articles : 0
    • Nb. de Forums : 40
    • Nb. de Sujets : 0
    • Nb. de Critiques : 0

    Top 10  Statistiques

     
    Modéré par : Moderateur 
    Index du Forum » » Initiatives positives et signes d'espoir » » Retour à la campagne et à une vie plus saine  
    AuteurRetour à la campagne et à une vie plus saine
    chenoa
    1217       

    chenoa
      Posté : 13-03-2010 12:37





    Retour à la campagne et à une vie plus saine



    Bonjour les amis,

    Nombreuses sont les personnes désireuses d’une vie plus saine, loin du stress quotidien des villes avec la routine métro-boulot-dodo, avec moins de pollution et d’agressivité.Voici des exemples de ce mouvement qui aspire à un retour aux sources.



    Ces nouveaux paysans venus de la ville






    Un géologue devenu producteur de fraises près de Nantes, un cheminot reconverti en viticulteur dans le Loir-et-Cher, un financier francilien s'accomplissant dans l'élevage en Sologne. Malgré la dureté du métier et ses revenus aléatoires, les exemples de cette nouvelle race d'agriculteurs, à la vocation tardive et issus d'un autre milieu professionnel, se multiplient. Et ce, alors que les enfants d'agriculteurs sont de moins en moins nombreux à reprendre la ferme familiale - bien souvent ce sont leurs propres parents qui les en dissuadent.

    «Environ 30 % des exploitants qui s'installent actuellement ne sont pas issus du milieu agricole, explique William Villeneuve, président du syndicat des Jeunes Agriculteurs (JA). Le phénomène s'accroît depuis une dizaine d'années.» Ils étaient à peine plus de 10 % dans les années 1990. «Loin des utopies soixante-huitardes, leurs motivations renvoient à de véritables projets qui s'inscrivent dans la durée», assure François Purseigle, sociologue à l'Agro Toulouse.

    Ces motivations portent souvent sur la qualité de vie. «Je voulais être mon propre patron, arrêter de passer ma vie dans les avions pour me fixer et avoir une famille», explique Benoît Lopes, ancien salarié de l'exploration minière devenu producteur de fruits près de Nantes. Autre facteur déclenchant fréquent : la perte de son emploi et donc la nécessité de retrouver du travail. À l'instar de cette salariée de Sony qui, licenciée, est devenue agricultrice dans les Landes.


    Amitiés



    Source





    Pour apprendre à Voir :

    http://www.sens-de-la-vie.com




    [ Message édité par : chenoa : 13-03-2010 12:42 ]

      Profil  Citation   
    chenoa
    1217       

    chenoa
      Posté : 10-04-2011 08:31





    Retour à la campagne et à une vie plus saine



    Bonjour à tous,

    Le retour à la campagne n'est pas forcément quelque chose de voulu à la base, comme par exemple pour ces grecs qui ont décidé d'y vivre avec la crise. Pourtant ceux qui s'y sont installé découvrent que ce n'est pas un monde hostile, contrairement à ce qu'ils croyaient :



    Face à la crise, des grecs retournent à la terre





    Déméter, déesse de l'agriculture et des moissons




    Citation :

    “Je voyais ça comme un cauchemar, comme la pire des choses qui puisse m’arriver.” C’est ce que Kostas pensait de la vie à la campagne il y a encore quelques années. Cet enfant de la ville se voyait davantage en train de débattre du futur de la peinture moderne dans une galerie d’art plutôt qu’à la taverne du village à discuter du prix des engrais. Et pourtant, voilà près de deux ans maintenant qu’il a décidé, pour ses 45 ans, de tout changer. Son travail, son domicile – et, surtout, de quitter Athènes. “Dans le secteur de la publicité, où je travaillais, les budgets ont été divisés par trois. Aujourd’hui, je ne roule pas sur l’or, mais je vois les choses venir, tranquillement.” Depuis deux ans, Kostas est à la tête d’une petite exploitation agricole de plantes aromatiques à Fthiotida, dans le centre du pays. Pour cela, il a suivi une formation, il a appris à travailler la terre, à s’occuper des plantes et à surveiller les bulletins météo des journaux télévisés.

    Kostas n’est pas un cas isolé. Les emplois dans l’agriculture ont augmenté de 7 % en Grèce entre 2008 et 2009, selon un récent sondage réalisé en Europe par l’organisme Paseges pour le développement de la main-d’œuvre agricole. Cela signifie concrètement que 38 000 Grecs ont décidé d’une manière ou d’une autre de se consacrer à la production agricole et de changer de mode de vie. Des dizaines d’e-mails de ces “nouveaux agriculteurs” arrivent chaque jour dans les bureaux de cet organisme. Leurs questions sont souvent les mêmes : ils veulent apprendre comment on plante, sème, récolte… Et surtout quoi. Avec la crise économique qui s’installe durablement dans le pays, ces demandes se multiplient.

    Mais la crise touche aussi de plus en plus durement les générations plus jeunes. Résultat, les jeunes comme le reste de la société se reconvertissent. Dans le nord de la mer Egée et dans les îles Ioniennes, par exemple, ils sont de plus en plus nombreux à se consacrer à l’agrotourisme. De fait, le choix de l’agriculture n’est pas anodin. Pour la première fois en Grèce, le “paysan” n’est plus étiqueté comme un inculte, un grossier personnage aux capacités intellectuelles limitées. Aujourd’hui, c’est un professionnel sérieux qui sait ce qu’il veut. “Par mon nouveau travail, j’ai rencontré plein d’agriculteurs instruits, des gens qui parlent plusieurs langues et voyagent à l’étranger pour s’informer”, reprend Kostas. “J’ai réalisé que les gens, sur la place du village ou dans une ville de province, ont les mêmes informations que dans la capitale. Alors, je suis en train de tourner définitivement la page de ma vie athénienne”, conclut-il. "


    Dans les temsp qui courent, savoir travailler la terre est un avantage certain.

    Amitiés


    Source


    Pour apprendre à Voir :

    http://www.sens-de-la-vie.com


    [ Message édité par : chenoa : 04-05-2011 09:37 ]

      Profil  Citation   
    Pat
    1274       

    Pat
      Posté : 16-04-2011 18:49

    Bonjour à tous,

    Merci beaucoup chère Chenoa de cette nouvelle qui est très intéressante et positive

    Savoir travailler la terre est un atout technique certain. C'est également important pour l'Homme d'aujourd'hui de retrouver le lien avec cette même Terre, ce qui lui manque cruellement.


    Amitiés à tous

    Patrick


    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Pour comprendre les enjeux actuels

      Profil  Citation   
      
    Sauter à :
    !!!_else!
     

    Moteur de recherche interne

    Vous pouvez faire une recherche Interne dans sens-de-la-vie.com avec Google (écrire l'objet de votre recherche dans le cadre ci-dessous sans utiliser d'accents, de cédilles ou trémas. Ne marche pas si vous bloquez les pop up) ou voir les Liens sur le sommaire ci-contre à gauche classés par sites et chapitres. Une fois entré dans une page, le lien vers sa suite est en bas de texte.




    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @ sens-de-la-vie.com.

    Retour au site WWW.SENS-DE-LA-VIE.COM


    Ce site a été construit avec NPDS Version Sable 5.10, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.