Lien vers l'Index général des pages du site sens de la vie

Devenez membre privilégié en cliquant ici

26 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Recherche
SVP utilisez le moteur de recherche, en bas de page, avant de créer un nouveau sujet. Si celui-ci existe déjà, utilisez le pour vous exprimer.
  Sens de la vie - Forums [ Accueil ] · [Anonyme - Connexion] · [ Déconnexion ] Lettre de diffusion:  mardi 10 décembre 2019
 
Forums
  • Forums
  •  
     
    Activité du Site
    Pages vues depuis 13/10/2003 : 24 119 606
    • Nb. de Membres : 709
    • Nb. d'Articles : 0
    • Nb. de Forums : 40
    • Nb. de Sujets : 0
    • Nb. de Critiques : 0

    Top 10  Statistiques

     
    Modéré par : Moderateur 
    Index du Forum » » Santé » » Les meilleures nourritures pour la santé
    2 pages [ 1 | 2 ]
    AuteurLes meilleures nourritures pour la santé
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 25-04-2013 07:06


    Bonjour à tous,

    Voici revenu le moment de penser aux orties dans nos assiettes et nos jardins !
    Voilà une plante aux multiples vertus , abondante et gratuite, à la disposition de tous presque partout .







    "Mal aimée, mal connue, l’ortie recèle pourtant bien des vertus: médicinales, culinaires, écologiques… Sous forme d’extrait fermenté, elle enrichit le sol et fortifie les cultures.

    Comme inquiets de son succès, porté par la grande vague du bio, les pouvoirs publics (français) décident d’encadrer l’usage du “purin d’ortie”, législation à l’appui. Se déclenche alors une véritable “guerre de l’ortie”, lutte emblématique contre la marchandisation du vivant.

    Devenue un symbole de liberté et de défiance face aux lobbies de l’agrochimie, l’ortie interroge notre rapport à la nature sauvage, nous invite à une relation harmonieuse à la biodiversité.


    (Dans "Secrets de plantes" - un reportage d'Arte encore en ligne à ce jour ) Scientifiques, agriculteurs, paysagistes nous la font redécouvrir depuis les versants pyrénéens jusqu’aux forêts fluviales australiennes en passant par les allées du château de Versailles ou les laboratoires des Kew Gardens de Londres."

    SOURCE

    Il vous suffira de taper "recettes à base l'ortie" dans un moteur de recherche pour obtenir plus de recettes que vous ne pourrez en essayer ! Comme par exemple celles ci


    Voir aussi:

    La 'guerre de l'Ortie' n'est pas terminée !




    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!

      Profil  
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 25-03-2014 06:56

    Vous avez peut-être au fond d'une armoire le livre :






    Ecrit par Maria Treben, il a été édité pour la première fois en 1983 et il est encore possible de se le procurer ou de le télécharger gratuitement en français ICI .

    En passant sur un traducteur pour le titre, on le trouve aussi en espagnol et en italien et peut-être en d'autres langues.

    Profitons en !




    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!

    Message édité par : Francoise / 25-03-2014 06:57


      Profil  
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 08-08-2014 09:35

    Le Plantain : cette « mauvaise herbe »

    est l’une des plantes médicinales les plus utiles de la planète.








    "Il y a deux grands types de plantain en Colombie Britannique, au Canada (*) : le Plantain lancéolé et le Grand Plantain. La plupart du temps, les quelques 200 variétés de plantain ont les mêmes propriétés. Elles poussent particulièrement bien dans des sols pauvres, rocailleux (au bord des routes) et on la trouve souvent avec les pissenlits. Vous la verrez dans des gravières et des sites de construction, là où la nature tente de régénérer le sol. Introduite en Amérique du Nord dans les années 1600, elle fut autrefois appelée « Le pied de l’homme blanc » par les Amérindiens, qui avaient remarqué qu’elle poussait là où les Européens dérangeaient le sol.

    Le grand plantain (Plantago major) a des feuilles larges et des fleurs allongées. Le plantain lancéolé (ou petit plantain ou herbe à cinq coutures) a des feuilles allongées (en forme de lance) et des petites fleurs au bout des tiges. Quant au plantain moyen (ou langue d’agneau), il possède des feuilles plutôt rondes et des fleurs crème à étamines violettes alors que leurs cousines sont verdâtres ou brunâtres et inodores.







    Indications :

    Les constituants du plantain (pectine, aucubine, ampigénine, flavonoïdes, tanins, soufre, calcium, fer, phosphore, mucilage…) en font une plante aux très nombreuses indications, utilisable aussi bien en interne qu’en externe. Pour les amateurs de chimie pharmacologique, précisons que l’aucubine accélère l’élimination par les reins et possède des propriétés antimicrobiennes ; l’ampigénine est un anti-inflammatoire et les mucilages freinent l’appétit et activent le transit intestinal… Le plantain est aussi concentré en vitamines du groupe B (B1, B2 et PP) et en vitamine A. Plusieurs études scientifiques ont confirmé les bienfaits du plantain. Ainsi en 1980, des médecins allemands avaient administré pendant 10 jours une préparation à base de plantain à 593 personnes souffrant d’infections respiratoires aiguës : leurs symptômes — et notamment la toux — avaient significativement diminué.

    La première indication du plantain concerne les inflammations des voies respiratoires, des muqueuses de la bouche et du pharynx. Parce que le plantain est un expectorant naturel à haute teneur en silicium, une infusion peut s’avérer utile en cas de problèmes respiratoires, de toux et de rhumes. Mais, en interne, le plantain est aussi utile pour lutter contre l’eczéma, les infections des voies urinaires, les hémorroïdes et la constipation. En externe, on l’utilise pour stopper les saignements, cicatriser les blessures, soulager les piqûres et les rhumatismes. C’est un excellent collyre pour défatiguer les yeux et lutter contre l’inflammation des paupières et la conjonctivite… et comme si tant d’indications ne suffisaient pas, le plantain est aussi prescrit pour lutter contre le saignement des voies urinaires, l’ulcère gastroduodénal et la consolidation des fractures !

    Le plantain a souvent été le principal remède des randonneurs ennuyés par les moustiques. Parce qu’il absorbe les toxines, de par sa nature astringente, le plantain peut être écrasé (ou mâché) et placé directement comme cataplasme sur une piqure d’abeille, une morsure d’insecte, sur de l’acné, sur une coupure, ou sur des éruptions cutanées. Entourez la zone en question et laissez le plantain agir pendant 4 à 12 heures. Le plantain peut aussi servir pour fabriquer un baume pour kit de secours, en infusion, ou comme nettoyant, pour la peau et en général.

    Enfin, il serait sans doute intéressant de voir comment le plantain agit dans le cadre d’un régime amincissant puisque, d’une part, il régule l’appétit et le transit intestinal et que, d’autre part, diurétique et circulatoire, il facilite toutes les fonctions éliminatrices de l’organisme.

    Le plantain est en effet reconnu pour ses effets curatifs sur le système digestif. C’est particulièrement utile pour quiconque a vu son système digestif endommagé par des antibiotiques, des anti-inflammatoires ou des antidouleurs, par des allergies alimentaires, ou par la maladie cœliaque. Les feuilles comme les graines possèdent des vertus curatives pour le système digestif. Les feuilles peuvent être utilisées comme du thé, ajoutées dans la soupe, ou séchées comme des chips.

    Pas de contre-indication :

    Il n’existe pas d’effets secondaires liés au plantain qu’il soit pris seul ou avec un médicament. Toutefois, par prudence, on le déconseille aux femmes enceintes car il pourrait avoir un effet stimulant sur l’utérus. Seul effet indésirable, à haute dose, le plantain peut être un laxatif mal contrôlé.

    Utilisation :

    On conseille l’utilisation de feuilles et fleurs fraîches, ce qui n’est pas compliqué puisque le plantain se récolte 10 mois sur 12. Mais il est, bien sûr, préférable de cueillir le plantain à la floraison, au printemps et loin de toute pollution (ce qui est rarement le cas dans les pelouses !). Les feuilles doivent être soigneusement lavées. Pour les sécher, on les place au soleil ou dans un four chaud.

    • salade : préférez les jeunes feuilles que vous ajouterez à votre laitue ou à vos endives. Le goût est légèrement amer, avec un petit parfum de champignon.
    • légume : il suffit de cuire les feuilles et de les utiliser en soupe (comme pour les orties).
    • infusion : laisser infuser 10 minutes, 1,5 g de parties aériennes pour 1 litre d’eau frémissante (2 à 4 tasses par jour). Pour la toux, les bronchites et la constipation.
    • décoction : à utiliser en gargarisme ou lotion. 10 à 20 g de plante entière (feuilles, fleurs et même racines) dans 1 litre d’eau, laissez bouillir 10 minutes. 1 tasse à chaque repas.
    • macération : pour les problèmes digestifs ou urinaires. 30 à 60 g dans 1 litre d’eau. Faites bouillir 3 minutes et laissez macérer toute la nuit. Buvez toute la macération dans les 24 heures.
    • collyre : utilisez la décoction, ajoutez éventuellement du mélilot et/ou du bleuet.
    • friction : frottez et massez la peau avec des feuilles fraîches. Attendez plusieurs heures avant de rincer sans savon.
    • compresses et cataplasmes : feuilles fraîches sur les plaies, les varices… et même les rhumatismes.
    • gélules : 2 gélules 3 fois par jour avec beaucoup d’eau.
    • sirop : 2 cuillérées à soupe en cas de toux sèche ou grasse.

    Vous pouvez faire votre sirop anti-toux très facilement. Séchez les feuilles lavées avec un linge propre. Écrasez-les pour en extraire le suc que vous mélangez à du miel à quantité égale. Faites cuire à feu doux pendant 20 minutes. Cela se conserve sans problème au réfrigérateur. Recommandé pour soulager les affections respiratoires et la grippe. Bien entendu, si les troubles persistent, consultez votre médecin.

    Articles originaux : http://higherperspective.com/2014/01/little-weed-one-useful-medicines-planet.html?utm_source=MAM & http://www.univers-nature.com/durable-co/sante/plantain-anti-toux-51478.html

    Sources:
    - Prescription for Herbal Healing: 2nd Edition – Phyllis A. Balch, CNC
    - Hygieia: A Woman’s Herbal – Jeannine Parvati
    - Healing Secrets of the Native Americans – Porter Shimer
    - The New Age Herbalist – Richard Mabey

    Vu ici

    (*) Chez nous aussi.


    Rappel: Sens de la vie expose - depuis sa naissance - les règles justes pour se nourrir et demeurer en bonne santé, c'est sur la page:

    Alimentation, notre écologie interne et ses conséquences externes





    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!



    Message édité par : Francoise / 09-08-2014 07:13


      Profil  
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 21-10-2014 13:25


    Cannelle et miel la combinaison qui guéri(rai)t 17 maladies !









    Il semblerait que le mélange cannelle-miel soit miraculeux en matière d’effets bénéfiques sur la santé. Nos grands parents le savaient déjà. A l’heure actuelle, la médecine s’intéresse de plus en plus à ses bienfaits .

    Pour les maladies cardiaques, la combinaison cannelle /miel serait favorable, elle diminuerait le taux de cholestérol dans les artères et sauverait certains malades de la crises cardiaques. Il est conseillé d’en absorber régulièrement, le matin, un mélange de miel et de cannelle, par exemple avec des fruits, ou bien dans une tasse d’eau chaude. Cela permettrait d’avoir un meilleur souffle, de renforcer les battements du coeur, de revitaliser les artères et les veines. L’usage quotidien de la cannelle et du miel fortifierait le système immunitaire, et défendrait le corps.

    Quelques applications cannelle et miel

    La sagesse populaire conserve encore le savoir des propriétés de guérison du miel et de la cannelle. Le miel et la cannelle sont encore utilisés comme médicament dans de nombreuses situations, notamment chez les gens qui, en raison de la distance ou des revenus, ont l’accès aux soins de santé réduit. Le miel possède des fonctionnalités naturelles anti-bactériennes. Le miel appliqué sur des plaies ou des brûlures empêche l’infection et aide la guérison.

    Pour l’Arthrite

    Les personnes souffrant d’arthrite peuvent en consommer tous les jours, matin et soir, une tasse d’eau chaude avec 2 cuillères de miel et une petite cuillère à café de cannelle en poudre. Ce breuvage pris régulièrement, même l’arthrite chronique peut être guérie. Dans une nouvelle recherche menée à l’Université de Copenhague, il a été observé que, lorsque les médecins traitent leurs patients avec un mélange d’une cuillère à soupe de miel et une demi-cuillère à café de cannelle en poudre avant le petit déjeuner, dans l’intervalle d’une semaine, pratiquement 73 sur les 200 personnes traitées sont totalement soulagées de leur douleur, et en un mois, presque tous les patients qui ne pouvaient plus marcher ou se déplacer à cause de l’arthrite ont commencé à remarcher sans mal.

    Pour le Cholestérol

    Mélangez 2 cuillères à soupe de miel et 3 cuillères à café de cannelle en poudre à environ 400- 500 ml de thé. Cette potion, donnée à un patient ayant un taux de cholestérol élevé, réduit le niveau de celui-ci dans le sang de 10 % en deux heures. Comme il a été mentionné pour les patients arthritiques, si on en prend trois fois par jour, tous ceux qui souffrent de cholestérol chronique seront guéris. Le miel pur pris quotidiennement avec de la nourriture réduit le cholestérol.

    Pour les flatulences

    Selon des études faites en Inde et au Japon, le miel pris avec de la cannelle en poudre, soulage les gaz de l’estomac Grippes et rhumes Le rhume commun ou sévère peut être traité par la prise quotidienne d’une cuillerée à soupe de miel tiède avec ¼ de cuillère de cannelle en poudre pendant 3 jours. Cela permet de remédier à la plupart des toux chroniques, des grippes, et de libérer les sinus.

    Pour l’indigestion

    Saupoudrer de la cannelle en poudre sur deux cuillères à soupe de miel, et les consommer avant de passer à table, soulage l’acidité et facilite la digestion du plus lourd des repas.

    Pour la fatigue

    Des études récentes ont montré que le sucre du miel est plus utile que préjudiciable à la vitalité du corps. Les personnes âgées, qui prennent du miel et de la cannelle en poudre, à parts égales, sont plus éveillées et plus souples. Le Dr Milton, qui a effectué la recherche, a déclaré qu’en prenant quotidiennement une demi cuillère à soupe de miel dans un verre d’eau saupoudrée de cannelle, après le brossage et l’après-midi à environ 15h00 (lorsque la vitalité de l’organisme commence à diminuer), on redynamise l’organisme en une semaine.

    Pour la longévité

    Un thé contenant du miel et de la cannelle en poudre, pris régulièrement, atténue les dommages de la vieillesse. Prendre quatre cuillères de miel, une cuillère de cannelle en poudre et trois tasses d’eau ; faire bouillir comme pour un thé. Boire ¼ de tasse trois à quatre fois par jour. Cela conserve la peau douce et fraîche et ralentit le vieillissement. L’espérance de vie augmente également, et la vitalité de la personne âgée est renforcée.

    Pour la Grippe et le rhume

    Le rhume commun ou sévère peut être traité par la prise quotidienne d’une cuillerée à soupe de miel tiède avec ¼ de cuillère de cannelle en poudre pendant trois jours. Cela permet de remédier à la plupart des toux chroniques, des grippes, et de libérer les sinus.

    Pour les maladies cardiaques

    Prendre régulièrement au petit-déjeuner une pâte de miel et de cannelle en poudre sur du pain, plutôt que de la gelée ou de la confiture : cela réduit le taux de cholestérol et préserve de la crise cardiaque. Si ceux qui ont déjà eu une crise font cela tous les jours, ils garderont à bonne distance une nouvelle attaque. L’utilisation régulière de cette pâte soulage la perte du souffle et renforce les battements du coeur. En Amérique et au Canada, plusieurs maisons de soins infirmiers ont traité des patients avec succès. Ils ont constaté que les artères et les veines perdent leur flexibilité et s’obstruent en vieillissant : le miel et la cannelle les revitalisent.

    Pour le mal de dents

    Faire une pâte d’une cuillère à café de cannelle en poudre et de cinq cuillères à café de miel. Appliquer sur la dent douloureuse, à raison de trois fois par jour au maximum, jusqu’à guérison.

    Masque miel et cannelle contre l’acné

    Mélanger 1 cuillère à soupe de miel (miel d’acacia si possible) avec 1,5 cuillère à café de cannelle en poudre. Cet assemblage devrait durer environ 2 mois. Laver le visage avec un nettoyant pour la peau, puis le sécher. Ensuite, apposer une couche mince du mélange miel-cannelle sur le visage de la même manière qu’un masque facial. Le conserver pendant environ 15 minutes, puis laver. A faire trois fois par semaine et l’acné disparaît peu à peu. Réduire la fréquence à deux fois par semaine une fois l’acné réduit, puis une fois par semaine. Ce remède de grand-mère peut en quatre mois réduire de façon significative votre acné.

    Source et article complet sur Swagactu.com
    -> http://swagactu.com/miel-cannelle-guerissent.html

    Vu ici

    nb : Attention de vous procurer du VRAI miel (tant qu'il y en a encore...) et non un douteux concentré à base de sucre....

    Est ce tellement c'est bénéfique c'est bon qu' il y a des velléités d'interdire ou de limiter l'usage de la cannelle dans l'UE ?



    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!



    Message édité par : Francoise / 27-04-2016 08:42


      Profil  
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 18-03-2015 07:03


    Le raifort, un condiment oublié aux vertus médicinales










    "Antibactérien, anti-cancéreux, fortifiant, le raifort fait partie de ces légumes oubliés dont les propriétés curatives mériteraient d'être davantage connues. Également appelé « moutarde des allemands » en raison de son piquant prononcé, le raifort signifie littéralement « racine forte »"
    ......

    "Les cataplasmes à la moutarde de nos grands-mères ont été peu à peu remplacés par les antibiotiques. Et pourtant, leurs propriétés curatives n'en étaient pas moins fictives. Le raifort en est un parfait exemple.

    Durant l'époque médiévale, le raifort était préconisé pour combattre les rhumatismes et les douleurs articulaires. Mais également pour lutter contre le scorbut en raison de sa teneur en vitamine C comparable à celle des agrumes. Le raifort est donc un condiment idéal pour fortifier le système immunitaire.

    Plus intéressant encore, des études allemandes ont démontré l'efficacité du raifort dans le traitement des bronchites, sinusites, et infections urinaires, en raison de la présence d'allicine et de sinigrine, des substances antibactériennes. De nombreuses raisons de consommer le raifort en période hivernale !

    D'autre part, le raifort se compose d' allylisothiocyanate qui détruit certaines bactéries que l'on peut contractées par l'ingestion d'aliments contaminés telles que la listeria ou le staphylocoque. Cette substance aurait également des effets sur les cellules cancéreuses. Enfin, la consommation régulière de raifort permet de réguler la tension sanguine.


    Lire tout ici


    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!



    Message édité par : Francoise / 27-04-2016 08:41


      Profil  
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 27-04-2016 08:40


    Le Millet...une graminée qui tape dans le mille !










    "Le millet fait partie de la famille des poaceées (graminés). Son nom regroupe plusieurs espèces végétales, la plus cultivée étant le « millet perlé » ou « petit mil ». Il existe également d’autres variétés : l’élusine, le millet commun, le millet des oiseaux, le teff, le fonio blanc, fonio noir et fonio à grosses graines, le panic pied de coq, le millet indien, l’herbe à épée et le coix. Attention à ne pas confondre le millet et le sorgho.

    Si la céréale est présente en Chine depuis 5000 ans avant J-C, sa culture se répand en Asie, en Afrique avant d’arriver en Europe au Moyen Âge. Quotidiennement consommée, elle fut ensuite délaissée pour le blé, la pomme de terre et le riz. Aujourd’hui, le millet est surtout utilisé pour nourrir les oiseaux, mais en Asie et en Afrique, il reste un aliment essentiel et indispensable. Classé par la FAO comme aliment favorisant la sécurité alimentaire, le millet peut être cultivé dans les zones arides et sèches d’Asie et d’Afrique. La production de ces deux continents réunis s’élève à 28 millions de tonnes par an, soit 94 % de la production mondiale."
    .......

    "De nos jours, le millet revient principalement pour des raisons nutritives. Et puis, il permet de diversifier nos assiettes. À l’heure où fleurissent les allergies et intolérances, le millet tombe à pic. Il est sans gluten, très digeste, et contient des protéines, des vitamines et des minéraux. Selon les espèces, la composition nutritionnelle varie."

    Lire l’article ici (2 pages)

    Et en plus, c'est délicieux !



    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!

      Profil  
    Aller à la page : [ 1 | 2 ]
    Sauter à :
    !!!_else!
     

    Moteur de recherche interne

    Vous pouvez faire une recherche Interne dans sens-de-la-vie.com avec Google (écrire l'objet de votre recherche dans le cadre ci-dessous sans utiliser d'accents, de cédilles ou trémas. Ne marche pas si vous bloquez les pop up) ou voir les Liens sur le sommaire ci-contre à gauche classés par sites et chapitres. Une fois entré dans une page, le lien vers sa suite est en bas de texte.




    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @ sens-de-la-vie.com.

    Retour au site WWW.SENS-DE-LA-VIE.COM


    Ce site a été construit avec NPDS Version Sable 5.10, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.