Lien vers l'Index général des pages du site sens de la vie

Devenez membre privilégié en cliquant ici

13 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Recherche
SVP utilisez le moteur de recherche, en bas de page, avant de créer un nouveau sujet. Si celui-ci existe déjà, utilisez le pour vous exprimer.
  Sens de la vie - Forums [ Accueil ] · [Anonyme - Connexion] · [ Déconnexion ] Lettre de diffusion:  mercredi 29 janvier 2020
 
Forums
  • Forums
  •  
     
    Activité du Site
    Pages vues depuis 13/10/2003 : 24 494 883
    • Nb. de Membres : 709
    • Nb. d'Articles : 0
    • Nb. de Forums : 40
    • Nb. de Sujets : 0
    • Nb. de Critiques : 0

    Top 10  Statistiques

     
    Modéré par : Moderateur 
    Index du Forum » » Initiatives positives et signes d'espoir » » Naissance et progression d'une nouvelle façon de penser juste  
    5 pages [ 1 | 2 | 3 | 4 | 5 ]
    AuteurNaissance et progression d'une nouvelle façon de penser juste
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 02-12-2010 03:17



    Bonjour amis positifs et merci encore cher Patrick

    Voici une nouvelle qui démontre l’élévation rapide du niveau de conscience partout dans les monde. Quelle joie !


    Le début d'initiatives citoyennes visant à produire une nourriture saine en ville - Part I

    INDE : Retour à la terre en pleine ville



    RAPPEL : depuis 2001, Sens de la vie incite ses lecteurs à devenir autarciques. Cela a été évoqué à deux endroits différents, dans la page consacrée aux villages de vie mais aussi dans L’homme avisé
    où j’ai écris notamment que la sagesse voudrait que vous fassiez ceci :

    - Favoriser l'autarcie des sociétés humaines
    - Favoriser la décentralisation des sources d'énergie et de nourriture
    - Favoriser la décentralisation et la déconcentration des habitats humains
    - Multiplier les petites sources autonomes d'énergie
    - Multiplier et développer les sources naturelles locales de nourriture
    - Rendre a tous les milieux, ou c'est possible, leur biodiversité.

    A méditer ...



    Urban leaves



    Ou créer son potager en ville.



    Agacés de payer le prix fort pour se nourrir sainement, de plus en plus de citadins indiens cultivent leur petit jardin. Des formations à l’agriculture bio et urbaine connaissent un franc succès. Citation :

    Soixante habitants de Bombay suivent avec attention les mouvements de Preeti Patil. Elle découpe devant eux une pomme censée représenter notre planète. “C’est toute la terre dont nous disposons pour cultiver des denrées alimentaires”, dit-elle.

    Dans cette salle du centre de formation du parc naturel du Maharashtra, on croise des informaticiens, des avocats, des médecins, des étudiants, des personnes âgées et des adolescents boutonneux. Pour eux, Preeti est une célébrité.

    Ils ont tous lu comment cette femme, responsable de la restauration au sein de l’administration portuaire de Bombay, a galvanisé son service en transformant la terrasse de 280 mètres carrés jouxtant la cantine en une “forêt” luxuriante. Ils sont sidérés d’apprendre que son potager recycle les 20 kilos de déchets produits quotidiennement par la cuisine de la cantine. Et qu’elle y récolte des légumes incroyablement savoureux, parmi lesquels des épinards, des gombos, des aubergines et des tomates cerises, que les salariés mangent souvent crus et, bien sûr, des fruits comme les goyaves, les pommes cannelle, les mangues, les bananes et même les noix de coco d’un gigantesque palmier planté contre le mur de la terrasse.

    Ils ont renoncé à leur repos dominical pour apprendre à devenir des cultivateurs urbains..


    Voilà quelque chose d’autrement plus utile que de gesticuler et d’inciter à la haine contre les « méchants ». Nous devons comprendre une fois pour toutes qu'il ne pourra jamais y avoir de paix entre les nations, aussi bien qu'entre l'homme et l'Univers, avant que n'existe la vraie Paix, qui est avant tout à établir dans l'âme des hommes et donc en nous-mêmes.

    Amitiés à tous.


    Lire la suite de l’article Retour à la terre en pleine ville

    Et le site officiel en anglais de Urban leaves


    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous





    [ Message édité par : Moderateur : 24-01-2011 06:57 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    Pat
    1274       

    Pat
      Posté : 02-12-2010 06:54



    Bonjour à tous,

    Excellent ça cher Alain

    Voilà une bonne nouvelle de plus !


    Bonne journée à tous

    Patrick


    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Pour comprendre les enjeux actuels

      Profil  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 11-01-2011 01:20



    Bonjour à tous et merci à nouveau cher Pat


    Le début de la reconnaissance officielle des droits des peuples premiers – Part IV

    Le CONGO reconnait les droits des peuples autochtones



    Vendredi dernier le Rapporteur spécial de l'ONU sur les droits des peuples autochtones, James Anaya a félicité la République du Congo pour l'adoption d'une loi sur les peuples autochtones le 30 décembre, qui marque une étape importante dans la reconnaissance et la protection des droits des populations autochtones marginalisées, y compris des groupes comme les communautés Baaka, Mbendjele, Mikaya , Luma, Gyeli, Twa et Babongo, collectivement connus comme les Pygmées.

    RAPPEL : Depuis 2001, Sens de la vie a, pour sa part, beaucoup fait aussi pour eux, notamment dans la « Faculté du Cosmos », la « Piste rouge », enfin et surtout en développant quelques idées qui ne figurent pas (étonnamment) dans les Droits de l’homme, ce sont au sein de la page où le site fait appel à le soutenir : les 6 Droits humains basiques


    Reconnaissance des droits des Pygmées



    Pygmées de Centrafrique en 1989.



    Citation :

    Un expert de l'ONU salue la nouvelle législation congolaise sur les peuples autochtones

    Dans un communiqué, il souligne que cette loi est la première du genre sur le continent africain» et qu'elle est un exemple important de bonne pratique dans la région, en vue de la reconnaissance et de la protection des droits des peuples autochtones. «Je m'attends à ce que le Président promulgue la loi. Sa mise en œuvre effective nécessitera un effort considérable et concerté des autorités, à tous les niveaux, surtout au regard des désavantages extrêmes auxquels les peuples autochtones du Congo font toujours face», a encore poursuivi l'expert indépendant, qui a ensuite appelé le gouvernement à veiller à ce que la loi soit appliquée conformément aux dispositions internationales sur les droits de l'homme.

    Après une visite de 11 jours au Congo en novembre, James Anaya rendra plus tard dans l'année un rapport complet sur la situation des peuples autochtones au Congo, accompagné d'observations et recommandations sur l'application de la nouvelle législation.


    J’ai chassé à deux reprises en République Centrafricaine avec des Youlous. Par rapport à eux nous sommes physiquement balourds, et peu résistants. J'ai vu un Youlou, envoyé par mon guide et ami chercher du secours (car avant d'arriver au campement en passant un petit ravin, nous avions cassé la barre d'accouplement d'une remorque contenant tout notre nécessaire) à Djallé, (RCA) village distant de notre camp de 150 Km, revenir en voiture le surlendemain matin. Il avait parcouru cette distance à pieds en deux jours et une nuit, sans s'arrêter, sans manger ni boire ou presque.

    Quant aux pygmées chez qui j’étais aussi, Sœur X, une catholique qui tenait un dispensaire chez eux, refusa mon offre de médicaments, m'expliquant qu'ils n'en avaient pas besoin car ils connaissaient toutes les plantes nécessaire aux soins, grâce à quoi leur santé était parfaite. A mon grand étonnement cette Sœur me dit envoyer les noirs malades - venus au dispensaire - se faire soigner par le sorcier, dont les médecines étaient meilleures que les nôtres ! Les pygmées ne faisaient appel qu'au chirurgien en cas d'accident. La jeune femme noire qui m'accompagnait n'en fut pas étonnée, et m'expliqua que dans son pays les médecins officiels collaboraient avec les "sorciers" au sein des hôpitaux, pour le plus grand bien des patients !

    Amitiés à tous.

    Veuillez consulter le site du Centre de nouvelles ONU pour plus d'information
    http://www.un.org/french/newscentre/



    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous

    [ Message édité par : Alain : 11-01-2011 23:20 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    chenoa
    1217       

    chenoa
      Posté : 24-01-2011 07:15



    Bonjour à tous,

    Voici encore une nouvelle positive :


    Le début d'initiatives citoyennes visant à produire une nourriture saine en ville - Part II

    MANILLE : des potagers dans les écoles pour lutter contre la pauvreté et le surpoids



    RAPPEL : depuis 2001, Sens de la vie incite ses lecteurs à devenir autarciques. Cela a été évoqué à deux endroits différents, dans la page consacrée aux villages de vie mais aussi dans L’homme avisé
    où il a été écrit notamment que la sagesse voudrait que vous fassiez ceci :

    - Favoriser l'autarcie des sociétés humaines
    - Favoriser la décentralisation des sources d'énergie et de nourriture
    - Favoriser la décentralisation et la déconcentration des habitats humains
    - Multiplier les petites sources autonomes d'énergie
    - Multiplier et développer les sources naturelles locales de nourriture
    - Rendre a tous les milieux, ou c'est possible, leur biodiversité.

    A méditer ...



    Quand les écoles installent des potagers



    Une parcelle de terre n’est pas toujours nécessaire : une partie des légumes pousse dans des bouteilles en plastiques. Copyright AFP - Jay Directo



    A Manille, un nombre croissant d'écoles cultivent un potager dans la cour de récréation, pour transmettre aux enfants de bonnes habitudes alimentaires et permettre aux plus pauvres de se nourrir sainement, dans ce pays où les magasins de fast-food à l'américaine pullulent.

    Citation :

    A l'école primaire Paranaque, dans la capitale des Philippines, des professeurs, des élèves et leurs parents s'activent au milieu de petits lopins de terre, où poussent aubergines, gombos, choux, melons d'hiver...

    Les légumes récoltés sont cuisinés pour le repas de midi des écoliers, dont les familles sont pour la plupart pauvres. Ceux qui ne sont pas consommés sont vendus, et l'argent récolté est consacré à l'amélioration des conditions de vie des familles.

    "C'est incroyable tout ce qu'on arrive à faire avec un petit peu d'innovation et d'imagination", souligne Edita Baggayan, 65 ans, directrice de l'école, en inspectant les tomates dans une petite serre.

    "Les enfants apprennent à bien se nourrir et nous impliquons les parents car nous voulons que les familles perdent l'habitude de n'avaler que de la nourriture de fast-food", ajoute-t-elle.


    c'est bien, non ?

    Ceci montre qu’il est plus utile de développer des comportements justes que de disperser de l’énergie en voulant lutter directement contre les « méchants ».

    Amitiés à tous.


    Lire la suite de l’article : A Manille, des potagers dans les écoles pour combattre pauvreté et surpoids


    Pour apprendre à Voir :

    http://www.sens-de-la-vie.com


    [ Message édité par : chenoa : 25-01-2011 07:57 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 18-02-2011 08:35

    Prise de conscience de la nécessité de réduire la quantité de déchets et d’accroître la durée de vie des objets - Part II

    Début de la prise de conscience des dégâts occasionnés par l'obsolescence programmée !



    Bonjour à tous !

    Un reportage , que l'on peut encore visionner actuellement sur ARTE et, si non, ICI , retrace l'historique de l'obsolescence programmée, car elle est bel et bien programmée !

    + Figurez vous qu'il y avait eu aux USA un projet de loi envisageant de faire du non respect de la date d'obsolescence obligatoire indiquée un délit !

    Cette loi, a en quelque sorte été transformée en état de fait incontournable pour la plupart étant donné que, outre les calculs de caducité rapide du produit imposés aux ingénieurs lors de la création de nouveaux produits, des industries vont jusqu'à inclure , dans certains appareils, des puces électroniques programmant la machine à tomber en page après une durée d'utilisation donnée (!)

    Ce reportage montre aussi , et c'est très agréable , la prise de conscience en cours, d'une part du coût écologique de ce comportement - notamment sur des pays pauvres, comme le Ghana, qui reçoivent tous nos déchets électroniques (*) et autres, de l'autre, le début de changement de comportement dans le public et chez quelques industriels ! A nous de les supporter afin que leur changement de direction fasse des émules !


    (*) "Les déchets non récupérables sont brûlés et jetés dans les rivières qui étaient, il y a quelques années, un paradis pour les poissons et les pêcheurs, tous disparus aujourd’hui. Ces déchets rejoignent petit à petit les océans. C’est une vraie bombe à retardement écologique !"





    => Pour cette raison ainsi que pour les coûts écologiques de production, c'est , à mon avis, du moins en grande partie, une tromperie que de promouvoir le gouvernement électronique et le tout-électronique avec des arguments "écologiques" ! Car s'il est vrai que cela peut épargner du papier , les pollutions liées à la production et aux déchets sont gigantesques !



    [ Message édité par : Francoise : 20-02-2011 09:04 ]

      Profil  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 10-03-2011 01:26



    Merci Chenoa et Françoise. Les bonnes initiatives continuent...


    Début de la prise de conscience officielle de la supériorité des méthodes agricoles écologiques – Part I



    « Pour nourrir 9 milliards d'êtres humains en 2050, nous avons de toute urgence besoin d'adapter l'agriculture », a déclaré M. Olivier De Schutter, Rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation, dans un nouveau rapport de l'ONU publié mardi. « Aujourd'hui la preuve scientifique est faite que les méthodes agricoles écologiques surpassent l'utilisation des fertilisants chimiques dans la production alimentaire notamment dans les régions où la faim sévit », a-t-il ajouté.



    L'agriculture écologique



    Vu sur le site de Gérard ONESTA - Vice Président du Parlement européen



    Sauvegarde :

    L'agriculture écologique permettrait de doubler la production alimentaire en 10 ans

    Les petits fermiers pourraient doubler leur production alimentaire sur les 10 prochaines années en utilisant des pratiques agricoles écologiques, a plaidé le Rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation, Olivier De Schutter, dans un nouveau rapport de l'ONU publié mardi.

    « Pour nourrir 9 milliards d'êtres humains en 2050, nous avons de toute urgence besoin d'adapter l'agriculture », a déclaré M. De Schutter, l'auteur du rapport. « Aujourd'hui la preuve scientifique est faite que les méthodes agricoles écologiques surpassent l'utilisation des fertilisants chimiques dans la production alimentaire notamment dans les régions où la faim sévit », a-t-il ajouté.

    Selon le rapport, l'agriculture écologique permet de mieux conserver les sols, ce qui permet de produire plus sur le long-terme. « A ce jour les projets d'agricoles écologiques ont démontré qu'en moyenne les récoltes augmentent. Dans 57 pays en développement, la production a augmenté de 80%, avec une moyenne de 116% dans les projets mis en œuvre en Afrique », affirme Olivier De Schutter. « Les récents projets ont permis un doublement des récoltes sur une période de 3 à 10 ans dans plus de 20 pays africains ».

    Selon l'expert, l'agriculture telle qu'elle est pratiquée aujourd'hui n'a pas de capacité de résilience face au changement climatique et ne s'avère donc pas « le meilleur choix aujourd'hui ».

    « Une grande partie de la communauté scientifique reconnaît l'impact positif de l'agriculture écologique sur la production alimentaire, la réduction de la pauvreté et le changement climatique, C'est ce dont nous avons besoin dans un monde de ressources limitées », a-t-il souligné.

    Le rapport pointe notamment les exemples de projets développés en Indonésie, au Viet Nam et au Bangladesh où la réduction de l'utilisation des insecticides a permis aux agriculteurs de faire d'importantes économies.

    « Les Etats et les donateurs ont un rôle décisif. Les entreprises privées ne vont pas investir du temps et de l'argent dans des pratiques qui ne leur permettront pas de vendre leurs produits et qui ne leur ouvrent pas de marchés », a souligné Olivier De Schutter.

    Pour l'expert, le problème de la faim dans le monde et du changement climatique ne se résoudront pas avec l'établissement de grandes fermes industrielles mais avec la mise en œuvre de projets écologiques adaptés aux petits producteurs.

    « Si les parties prenantes soutiennent la mise en œuvre de telles mesures, nous pourrions voir un doublement de la production alimentaire dans les 5 à 10 années à venir dans les régions où la faim sévit », a dit Olivier De Schutter. « Nous devons faire vite si nous voulons éviter des catastrophes alimentaires et climatiques au 21e siècle », a-t-il conclu.



    Amitiés à tous.

    Veuillez consulter le site du Centre de nouvelles ONU pour plus d'information http://www.un.org/french/newscentre/

    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous



    [ Message édité par : Alain : 07-07-2011 03:29 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    chenoa
    1217       

    chenoa
      Posté : 10-03-2011 07:52




    A l'heure où l'on entend que seuls les OGM pourront résoudre le problème de la faim dans les pays pauvres, cette initiative est excellente !

    Je vous conseille de lire cette réflexion : L’alimentation biologique est bénéfique pour la santé, Voici pourquoi

    Amitiés



    Pour apprendre à Voir :

    http://www.sens-de-la-vie.com


    [ Message édité par : chenoa : 10-03-2011 07:53 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 30-04-2011 08:01


    Prise de conscience des dégâts causés par la surconsommation de viande - Part II



    Bonjour à tous,

    J'ai eu hier l'agréable surprise de lire dans la presse écrite que "l'élevage est devenu IRREALISTE " et que "pour nourrir la planète, il faudra manger moins de viande"

    En Belgique, le film Lovemeatender a été diffusé à la Chambre à l'initiative d'une députée !
    Ce documentaire sera projeté dans les salles. Il dresse un bilan alarmant de notre consommation de viande.

    Pour le réalisateur du film, Manu Coeman, et pour Yan Beck qui en a eu l'idée, l'élevage s'est mondialisé de manière irresponsable et complètement irréaliste.
    <./FONT>


    "La problématique n'est pas encore connue par un large public (*) , mais les initiatives se développent . le documentaire "Notre poison quotidien" (*) a fait l'effet d'une bombe. La journaliste Marie-Dominique Robin dénonçait l'impact des modes de production chimiques de la viande sur la santé. La campagne "Meat Free Monday" (ne pas manger de viande le lundi), avec Paul Mac Cartney comme chef de file, fait de plus en plus d'adeptes. Quant à "Lovemeattender les cinémas ont déjà émis le souhait de le voir rapidement dans les salles."

    Des chiffres : l'incroyable bilan de l'élevage industriel

    285 millions. C'est le nombre d'animaux abattus sur un an, à des fins de consommation, juste pour la Belgique

    15.500 litres par kilo . C'est la quantité d'eau totale nécessaire pour produire un kilo de boeuf. Il en faut 39OO pour un kilo de poulet et 4900 pour un kilo de porc

    60 milliards, soit le nombre d'animaux abattus pour 2011 au niveau mondial.

    465 millions de tonnes . C'est la quantité de viande prévue à la consommation en 2050 - si rien ne change - soit deux fois plus qu'en 2000.

    Voir aussi : Diminuer sa consommation de viande : une piste d’avenir

    (*) Vous pouvez participer facilement à cette prise de conscience en diffusant le lien à notre page :

    Alimentation: notre écologie interne et ses conséquences externes, où comment une idée simple, si elle est largement adoptée, suffirait par elle-même à sauver l'humanité et à régénérer notre planète pour nos enfants.

    (**) On peut encre le voir à partir d'ici :

    -> http://www.rtbf.be/tv/actualite/detail_title?id=4802083



    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!



    [ Message édité par : Francoise : 01-05-2011 04:53 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 06-05-2011 08:40

    Début des effets d'un changement des mentalités positif dans le domaine de la santé !



    On constate pas que les efforts des personnes conscientes commencent à porter des fruits et qu’ un début de changement des mentalités est en train de perfuser vers ceux et celles dont les décisions peuvent avoir un certain poids dans la balance.

    Lire : Changement des mentalités dans le domaine de la santé . A petits pas, dans le bon sens ?



    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!

    [ Message édité par : Francoise : 06-05-2011 08:41 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 20-05-2011 06:57


    Bonjour à tous !


    Début de prise en compte de la valeur économique de la Nature - Part III

    Bruxelles veut stopper l’érosion de la biodiversité d’ici 10 ans.







    "La Commission européenne vient de lancer ses objectifs de la décennie pour éviter les « changements catastrophiques » induits par l'érosion de la biodiversité et la dégradation des écosystèmes.

    L’Union européenne s’est donné une mission : stopper net la perte de biodiversité en Europe d’ici à 2020. Et même, d’ici à 2050, restaurer peu à peu ce « capital naturel » : un capital car, au-delà de sa valeur intrinsèque, c’est la valeur économique de la nature qui, de plus en plus, motive sa préservation. La plupart des activités humaines sont dépendantes des écosystèmes qui nous rendent, dit la Commission européenne, un tas de « services », de l’eau à l’alimentation en passant par une fonction non négligeable : la « récréation ».

    L’objectif décennal est ambitieux. Surtout quand on sait, selon la Commission toujours, que le rythme d’extinction des espèces est aujourd’hui de 100 à 1000 fois supérieur au taux normal, et ce en grande partie à cause des activités humaines. Selon la liste rouge de l’UICN, 38% des animaux de la planète sont menacés de disparition. En Europe, on s’en sort un peu mieux, mais le bilan n’est pas non plus glorieux : un quart des espèces sont menacées. Et les politiques actuelles de protection de la biodiversité ne portent pas assez leurs fruits : 90% des écosystèmes et plus de 80% des habitats et des espèces protégés en UE sont en mauvais état."

    SOURCE


    Voilà que la Commission Européenne commence à dire des choses que VSV dit depuis le début !
    Encourageant, non !?



    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!

      Profil  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 07-07-2011 03:49



    Merci Chenoa et Françoise.

    Il est très satisfaisant de voir cette progressions des bonnes initiatives et ces débuts dans le changement de mentalité préconisé par VSV depuis 10 ans. En effet L'humanité a besoin d'une révolution technologique plus importante et plus rapide que la première révolution industrielle pour éviter « une catastrophe planétaire majeure » due au changement climatique et à la dégradation de l'environnement, comme l’a rappelé un nouveau rapport des Nations Unies publié mardi. Ce qui implique forcément une autre façon de penser et d'être.


    Début de la prise de conscience officielle de la nécessité d’un changement radical de nos modes de productions - Part I

    L’indispensable révolution




    Vu sur le site de l’ONU



    Sauvegarde :

    Climat : une révolution industrielle nécessaire pour éviter une catastrophe

    Des investissements importants seront nécessaires dans le monde entier pour développer des technologies d'énergie propre, des techniques agricoles et forestières durables et des technologies permettant de réduire la production de déchets qui ne sont pas biodégradables, estime cette « Enquête mondiale économique et sociale 2011 : la grande transformation technologique verte », publiée par le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (DESA).

    « C'est l'expansion rapide de l'utilisation de l'énergie, principalement alimentée par les combustibles fossiles, qui explique pourquoi l'humanité est sur le point de dépasser les limites de la planète en raison du réchauffement climatique et de la perte de biodiversité », souligne le rapport. « Une transition énergétique mondiale totale est nécessaire de toute urgence afin d'éviter une catastrophe planétaire majeure. »

    L'enquête indique que 1.900 milliards de dollars par an seront nécessaires au cours des 40 prochaines années pour investir dans les technologies vertes. Au moins 1.100 milliards de cette somme devront être investis dans les pays en développement pour répondre aux besoins croissants en nourriture et en énergie.

    « Une transformation technologique, à une plus grande échelle et dans un laps de temps beaucoup plus court que la première révolution industrielle, est nécessaire », estime le rapport. « L'ensemble des nouvelles technologies nécessaires doivent permettre aux pauvres d'aujourd'hui d'atteindre un niveau de vie décent, tout en réduisant les émissions et les déchets et en mettant fin à l'utilisation effrénée des ressources non renouvelables de la planète. »

    « Mener une nouvelle révolution technologique à un rythme plus rapide et à l'échelle mondiale nécessitera l'intervention active des gouvernements et une plus grande coopération internationale. De profonds changements technologiques nécessiteront une profonde transformation sociale, avec un changement des habitudes de consommation et de meilleures valeurs sociales, » ajoute le rapport.

    Dans la préface du rapport, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, écrit que « plutôt que de considérer la croissance et le développement durable comme des objectifs concurrents condamnés à entrer en collision, nous devons les voir comme des impératifs complémentaires se renforçant mutuellement. Cela devient possible lorsque nous embrassons un modèle économique à faible teneur en carbone, économe en ressources et favorable aux pauvres. »

    « Le statu quo n'est pas une option. Une tentative de surmonter la pauvreté mondiale grâce à la croissance des revenus générés par les actuelles technologies 'sales' dépasserait les capacités à long terme de l'environnement », conclut le rapport.


    Amitiés à tous.

    Veuillez consulter le site du Centre de nouvelles ONU pour plus d'information http://www.un.org/french/newscentre/

    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous



    [ Message édité par : Alain : 12-07-2011 06:37 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 20-09-2011 09:30

    Début de la prise de conscience de la menace grandissante
    que les produits chimiques phytosanitaires font peser sur la santé humaine (2)

    BAYER retire du marché des pesticides mortels.



    "La firme Bayer a annoncé vendredi dernier qu’elle retirait du marché les pesticides les plus toxiques (classe 1). Toutes les molécules actives appartenant à cette classe seront retirées de la vente d’ici à la fin de 2012.

    Selon Philipp Mimkes de la Coordination contre les méfaits de Bayer (CGB) , c’est « un grand succès pour les organisations de protection de l’environnement et les travailleurs agricoles qui se battent depuis des décennies contre l’emploi de pesticides présentant un danger mortel."
    ...........

    "L’Organisation mondiale de la Santé estime que le nombre de personnes intoxiquées chaque année par des pesticides se situe entre 3 et 25 millions. Tous les ans, 40 000 personnes meurent accidentellement à cause de pesticides. Mais les vrais chiffres sont en réalité bien plus élevés."

    Lire l’article ici

    Qu'il ne fallait même pas créer ces substances aurait dû être évident pour la compréhension du premier venu, mais enfin... espérons que cette décision sera - cette fois - suivie d'effets !


    [ Message édité par : Francoise : 20-09-2011 09:32 ]

      Profil  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 30-09-2011 03:47



    Bonjour à tous et merci à nouveau chère Françoise.


    Le début de la reconnaissance officielle des droits des peuples premiers – Part V

    La justice suspend la construction du barrage de BELO MONTE sur le rio Xingu.



    Dans le forum Racine des erreurs actuelles et l'article "L’esprit de Démesure et autres origines du merdier actuel" j’avais notamment évoqué Le barrage hydroélectrique de Belo Monte comme un exemple de démesure absolu.

    En effet ce barrage sur la rivière Xingu, au coeur de l'Amazoni obligerait à déplacer plus de 25 000 indigènes, principalement des municipalités d'Altamira et de Vitoria do Xingu en raison d'un réservoir de 6 140 km2. Sachant que 1 Km² équivaut à 100 hectares, le plan d’eau va engloutir 614.000 hectares. A titre de comparaison la la superficie de la ville de Paris est de 10.500 hectares. La surface de la partie inondée permettrait donc de construire 58 villes de la taille de Paris.

    Toutefois la Cour fédérale brésilienne a statué dans l'état du Para ce mardi (27 septembre) l'arrêt immédiat de la construction du barrage de Belo Monte sur le fleuve Xingu, en considérant que 1000 familles dépendant de la pêche allaient en souffrir. La décision a été annoncée aujourd'hui.

    Le chef Raoni



    un personnage célèbre qui mène ce combat.



    Mais ne nous réjouissons pas trop vite une victoire totale n’est pas encore acquise.

    Sauvegarde:

    Dans l'injonction, le juge fédéral Carlos Eduardo Martins Castro, de la 9 ème chambre du tribunal d'Instance environnemental, interdit "tout travail interférant avec le cours naturel" du fleuve.
    La mise en œuvre du chantier de construction et de l'hébergement, n'est cependant pas suspendue.

    La décision a été le résultat d'une action de l'Association des éleveurs et des exportateurs de poisson de Altamira (PA). L'association affirme que l'usine va mettre fin à la pêcherie dans la région en provoquant l'extinction des principales espèces de poissons.

    Pour le juge, le délai établi pour indemniser ceux qui vivent de la pêche est trop long. Il a déclaré que le projet environnemental de Belo Monte autorise seulement les pêcheurs à reprendre leurs activités en 2020, dans la dernière phase du projet d'aquaculture.

    Si la décision n'était pas respectée, le consortium Norte Energia, chargé des travaux, serait condamné à payer une amende quotidienne de R $ 200 000 (80 000 eiros).

    L'IBAMA (Institut brésilien de l'environnement) a accordé en Juin une license pour permettre la construction de Belo Monte, license autorisant le commencement des travaux. Le procureur fédéral du Pará a appelé à la suspension de la licence.

    Norte Energia a déclaré qu'elle n'avait pas encore été notifié de la décision et qu'elle prévoyait des actions pour atténuer les impacts sur la pêche.


    A suivre donc ...

    Amitiés à tous.

    Lire la Source


    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous




    [ Message édité par : Alain : 30-09-2011 03:53 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    Pat
    1274       

    Pat
      Posté : 18-01-2012 08:40




    Bonjour chers amis,

    Il est important de bien noter que les Hommes politiques ne disent pas que des conneries.

    Ce n’est pas parce que nous n’aimons pas une personne ou que nous n’adhérons pas à ses idées politiques qu’il faut rejeter toutes idées ou pensées justes émanant de celle-ci.



    Sarkozy au monde rural : "Les chasseurs ne sont pas les ennemis de l'environnement"







    Nicolas Sarkozy s'en est pris, mardi 17 janvier à Pamiers (Ariège), aux règles environnementales trop "tatillonnes" qu'il a promis de lever, et à certaines limitations imposées par la justice à la chasse, lors de ses vœux au monde rural en Ariège.

    "J'ai conscience que l'aspect tatillon de certains règlements administratifs vous insupporte. Je prends l'exemple des règles environnementales, la question de l'eau, la protection de l'eau", a lancé M. Sarkozy dans son discours.

    "Naturellement, il faut protéger l'environnement (...), mais là encore, tout est une question de mesure. Nous allons prendre un certain nombre de décisions pour relâcher la pression", a-t-il promis. "La préservation de l'environnement, ça n'est pas empêcher quiconque de faire quoi que ce soit."

    "N'importe quelle association qui veut empêcher un maire, un élu, une initiative peut le faire (...), il faut absolument lever le pied de ce point de vue", a insisté le chef de l'Etat.
    M. Sarkozy avait tenu des propos similaires, à la clôture du Salon de l'agriculture 2010, en déclarant que les questions d'environnement, "ça commence à bien faire", provoquant la colère des écologistes.

    "Ce que je dis sur l'environnement, je le dis également pour la chasse. Les chasseurs ne sont pas les ennemis, ce ne sont pas les adversaires de l'environnement", a aussi estimé, mardi, M. Sarkozy.


    Lire l’article

    Amitiés
    Patrick


    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Pour comprendre les enjeux actuels

      Profil  Citation   
    Pat
    1274       

    Pat
      Posté : 20-03-2012 09:25




    Bonjour chers amis,


    Début de la prise de conscience que détruire les conditions de vie sur Terre devrait relever du droit pénal

    Gorbatchev pour un tribunal international sur les crimes écologiques





    Mikhaïl Gorbatchev le 12 mars 2012 à Marseille © AFP Gerard Julien




    PARIS - (AFP) - L'ancien président soviétique Mikhaïl Gorbatchev, aujourd'hui reconverti dans la défense de l'environnement, se déclare "très favorable" à la création d'un tribunal international chargé de juger les crimes écologiques, dans un entretien au Monde publié mardi.

    M. Gorbatchev, qui a participé lundi à Marseille (sud de la France) à l'ouverture du Forum mondial de l'eau, se prononce aussi pour une sortie progressive du nucléaire.

    "Je serais personnellement très favorable à la création d'un tribunal international chargé de juger ceux qui sont coupables de crimes écologiques, aussi bien des chefs d'entreprise que des chefs d'Etat et de gouvernement", indique M. Gorbatchev, fondateur et président de Green Cross International.

    Lire l’article

    Amitiés
    Patrick




    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Pour comprendre les enjeux actuels


    [ Message édité par : Pat : 20-03-2012 09:27 ]

      Profil  Citation   
    chenoa
    1217       

    chenoa
      Posté : 21-03-2012 09:17




    Merci cher Patrick pour cet article de haute importance.

    Je pense que tu pourrais aussi le mettre ici : La non punition des crimes écologiques. Instaurer un Tribunal environnemental international

    Voici l'introduction
    "A l’examen de la gravité des faits actuels (tels qu’exprimés dans sens de la vie et en particulier dans le forum : "Ecologie, les menaces sur le vivant") qui résultent beaucoup plus de la recherche basique du profit et du simple pillage, que d’accidents involontaires, il est évident que détruire les conditions de la vie sur Terre devrait relever du pénal."

    CQFD!

    Amitiés



    Pour apprendre à Voir :

    http://www.sens-de-la-vie.com


    [ Message édité par : chenoa : 21-03-2012 09:17 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 30-04-2012 07:23


    Début des effets d'un changement des mentalités positif dans le domaine de la santé ! (2)



    Bonjour à tous !

    Si vous tapez "homeopathie" dans le moteur de recherche interne de VSV, vous pourrez constater à quel point il existe des pressions pour faire tomber cette médecine , douce et efficace dans bien des cas , dans l'oubli. Voire pour l'interdire.

    Mais les choses sont peut-être en train de changer car voici une excellente nouvelle :


    La Suisse rembourse l’homéopathie à partir du 1er janvier 2012

    "Suite à un referendum national, le gouvernement suisse a décidé de réinclure cinq médecines CAM (*) , dont l’homéopathie, dans l’assurance maladie obligatoire.../...Le nouveau remboursement est valable 6 ans, du 1er janvier 2012 jusqu’en 2017. Durant cette période une enquête indépendante sera menée concernant l’efficacité et le coût de ces médecines. En fonction du résultat de cette enquête, la mesure sera réexaminée en 2017.

    Une pétition contre cet état de choses a été organisée par la Faculté de Médecine de Zürich. Cette pétition n’a trouvé écho ni auprès de la population, ni auprès des politiciens"

    Lire l’article ici

    Souhaitons et travaillons à ce que la Suisse fasse des émules !

    (*) Médecines CAM = médecines alternatives et complémentaires

    Les autres médecines CAM remboursées en test pour 6 ans en Suisse sont : la médecine traditionnelle chinoise, la phytothérapie, la médecine anthroposophique et la thérapie neurale

    Lire : Rapport remarquable du gouvernement suisse sur la médecine homéopathique

    Post associé

    Changement des mentalités dans le domaine de la santé . A petits pas, dans le bon sens ?




    [ Message édité par : Francoise : 30-04-2012 07:25 ]

      Profil  Citation   
    Pat
    1274       

    Pat
      Posté : 04-05-2012 11:24




    Bonjour chers amis,


    Début de la prise de conscience de la supériorité des méthodes agricoles écologiques - Part II

    En Alsace, jeunes et vieux agriculteurs font le pari du bio





    M. Raush, propriétaire d'une ferme bio, devant les stagiaires du lycée agricole biologique, à Mussig, le 27 avril 2012. | ch.BOURGEOIS




    Serrés autour du formateur, dix stagiaires écoutent ses préconisations pour l'épandage d'un insecticide naturel. Forcément naturel, car ici, dans les jardins de Pflixbourg, à quelques kilomètres de Colmar (Haut-Rhin), on se prépare à l'agriculture biologique. Sur quatre hectares poussent des salades, des pommes de terre, des choux, des radis, des potirons, des carottes... C'est là que se forment non seulement les élèves de deux lycées agricoles alsaciens, mais aussi des stagiaires, plus âgés, issus de la formation continue.

    Aujourd'hui, les pesticides n'ont plus bonne presse et les engrais sont eux aussi contestés. Le développement de l'agriculture biologique, même si celle-ci reste minoritaire - 4 % des surfaces concernées en 2011 -, voire marginale dans certains secteurs comme les céréales, n'en reste pas moins une réalité. D'ailleurs, les deux candidats finalistes à l'élection présidentielle sont prêts à rendre obligatoire - elle est simplement facultative dans le Grenelle de l'environnement - la diminution de moitié de l'usage des pesticides d'ici à 2018.

    "Les surfaces bio ont doublé en cinq ans alors que les conversions sont complexes et longues à entreprendre", explique Jean-Marie Morin, animateur du réseau agriculture biologique pour l'enseignement agricole. La formation initiale des futurs agriculteurs, tout comme la formation continue, accompagnent le mouvement. "Cela fait longtemps que l'on n'apprend plus des listes de produits phytosanitaires, explique M. Morin. Le but de l'enseignement est quand même de faire réfléchir les gens."

    Chargé du développement au sein de l'Organisme de l'agriculture biologique en Alsace, Joseph Weissbart confirme : "Il reste des agriculteurs qui estiment leur réussite au nombre de quintaux par hectare, dit-il. Mais on sait leur démontrer qu'avec le bio, à l'arrivée, ils auront des marges nettes plus importantes."


    Lire l’article

    Amitiés
    Patrick




    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Pour comprendre les enjeux actuels


    [ Message édité par : Pat : 26-05-2012 08:30 ]

      Profil  Citation   
    Pat
    1274       

    Pat
      Posté : 06-06-2012 10:23




    Bonjour chers amis,

    Le bio continue de monter en puissance et c’est bien !


    Début de la prise de conscience de la supériorité des méthodes agricoles écologiques - Part III

    L'agriculture bio franchit le cap du million d'hectares





    Henri Marce, producteur de fruits et légumes bio à Montlaur-en-Diois, dans la Drôme, le 9 septembre 2011. A.CHAUVET/20 MINUTES




    Boostée par la demande, l'agriculture bio a progressé de 15% en 2011...

    Plus de bio dans les champs et dans les paniers: le bilan de l’année 2011, présenté par l’Agence Bio, est positif pour l’agriculture biologique française. Même si elle ne représente encore que 3,5% de la surface agricole, la bio a franchi en mai le seuil symbolique du million d’hectares, soutenue par une demande constante des consommateurs. «Dans un contexte économique difficile, l’intérêt pour les produits bio se confirme avec une augmentation de 11% des ventes de produits alimentaires bio par rapport à 2010», commente Elisabeth Mercier, présidente de l’Agence Bio.

    En 2011, les ventes de bio ont ainsi atteint 4 milliards d’euros, soit 2,4% du marché alimentaire total. Les produits stars restent le lait et les œufs, qui représentent 20% des ventes de bio, suivis par l’épicerie salée et sucrée et les fruits et légumes frais. Spécialités françaises, le pain et le vin bio ont le vent en poupe: fin 2011, 7,4% du vignoble national était cultivé en bio et on enregistre une augmentation de 30% du nombre de boulangeries proposant des baguettes à base de farine bio. «Les consommateurs demandent du pain bio à leur boulanger habituel, c’est un élément déclenchant», estime Elisabeth Mercier.


    Lire l’article

    Amitiés
    Patrick




    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Pour comprendre les enjeux actuels


    [ Message édité par : Pat : 06-06-2012 10:25 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 29-09-2012 17:08

    Début de la prise de conscience de la nécessité de former de futurs leaders eco-responsables. Part I

    La Green School de Bali



    " La Green School de Bali, située en pleinne nature, offre une éducation alternative avec une prise de conscience écologique aux générations futures.




    LA GREEN SCHOOL, UNE ÉCOLE PAS COMME LES AUTRES

    L’aventure Green School commence en 2008, avec le couple de canadiens Cynthia et John Hardy qui imaginent une école respectant à la lettre les préceptes du développement durable. Une école pour former les générations futures, en leurs permettant d’acquérir une conscience écologique et les outils pour imaginer et construire un futur durable. Pour la réalisation de cette école, et du campus qui l’entoure, le couple c’est associé à la PT Bamboo Pure pour réaliser des constructions en bambou. Un matériau abondant et qui pousse extrêmement vite sur l’île.

    Potager Bio, pépinière de bambou, production d’électricité via des panneaux solaires et projet d’exploitation hydroélectrique …
    La Green School tend vers l’auto-suffisance !

    L’ÉCOLE DES FUTURS LEADERS ÉCO-RESPONSABLES DE LA PLANÈTE

    4 ans apres sa création, la Green School accueille près plusieurs centaines d’enfants, venus du monde entier, âgés de 3 à 14 ans. L’école ambitionne de devenir la référence mondiale de l’éducation durable et responsable, et ainsi de former les futurs leaders du monde avec une véritable conscience éco-responsables !

    Au coeur de la nature et avec un tel programme, la Green School ressemble vraiment à une école de rêve … Pour d’avantage d’informations, RDV sur le site officiel :
    -> http://www.greenschool.org.

    Plus de détails sur la Green School en images dans la galerie accessible à partir de la SOURCE

    Voilà une initiative qu'on ne peut qu'applaudir !!!

    Elle rejoint en partie plusieurs visions initiales de VSV , telles que les villages de vie saine et autarcique ou la nécessité impérieuse de former de futurs dirigeants du monde en les guidant dès l'enfance sur des bases justes pouvant les amener à concevoir une civilisation authentique et durable comme exposé dans la Faculté du Cosmos, - bien que celle ci vise encore bien plus que l'éducation à l'écologie ou au "développement durable" qui ne suffira pas à la tâche sans l'établissement de solides qualités morales .



    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!





    [ Message édité par : Francoise : 30-09-2012 10:06 ]

      Profil  Citation   
    Aller à la page : [ 1 | 2 | 3 | 4 | 5 ]
      
    Sauter à :
    !!!_else!
     

    Moteur de recherche interne

    Vous pouvez faire une recherche Interne dans sens-de-la-vie.com avec Google (écrire l'objet de votre recherche dans le cadre ci-dessous sans utiliser d'accents, de cédilles ou trémas. Ne marche pas si vous bloquez les pop up) ou voir les Liens sur le sommaire ci-contre à gauche classés par sites et chapitres. Une fois entré dans une page, le lien vers sa suite est en bas de texte.




    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @ sens-de-la-vie.com.

    Retour au site WWW.SENS-DE-LA-VIE.COM


    Ce site a été construit avec NPDS Version Sable 5.10, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.