Lien vers l'Index général des pages du site sens de la vie

Devenez membre privilégié en cliquant ici

30 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Recherche
SVP utilisez le moteur de recherche, en bas de page, avant de créer un nouveau sujet. Si celui-ci existe déjà, utilisez le pour vous exprimer.
  Sens de la vie - Forums [ Accueil ] · [Anonyme - Connexion] · [ Déconnexion ] Lettre de diffusion:  samedi 07 décembre 2019
 
Forums
  • Forums
  •  
     
    Activité du Site
    Pages vues depuis 13/10/2003 : 24 099 924
    • Nb. de Membres : 709
    • Nb. d'Articles : 0
    • Nb. de Forums : 40
    • Nb. de Sujets : 0
    • Nb. de Critiques : 0

    Top 10  Statistiques

     
    Modéré par : Moderateur 
    Index du Forum » » Initiatives positives et signes d'espoir » » Réintroductions et aides au peuple animal co-héritier de la Terre !  
    3 pages [ 1 | 2 | 3 ]
    Auteur Réintroductions et aides au peuple animal co-héritier de la Terre !
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 25-07-2016 19:47


    Les sonars basse-fréquence bannis pour la sécurité des mammifères marins





    "Aux États-Unis, une cour d’appel fédérale vient d’interdire les sonars basse-fréquence utilisés par la Marine américaine dans ses exercices depuis des décennies. En effet, ceux-ci seraient en cause dans les problèmes rencontrés par les dauphins et les baleines, ou encore les morses, dans leurs fonctions d’accouplement et de recherche de nourriture, les conduisant parfois à la mort.

    Les sonars utilisés par les corps de marine dans leurs exercices sont à l’origine d’une modification des comportements de certains mammifères sensibles à ces ondes. Ils participent grandement à cette pollution sonore qui bouleverse la vie océanique. Utilisés au départ pour détecter la présence éventuelle de sous-marins, ces sonars pourraient porter atteinte aux mammifères et les perturber dans leurs fonctions de reproduction et d’alimentation.

    Les sonars peuvent également être source de stress, de perte de l’ouïe des mammifères marins, de problèmes de communication ou encore d’hémorragies internes. Mis en lumière par plusieurs associations de protection des animaux et des fonds marins, les sonars basse-fréquence sont la plupart du temps à l’origine de la désorientation des mammifères, responsable de leur échouage sur nos côtes. En effet, ceux-ci utilisent l’écholocation pour se repérer sous l’eau, la pollution sonore les atteint donc directement dans leur effort de localisation et leurs déplacements.

    En France, l’association SOS Grand Bleu pointe du doigt depuis des années les effets de la pollution sonore sur la vie marine, et évoque la récurrence d’échouages massifs en lien avec des exercices militaires sous-marins. Aux États-Unis, l’échouage de six baleines en l’espace de deux mois sur les côtes californiennes au printemps 2015 avait d’ailleurs soulevé le débat, et ravivé la ferveur des scientifiques et des associations en faveur d’un océan silencieux.

    Une décision qui semble aller dans le bon sens

    Jusqu’à maintenant, la législation de 2012 des « National Marine Fisheries Services » (NMFS) permettait à la Marine d’utiliser ses sonars et d’affecter jusqu’à 30 baleines et deux douzaines d’autres animaux marins parmi la catégorie des pinnipèdes (comme les phoques ou les lions de mer) chaque année. Si l’un de ces mammifères entrait dans la zone à proximité des navires, cependant, la Marine avait pour obligation d’éteindre ses sonars et d’en remettre l’usage à plus tard. Ces sonars sont également interdits aux abords des côtes et dans certaines eaux protégées.

    La récente décision de la cour d’appel fait suite à la plainte de plusieurs organisations protectrices des animaux qui, guidées par le « Natural Resources Defense Council », avaient engagé une procédure arguant que les législations alors en place violaient le « Mammal Protection Act ». Cette loi, édictée aux États-Unis en 1972, est la première à être votée dans une perspective de protection de l’écosystème. Elle régit et interdit la prise de mammifères marins, et décrète un moratoire sur l’importation, l’exportation et la vente de tout mammifère marin aux États-Unis.

    Si la cour d’appel a déclaré « avoir toutes les raisons de penser que la Marine avait agi en état de cause et de conscience en respectant les directives du NMFS », elle a aussi statué que les règles adoptées antérieurement échouaient dans leur devoir d’avoir « le moins d’impact négatif possible sur la vie marine.

    Le comité a conclu en disant que le NMFS n’avait sans doute pas rempli son rôle en offrant un niveau de protection insuffisant à la vie marine mondiale et à sa biodiversité.»

    Voir une video sur le sujet ici

    Vu ici - sources au bas de l'article

    Si cette décision est appliquée, c'est vraiment une excellente nouvelle !!!
    Souvenons nous à cette occasion que les autres mammifères aussi, dont les humains sont sensibles aux basses fréquences.... avec des conséquences diverses qui ne sont pas suffisamment mises en lumière..
    et des basses fréquences, j'en perçois souvent autour de mes oreilles ! Pas vous ?


    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!

    Message édité par : Francoise / 25-07-2016 19:48


      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 26-08-2016 07:20

    Une association lutte pour la survie des éléphants du Kenya









    "Les éléphants sont en danger. Heureusement, au Kenya, des hommes et des femmes veillent sur eux. Ils sont membres du David Sheldrick Wildlife Trust , un organisme caritatif agréé au Royaume-Uni et au Kenya. Son but ? Protéger la vie sauvage et son habitat.

    D’après les chiffres fournis par l’organisme, le trafic illégal d’ivoire est responsable de la mort d’un éléphant toutes les 15 minutes. C’est une situation dramatique. Depuis 1977, The David Sheldrick Wildlife Trust se bat pour protéger ces animaux. Sans leur intervention, des éléphanteaux seraient livrés à eux-mêmes et auraient peu de chances de survivre."
    ....

    "Plus de 200 éléphants ont été recueillis dans cet orphelinat, reconnu comme « le meilleur orphelinat pour éléphants du monde ». Une centaine d’entre eux ont été remis en liberté et sont retournés à la vie sauvage. 18 bébés éléphants sont nés en liberté."

    Lire l’article ici

    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!



    Message édité par : Francoise / 28-08-2016 08:59


      Profil  Citation   
    Aller à la page : [ 1 | 2 | 3 ]
      
    Sauter à :
    !!!_else!
     

    Moteur de recherche interne

    Vous pouvez faire une recherche Interne dans sens-de-la-vie.com avec Google (écrire l'objet de votre recherche dans le cadre ci-dessous sans utiliser d'accents, de cédilles ou trémas. Ne marche pas si vous bloquez les pop up) ou voir les Liens sur le sommaire ci-contre à gauche classés par sites et chapitres. Une fois entré dans une page, le lien vers sa suite est en bas de texte.




    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @ sens-de-la-vie.com.

    Retour au site WWW.SENS-DE-LA-VIE.COM


    Ce site a été construit avec NPDS Version Sable 5.10, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.