Lien vers l'Index général des pages du site sens de la vie

Devenez membre privilégié en cliquant ici

18 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Recherche
SVP utilisez le moteur de recherche, en bas de page, avant de créer un nouveau sujet. Si celui-ci existe déjà, utilisez le pour vous exprimer.
  Sens de la vie - Forums [ Accueil ] · [Anonyme - Connexion] · [ Déconnexion ] Lettre de diffusion:  dimanche 25 août 2019
 
Forums
  • Forums
  •  
     
    Activité du Site
    Pages vues depuis 13/10/2003 : 23 347 360
    • Nb. de Membres : 709
    • Nb. d'Articles : 0
    • Nb. de Forums : 40
    • Nb. de Sujets : 0
    • Nb. de Critiques : 0

    Top 10  Statistiques

     
    Modéré par : Moderateur 
    Index du Forum » » Politique Internationale » » Quel avenir pour l' Afrique ?  
    AuteurQuel avenir pour l' Afrique ?
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 08-01-2008 11:27

    APE : les 'Accords de Partenariat Economiques' avec l'Afrique...

    En décembre, lors du second sommet UE-Afrique, le président du Sénégal et le président d'Afrique du Sud, suivis par la Namibie ont refusé d'avaliser des exigences de l'Union Européenne défavorisant leurs pays !

    ***




    l'Afrique dit "non"

    "Ainsi donc, au grand dam de l’arrogante Europe, l’inimaginable s’est produit : dans un élan de fierté et de révolte, l’Afrique, que certains croyaient soumise parce qu’appauvrie, a dit « non ». Non à la camisole de force des accords de partenariat économique (APE). Non à la libéralisation sauvage des échanges commerciaux. Non à ces ultimes avatars du « pacte colonial »."

    Lire tout sur :
    -> http://www.monde-diplomatique.fr/2008/01/RAMONET/15490



    [ Message édité par : Moderateur : 17-02-2009 10:37 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 01-08-2008 09:14

    Les APE conduiraient ct à une réduction de la production agricole de l'Union Européenne

    L'UE précipite les APE de peur que les Etats africains changent d'avis

    "Bruxelles est tentée de passer outre la traduction des Accords de partenariat économique (APE) intérimaires dans les 23 langues officielles de l'Union européenne (UE) de crainte de voir certains pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) changer d'avis sur la signature des accords finaux"
    .............
    "Sous le prétexte de gagner du temps, la stratégie proposée est en fait de parvenir rapidement au processus d'approbation et graver sur une pierre les engagements intérimaires des pays ACP.

    Pour que les Etats membres soient entièrement informés des questions sur lesquelles la commission demande leur approbation, le protocole habituel de l'Union européenne est de traduire les traités dans les langues officielles de tous les Etats membres. "

    Lire tout sur :
    -> http://ipsinternational.org/fr/_note.asp?idnews=4180


    [ Message édité par : Moderateur : 01-08-2008 09:18 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 09-09-2008 11:06




    Le parcours du producteur africain est semé d'embuches

    "L’Afrique peut se nourrir ! Mais les obstacles à la production sont nombreux. Et produire ne suffit pas. Encore faut-il pouvoir vendre !...Du champ à l’étale, le parcours du producteur africain est semé d’embuches.

    Ces difficultés d’accès au marché, la dépréciation des prix et l’insuffisance ou l’absence de politiques ont favorisé l’abandon de l’agriculture vivrière, plongeant les populations africaines dans une situation de dépendance alimentaire.

    Cette dépendance est dangereuse, surtout depuis que les prix des matières premières agricoles flambent, menaçant d’autant plus les populations vulnérables qui consacrent entre 60 et 80% de leur pouvoir d’achat à la nourriture. Paradoxalement, les producteurs locaux ne parviennent pas à produire plus pour satisfaire la demande locale puisqu’ils manquent cruellement de moyens.

    L'agriculteur africain ne doit plus être rayé de la carte
    ...........
    "A l’heure où la crise alimentaire risque d’aggraver le problème de la faim, où la Commission européenne continue de faire pression en vue d’obtenir la signature des Accords de Partenariat Economique (APE), où la Politique Agricole Commune (PAC) attire toute l’attention avant son bilan de santé, il est vital que nos députés prennent en compte le droit à la souveraineté alimentaire dans toutes les politiques régionales, européennes et internationales ayant un impact sur l’agriculture et l’alimentation."

    Pour aller plus loin :
    -> http://www.sosfaim.be/pages_be/fr/campagnes/rayedelacarte_pourquoi.html



      Profil  Citation   
    Trinity
    1220       

    Trinity
      Posté : 01-11-2008 19:15


    Voici comment nous alimentons la plus sanglante des guerres africaines

    "La guerre la plus meurtrière, depuis la marche d’Adolf Hitler sur l’Europe, redémarre – et vous transportez très probablement dans votre poche un morceau de ce carnage gorgé de sang. Lorsque l’on jète un coup d’œil sur l’holocauste qui se déroule au Congo, avec 5,4 millions de morts, les clichés des reportages sur l’Afrique n’y résistent pas. Ils prétendent qu’il s’agit d’un "conflit tribal" au "cœur des ténèbres", mais c’est faux. L’enquête des Nations-Unies a découvert que cette guerre est menée par les "armées des entreprises", afin de mettre la main sur les métaux qui font de notre société du 21ème siècle un monde "bling-bling". La guerre au Congo est une guerre qui vous concerne directement."

    Lire l’article ici



      Profil  www  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 26-11-2008 19:50


    Pour suivre, voici une "carte blanche" du président et de la directrice de l'ASBL KBA/FONCABA, ONG de formation de cadres africains :

    Il faut mettre fin au commerce de minerais qui finance la guerre depuis dix ans au Congo

    "L'ONG Foncaba (organisation de formation des cadres africains) se fait écho des responsables de la société civile du Kivu qui expriment l'angoisse que la population vit au quotidien.

    Les puissances occidentales observent, font des déclarations diplomatiques, se contredisent et ne prennent pas des décisions adéquates pour mettre fin à une guerre injustifiée. Ailleurs qu'au Congo, elles n'hésitent pas à envoyer des troupes pour « défendre la démocratie » : ainsi, la France en Côte d'Ivoire. À l'Est du Congo, les gens se plaignent de l'inefficacité de la MONUC. Certains parlent même de complicité."
    ........
    "Tout tourne en réalité autour des richesses du Congo. Ce sont les ressources naturelles du pays qui intéressent, plutôt que les vies humaines. L'ONG britannique Global Witness est catégorique : le commerce des minerais sous-tend la guerre depuis 1998. Les principaux groupes armés font le commerce de ces minerais de manière illégale, dans la plus totale impunité.

    « Tant qu'il y aura des acheteurs prêts à participer à ce commerce, directement ou indirectement, avec des groupes responsables de graves atteintes aux droits de l'homme, ces groupes n'auront aucune raison de déposer leurs armes », expliquait le 10 septembre dernier, Patrick Alley, responsable de cette ONG."

    Par son analyse de la situation, la société civile du Kivu est bien consciente du rôle et de la responsabilité des multinationales occidentales dans les crimes et les guerres qui endeuillent le Congo depuis 1996. Celles-ci exploitent les conflits armés et font des affaires avec la rébellion (minerais contre armes de guerre). La société civile nous apprend qu'aujourd'hui, à l'Est du Congo, on retrouve les mêmes sociétés minières qui planifient et soutiennent les différentes guerres depuis 1996."


    Lire tout ici

    Post associé

    Les guerres de la famine ont commencé
    -> http://www.sens-de-la-vie.com/forums/viewtopic.php?topic=8349&forum=7&a_p=

    D'immenses territoires commencent à être achetés en Afrique par les pays riches promettant les Africains à la famine , l'exil et la mort !



      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 03-02-2009 18:43


    Une nomination contestée valable pour un an

    Moammar Kadhafi élu à la tête de l'Union africaine

      Profil  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 10-02-2009 03:22



    Merci chère Françoise

    Mais ne "victimisons" pas trop nos amis Africains: ils sont très doués pour foutre le bordel eux-mêmes.


    Regardez la carte des coups d'Etat en Afrique depuis quinze ans



    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous

      Profil  E-mail  www  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 17-02-2009 10:49

    Citation : Alain 
    Mais ne "victimisons" pas trop nos amis Africains: ils sont très doués pour foutre le bordel eux-mêmes.
    ---

    Oui, ça c'est bien vrai aussi !


    La conquête de l’Afrique décolle de Vicence

    "La veille de l’occupation de l’aéroport Dal Molin (Vicence) pour empêcher la construction de la nouvelle base étasunienne, est arrivée à Vicence en provenance de Washington, la secrétaire-adjointe à la Défense (...) pour les Affaires africaines, TW : pour confirmer que Vicence aura un rôle de plus en plus important dans la stratégie étasunienne.

    En décembre dernier en effet, la Force tactique en Europe du sud ( Setaf) a été transformée en U.S Army Africa (Armée USA pour l’Afrique), composante du Commandement Africa (AfriCom) devenu opérationnel en octobre. Dans un séminaire qui s’est tenu à la caserne Ederle, à présent quartier général Setaf-U.S. Army Africa, Wheelan a souligné que cette transformation constitue une « nouvelle façon de regarder vers l’Afrique ».

    Lire la suite ici :
    -> http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=12327



      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 02-03-2009 07:03

    Le CNRS lance une première opération d'envergure en Afrique

    Une convention a été signée à Paris, le 15 janvier dernier, par (la) présidente du CNRS, (le) délégué général du Centre National de la Recherche Scientifique et Technique (CNRST) de Ouagadougou (Burkina Faso), (le) recteur de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal), et (la) recteure de l'Université de Bamako (Mali) .

    Une première qui officialise la création de l'Unité Mixte Internationale (UMI) "Environnement, Santé, Sociétés" (ESS).

    Objectif de cette structure, construire un outil scientifique interdisciplinaire efficace entre chercheurs du Sud et du Nord qui permette de répondre aux questions posées en Afrique de l'Ouest par les transformations environnementales et leurs impacts sanitaires et sociétaux"

    Lire la suite sur :
    -> http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/57973.htm


      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 11-09-2009 11:03


    Transfert de déchets toxiques et droits humains

    "Malgré (des efforts) le trafic de déchets dangereux entre les pays développés et les pays en voie de développement, continue de sévir dans les pays à faible pouvoir économique sous de nouvelles formes : les programmes de « recyclage » frauduleux, la délocalisation d'industries polluantes, l'« écomafia »...

    Or, ces mouvements et transferts de déchets dangereux portent de graves atteintes aux droits humains fondamentaux, telles que la violation du droit à la vie et du droit à la santé (pour ne
    citer que ceux-là), sans pour autant que cet aspect soit explicitement mentionné dans aucune des conventions ratifiées à ce sujet.

    Devant la gravité et l'ampleur du phénomène, l'ancienne Commission des droits de l'homme s'est saisie du problème et a adopté le 8 mars 1995 la résolution 1995/81 instituant un mandat de Rapporteur spécial sur
    « les conséquences néfastes des mouvements et déversements illicites de produits et déchets toxiques et nocifs pour la jouissance des droits de l'homme ».

    Face aux problèmes de production et de transfert des déchets toxiques et nocifs, la réponse de la « communauté internationale » (occidentale en particulier) est non pas d'interdire mais de « gérer » (au mieux ?) cette situation.

    Or, vu le modèle de développement en vogue, où la consommation et le profit sont érigés en dogme, non seulement les produits en question prolifèrent, mais nous sommes aussi confrontés sans cesse à la fabrication de nouveaux produits dont on ignore les conséquences, à moyen et à long terme, sur la santé et l'environnement, sans parler de l'exploitation effrénée des ressources non renouvelables."

    En effet, comment les gouvernements des pays industrialisés peuvent-ils se contenter de « réglementer » la gestion des déchets toxiques sans légiférer sur les procédés et technologies de production générant ces résidus ? Et sans en interdire l'exportation ?
    .........
    "Pourtant, il est clair que la criminalité environnementale ne pourra être endiguée que si les législations en matière d'environnement s'accompagnent de mesures et de moyens effectifs tant au niveau international que national. "

    Lire tout ici








      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 30-05-2013 07:34


    Bien que non motivée par des raisons humanitaires, voici une initiative rare et intéressante,

    Le Brésil annule la dette de douze pays africains

    "La présidence brésilienne a annoncé, samedi 25 mai, à Addis Abeba l'annulation de 900 millions de dollars de dettes de 12 pays africains, en marge des célébrations du cinquantenaire de l'unité africaine. "Avoir des relations spéciales avec l'Afrique, c'est stratégique pour la politique étrangère brésilienne," a expliqué à la presse le porte-parole de la présidente..;"

    Lire l’article ici



    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 26-11-2014 07:31

    L’Afrique se mobilise pour sa souveraineté !

    "Plus d’une vingtaine de pays africains et une cinquantaine de mouvements panafricains se mobilisent le jeudi 27 novembre 2014 à Paris, autour du thème : l’Afrique se mobilise pour sa souveraineté.


    Cette première conférence qui se tiendra au 15, passage de Ramey 75018 à Paris, Métro Marcadet poissonnier (ligne 4), à partir de 18h00, traitera les sous-thèmes suivant :

    - La Démocratie, La Souveraineté (économique, militaire et politique)

    - Les droits de l’homme en Afrique

    - Les guerres, les viols et massacres en Afrique

    - Le Nationalisme africain

    - La place de la jeunesse dans la libération de l’Afrique

    - Le soulèvement populaire en Afrique

    L’Afrique debout! L’Afrique mobilisée! L’Afrique consciente, réclame sa souveraineté.
    ..........

    " Petit rappel indispensable:

    L’Accord de Partenariat Économique (APE) est le nom qui a été donné aux accords de libre-échange entre l’Union Européenne et des pays d’Afrique de l’est. Cet APE qui n’est au final qu’une trahison envers les populations, tout comme l’est le TAFTA entre les USA et l’EU, est extrêmement désavantageux pour les pays signataires:

    (...) En fait, il aura fallu 12 années de batailles, de menaces et de sanctions diverses et variées pour que la commission européenne et 5 pays d’Afrique de l’est signent cet accord de libre-échange, et cela s’est déroulé le 16 Novembre en toute discrétion, plusieurs mois après que l’ensemble des pays de l’Afrique de l’ouest et plusieurs pays d’Afrique australe aient signé un tel accord.

    (Ce combat forcé) " pour que soit mis en place l’APE n’est pourtant pas encore terminé puisque plusieurs organisations dénoncent et militent contre ce traité inique décidé par des politiques ..."

    Le traité se résume de manière simple:

    - les APE exigent de réduire de 80 % les droits de douanes sur les produits en provenance de l’UE. Les pays en question devront donc renoncer à d’importantes recettes budgétaires qui auraient pu servir à protéger leur marché de l’alimentation.

    Mais ce n’est pas tout
    : les accords que l’UE a conclus, avec l’Amérique latine notamment, et le projet du TTIP mettront les exportations africaines en concurrence avec d’autres produits importés à droit nul.

    Dès lors, que faire ? La libéralisation progressive y compris du marché alimentaire a conduit à une très grande volatilité des prix agricoles et alimentaires, s’ajoutant à celle du taux de change, puisque tout est libellé en dollars. Les États-Unis, premiers producteurs de blé et de maïs, restent les « faiseurs de prix« , alors que les principaux stocks de céréales se trouvent en Chine et en Inde, et qu’aux États-Unis existe une contrainte, qui oblige à mettre toujours plus de surface agricole à la disposition de la production d’éthanol.

    Lire tout ici

    Articles de référence

    L’Afrique se mobilise pour sa souveraineté !

    Europe-Afrique: le partenariat économique incompatible avec la politique de développement

    La société civile africaine se rebelle contre l'accord de libre-échange UE-Afrique

    Des accords de partenariat UE-Afrique décriés

    Partenariat transpacifique: la nouvelle ruse de Washington


    C'est désormais les peuples du monde entier qui doivent, pour leur survie, faire face à l'avidité et à l'esprit de démesure d'une minorité devenue folle !!!



    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!

    Message édité par : Francoise / 26-11-2014 07:34


      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 20-01-2016 07:28


    Afrique/Occident : qui a besoin de qui?

    Une courte allocution édifiante de Mallence Bart Williams lors d'une conférence TEDX.

    Video sous titrée en français (4'20)

    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!

      Profil  Citation   
      
    Sauter à :
    !!!_else!
     

    Moteur de recherche interne

    Vous pouvez faire une recherche Interne dans sens-de-la-vie.com avec Google (écrire l'objet de votre recherche dans le cadre ci-dessous sans utiliser d'accents, de cédilles ou trémas. Ne marche pas si vous bloquez les pop up) ou voir les Liens sur le sommaire ci-contre à gauche classés par sites et chapitres. Une fois entré dans une page, le lien vers sa suite est en bas de texte.




    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @ sens-de-la-vie.com.

    Retour au site WWW.SENS-DE-LA-VIE.COM


    Ce site a été construit avec NPDS Version Sable 5.10, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.