Lien vers l'Index général des pages du site sens de la vie

Devenez membre privilégié en cliquant ici

11 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Recherche
SVP utilisez le moteur de recherche, en bas de page, avant de créer un nouveau sujet. Si celui-ci existe déjà, utilisez le pour vous exprimer.
  Sens de la vie - Forums [ Accueil ] · [Anonyme - Connexion] · [ Déconnexion ] Lettre de diffusion:  mercredi 12 août 2020
 
Forums
  • Forums
  •  
     
    Activité du Site
    Pages vues depuis 13/10/2003 : 26 118 869
    • Nb. de Membres : 709
    • Nb. d'Articles : 0
    • Nb. de Forums : 40
    • Nb. de Sujets : 0
    • Nb. de Critiques : 0

    Top 10  Statistiques

     
    Modéré par : Moderateur 
    Index du Forum » » Une autre façon de penser, source de développement personnel » » Cessez d'être con ! - Cours N° 4
    Auteur Cessez d'être con ! - Cours N° 4
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 29-11-2005 09:07

    Cessez d'être con ! - Cours N° 4
    Lisez les cours précédents dans l'ordre, c'est indispensable à votre compréhension. Merci.

    "Apprenez à penser par vous-même. Si vous ne le faites pas, d'autres le feront pour vous" (Jean Pierre Petit)


    LA CAUSE UNIQUE DU MAL DANS NOTRE SOCIÉTÉ
    résulte du fait qu'elle tend vers un but erroné, ce qui génère un mouvement linéaire mortel.



    DÉMONSTRATION :




    Tout mouvement linéaire conduit à la MORT.

    Si la terre quittait brutalement son orbite autour du soleil pour une trajectoire linéaire dans l'espace, toute vie évoluée y disparaîtrait en très peu de temps, c'est une évidence. D'une façon générale tout déplacement dans la même direction (sur terre) va se heurter aux limites au sein desquelles il se situe, et donc s'arrêtera inévitablement tôt ou tard.

    Tous les peuples de l'histoire (depuis le néolithique, commençé vers - 12.000 ans tout au plus) qui ont organisé leurs vies, comme leurs sociétés, dans un but d'accroissement (quel qu'en soit l'objet), ont disparus brutalement sans aucune exception, tels les Mayas, du fait des catastrophes écologiques qu'ils avaient eux-mêmes générées, (quand ils n'ont pas été anéantis par des guerres ou des cataclysmes). Actuellement faisant la même erreur, nous connaîtrons le même destin, ce qui est imminent.

    Remarquons enfin que le pseudo choix entre le "matérialisme" et le "développement spirituel" (incluant les religions "révélées") n'en est pas un, car il s'agit - là aussi - des deux facettes d'un même mouvement linéaire puisqu'ils tendent tous deux vers un but d'accroissement personnel: c'est du pareil au même. (Il est légitime, du reste, de se demander si cette façon de penser - relativement récente - ne nous aurait pas été "inculquée" pour nous faire oublier le mouvement circulaire qui prévalait auparavant dans tous les esprits - Voir ci-après.)


    Tout mouvement circulaire maintient et développe la VIE .

    Il est aisé de constater que si la vie perdure sur terre c'est parce que celle-ci tourne autour du soleil, et sur elle même, exposant de ce fait toutes ses parties à la chaleur et à la lumière alternativement au froid et à l'obscurité. Remarquons que sa rotation sur elle-même est tout aussi indispensable à la vie, que sa rotation autour du soleil. Faute de cette rotation sur elle-même , sa face toujours exposée au soleil serait calcinée par la chaleur et la lumière, tandis que la face opposée serait plongée dans une nuit éternelle et un froid intense.

    Remarquons aussi que l'alternance circulaire de la naissance et de la mort des individus génère le développement de la diversité des espèces, et de la richesse de l'ensemble, (à l'image de l'humus nourricier des forêts qui provient des feuilles tombées et de la mort des végétaux).

    Tous les peuples de la préhistoire paléolithique, et certains peuples premiers contemporains, inscrivaient (instinctivement ou non ?) leurs vies dans un cercle, c'est pourquoi ils ont duré des dizaines, voire centaines, de millénaires, ce qui est un fait démontré par les recherches archéologiques.


    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    EXERCICES

    Donnez des exemples illustrant:

    Les mouvements circulaires dans la nature vivante, notamment celui des proies et prédateurs.

    Les techniques de développement circulaire des ressources chez les peuples premiers.


    AMUSEZ-VOUS BIEN !






    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous


    [ Message édité par : Alain : 29-11-2005 17:43 ]


    [ Message édité par : Moderateur : 17-07-2009 15:13 ]

      Profil  E-mail  www  
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 29-11-2005 14:28

    Citation : "29-11-2005 09:07, Alain a écrit :
    (Il est légitime, du reste, de se demander si cette façon de penser - relativement récente - ne nous aurait pas été "inculquée" pour nous faire oublier le mouvement circulaire qui prévalait auparavant dans tous les esprits - Voir ci-après.)
    ----------

    Un grand merci pour l'ensemble de cette superbe réflexion, Alain !
    Avant même d'entrer dans l'exercice , cela m'inspire de souligner encore à quel point le "lunaire" a été déprécié et tourné en ridicule, remplacé dans l'esprit commun par "lunatique" avec une connotation fort négative.

    Seul le "solaire" est actuellement honoré. Il n'est pas mauvais en soi, mais sans sa contrepartie d'ombre reposante , d'humidité, d'humilité, d'humus, il brûle tout sur son passage. C'est une façon de penser qui entraîne des actions qui sont actuellement en train d'assècher les coeurs aussi bien que la Terre.


    [ Message édité par : Francoise : 29-11-2005 14:28 ]

      Profil  
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 29-11-2005 17:40

    Chère Françoise, merci, et ce que tu dis là est juste.

    Dans le cours N° 3 tu as écris: "En fait, depuis longtemps, j'ai l'intuition qu'il ne s'agit pas vraiment là de cercle(s), mais de spirale(s) !"

    Tu as entièrement raison, et je n'ai parlé de mouvement circulaire que dans un but de simplification.

    Il tombe sous le sens, comme tout est en mouvement dans l'Univers, que tout déplacement circulaire, ne paraît circulaire que pour un observateur qui se déplace en même temps que lui sur le même support (en l'occurrence la terre).

    Pour un observateur extérieur à la terre (mais placé au sein de notre galaxie) celle-ci décrirait une double spirale hélicoïdale (*) puisque qu'elle suit aussi le déplacement du soleil.

    Mais en fait pour un observateur situé hors de notre galaxie, et comme la galaxie elle-même bouge, la trajectoire vraie de la terre dessinerait une courbe très complexe faite d'un nombre inconnu de spirales imbriquées les unes dans les autres.

    Un peu comme l'ADN en beaucoup plus compliqué



    (*) Hélicoïdale : la forme d'un ressort amortisseur en somme

    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous


    [ Message édité par : Alain : 30-11-2005 04:17 ]

      Profil  E-mail  www  
    jeremiahterre
    1445       

    jeremiahterre
      Posté : 01-12-2005 18:57

    Bonjour à tous

    Alain aurais tu lu le grand livre de l'univers,tu sais celui que l'on ne trouve dans aucune des sociétés
    humaines, tu sais celui qui te fais voir ta nature dès ton plus jeune àge Un peu comme l'ADN en beaucoup plus compliqué )))))

    Citation:Un peu comme l'ADN en beaucoup plus compliqué tu veux dire avec plus de brins que l'on pourrait en voir a l'oeil nu

    Cela me fait penser à une chose simple ;donc une question simple,comme un humain simple...

    Avez vous déja regardé un cd en pleine lumière;ce qu'il y a dessus ressemble a cet adn complexe.
    j'espère que vous aurez mes yeux...c'est une spirale complexe sur la quelle on grave la vie,vous verrez toutes les couleurs de l'arc en ciel qui se fondent les unes entres les autres et à travers les autres sur une grande ligne...)))

    Si vous changez votre CD de position par rapport à la lumière,vous vous apercevrez que les couleurs
    changent elles aussi de position sur le CD et qu'en définitive elles sont de partout a la fois séparées
    et à la fois mariées alors ne me dites plus que vous êtes contre le mariage

    [ Message édité par : jeremiahterre : 01-12-2005 18:59 ]

      Profil  
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 04-12-2005 06:29

    Citation : "01-12-2005 18:57, jeremiahterre a écrit :
    Alain aurais-tu lu le grand livre de l'univers, tu sais celui que l'on ne trouve dans aucune des sociétés
    humaines


    Que oui ! Toute ma vie je n'ai fais que cela. L'exemple ci-après le démontre.

    Et alors mes ami(e)s, vous calez sur ces questions simples !?

    Je vais vous donner un seul exemple pour illustrer les mouvements circulaires des proies et prédateurs dans la nature.

    Lorsqu'un lynx arrive dans une forêt nouvelle pour lui, ses proies ignorent encore sa présence, et donc il peut chasser. Mais au bout d'un certain temps cela lui devient de plus en plus difficile, non seulement car il aura forcément été vu, mais aussi car il laisse des odeurs. Cela fait fuir l'ensemble du grand gibier dans une autre forêt, ou dans une autre parcelle de la même forêt. (*)

    En sorte que le lynx doit changer de secteur pour pouvoir continuer à se nourrir.

    Les massifs forestiers même les plus vastes, ne sont pas illimités pour lui, car ils sont occupés par d'autres lynx, et/ou des loups, qui ont leurs propres habitudes et territoires. Notre lynx va donc être obligé (dans la durée) d'exploiter un territoire bien défini de façon circulaire, ce qui donne à ses proies le temps de revenir dans le secteur duquel elles avaient été chassées précédemment.

    C.Q.F.D !



    (*) Ce qui explique que les chasseurs d'Alsace qui louent fort cher des parcelles de forêt, assez petites en général, ne les apprécient guère sur leur territoire.



    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous


    [ Message édité par : Alain : 04-12-2005 06:58 ]

      Profil  E-mail  www  
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 09-12-2005 08:46

    Comme je vois que vous calez aussi sur le second point, je vais décrire un exemple imaginé de ce que sont les techniques de développement circulaire des ressources chez les peuples premiers.

    Cadre: Amérique du Nord

    Époque : antérieure à l'arrivée des blancs (car ils ont introduit le développement linéaire même chez les Amérindiens)

    Récit:

    Je pars revoir un jeune arbre qui a du atteindre la taille voulue pour en faire ce que je désire: un manche de hache. Sa taille convient. J'insère la pierre - que j'ai taillée en prévision - dans une fente de son jeune tronc, et ligature le tout pour que rien ne bouge.

    De là je vais à une rivière proche dans le but d'y créer un barrage de pierres qui retiendra les saumons au moment du frai pour faciliter leur capture, et je pêche. Je mange quelques prises et fait fumer le reste que j'emporte.

    Continuant ma route je découvre de jeunes merisiers (*) que je taille pour faciliter la cueillette - qui ne pourra commencer que dans trois ans -, et j'en profite pour nettoyer le sol autour d'eux afin que leur croissance soit plus rapide.

    De là je vais à un lac où je sais pouvoir récolter du riz sauvage. Après avoir pris ce dont j'avais besoin, je coupe plusieurs gerbes aux beaux épis et pars avec mon canoë laissé là il y a plusieurs années, ensemencer une rive du lac où je crois que le riz croîtra bien. Je le fais simplement en tapant les gerbes contre le flan du bateau, ce qui fait tomber les grains dans l'eau.

    Avant de rentrer au wigwam, je pose une ligne de collets et autres pièges dans lesquels dans quelques jours je pourrais ramasser lièvres et gélinottes.

    Quand je referai à nouveau ce parcours, la hache sera prête à être séparée du tronc de l'arbre où la pierre est désormais fortement insérée (par la croissance du bois). Arbre que je ne couperai pas, car ses nouvelles tiges pourront me servir. Je récolterai plusieurs saumons sans effort et laisserai sortir les autres. Je serai heureux de constater que les merisiers se sont bien développés, et enfin je ramasserai une récolte de riz supérieure à celle de l'an passé.

    CQFD ! (**)


    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°



    (*) Le merisier est un cerisier sauvage

    (**) CQFD signifie : "ce qu'il fallait démonter"




    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous


    [ Message édité par : Alain : 09-12-2005 10:13 ]

      Profil  E-mail  www  
    Pat
    1274       

    Pat
      Posté : 10-12-2005 02:55

    Merci Alain,

    je suis vraiment impressionné et tout autant qu'on ne l'ait plus appliqué !

    Est-ce qu'il y a des traces de ce mode de développement dans les autres continents?

    En Asie? En Europe? ...

    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Pour comprendre les enjeux actuels

      Profil  
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 10-12-2005 10:31

    Citation : "10-12-2005 02:55, Pat a écrit :
    Est-ce qu'il y a des traces de ce mode de développement dans les autres continents ? En Asie? En Europe? ...

    Cher Patrick, voici mon point de vues (assez subjectif) :

    En Australie, chez les aborigènes, oui à 100%.

    En France, et sans doute dans beaucoup d'autres pays d'Europe, oui.

    En Afrique ce fut vraisemblablement le cas pour les Pygmees et les Bushmen, mais je ne crois pas - sans en être certain - que ce fut le cas pour les "grands noirs", mais je peux me tromper. Il y a tant de peuples différents sur ce continent...

    En Mésopotamie, apparemment non.

    En Amérique on trouve les deux modèles.

    En Asie et ailleurs, franchement je ne sais pas.

    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous



    [ Message édité par : Alain : 10-12-2005 10:42 ]

      Profil  E-mail  www  
    labuse
    211     

    labuse
      Posté : 10-12-2005 17:03

    (*) Le merisier est un cerisier sauvage

    j'en ai d'ailleurs un sur mon terrain, je l'ai sauvé lorsqu'un paysan de ma région a décidé de raser les bois qui faisaient le bonheur de toute une faune et flore typiques du causse corrézien , genèvriers, petits chênes, sapins, merisiers, acacias.... depuis je suis derrière des barbelets, d'où je peux contempler une vaste prairie, à perte de vue mouchetée de 5 ou 6 vaches qui cherchent désesperemment un coin d'ombre l'été lorsqu'il fait 40 degres. depuis, je récolte les inondations , car plus rien ne retient l'eau sur ce terrain qui descend vers chez moi et , point positif, les oiseaux sont de plus en plus nombreux autour de la maison.

    Quand au merisier , bien qu'un paysan ai tenté de me décourager en me disant qu'il allait crever de toute façon, et bien je peux vous affirmer qu'il est très beau ( son tronc a de magnifiques dessins d'ailleurs ) et il donne des fruits , qui font le régal des merles , entre autre

    il n'arrive pas aux gens ce qu'ils méritent , mais ce qui leur ressemble...

      Profil  
    jeremiahterre
    1445       

    jeremiahterre
      Posté : 10-12-2005 18:49

    Bonjour à tous,Bonjour labuse

    Comme quoi ,il faut toujours écouter son coeur
    Cela me rappelle lorsque j'habitais en normandie,avec ces paysages affreux
    détruits par l''agricluture ,et surtout par les agriculteurs,j'en connais j'en ai dans ma famille.
    Ce sont les anciens serfs des rois ,ils n'ont jamais appréciés comme on dit la nature ,d'ailleurs
    comment peut on appeler cela aujourd'hui la nature,comme tu l'as laissé entendre Alain
    c'est plutôt la campagne.
    Mais j'ai une bonne nouvelle , tous ces bouseux de service,très bientôt vous n'en trouverez plus un.
    Vous avez compris que je n'apprécie pas plus que ça ces gens ,et bien loin de moi l'idée que je pourrai
    projeté sur le fait qu'ils vont disparaitre,c'est une constation;mieux un projet de mes petits copains comme vous dites mdm.....
    Car il y a une chose que l'on ne dit jamais ,c'est la violence qu'ils ont pour mal traiter la nature,dans tous les
    sens du terme,ainsi que les animaux,ils traitent tout réellement comme du bétail avec une violence incroyable et l'arrogance qui va avec...en me souvenant qu'ils sont le bétail.

    On peut dire qu'ils ont été placé là pour un moment ,maintenant ils vont partir pour d'autres occupations
    qui ne seront pas plaisantes pour eux,la nature s'en portera mieux



    [ Message édité par : Moderateur : 18-04-2010 10:12 ]

      Profil  
    Sauter à :
    !!!_else!
     

    Moteur de recherche interne

    Vous pouvez faire une recherche Interne dans sens-de-la-vie.com avec Google (écrire l'objet de votre recherche dans le cadre ci-dessous sans utiliser d'accents, de cédilles ou trémas. Ne marche pas si vous bloquez les pop up) ou voir les Liens sur le sommaire ci-contre à gauche classés par sites et chapitres. Une fois entré dans une page, le lien vers sa suite est en bas de texte.




    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @ sens-de-la-vie.com.

    Retour au site WWW.SENS-DE-LA-VIE.COM


    Ce site a été construit avec NPDS Version Sable 5.10, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.