Lien vers l'Index général des pages du site sens de la vie

Devenez membre privilégié en cliquant ici

46 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Recherche
SVP utilisez le moteur de recherche, en bas de page, avant de créer un nouveau sujet. Si celui-ci existe déjà, utilisez le pour vous exprimer.
  Sens de la vie - Forums [ Accueil ] · [Anonyme - Connexion] · [ Déconnexion ] Lettre de diffusion:  mercredi 26 février 2020
 
Forums
  • Forums
  •  
     
    Activité du Site
    Pages vues depuis 13/10/2003 : 24 767 915
    • Nb. de Membres : 709
    • Nb. d'Articles : 0
    • Nb. de Forums : 40
    • Nb. de Sujets : 0
    • Nb. de Critiques : 0

    Top 10  Statistiques

     
    Modéré par : Moderateur 
    Index du Forum » » O.G.M » » TERMINATOR : le combat continue !  
    AuteurTERMINATOR : le combat continue !
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 10-11-2005 01:41

    Le brevet "TERMINATOR" approuvé en Europe ?

    Si l’Europe laisse passer cela elle aura définitivement perdu toute crédibilité et prouvé qu’elle n’est qu’un organisation d’oppression à la botte des multinationales !
    Voir ce que vous pouvez faire ci dessous ! Nous sommes en guerre..si vous en doutiez encore…La pire qui ait jamais existé : la guerre des dé-mons contre la Vie !


    ***




    Amsterdam 25 octobre 2005 – Greenpeace a expliqué aujourd’hui que le brevet de la si controversée "Technologie Terminator" a été accordée en Europe le 5 0ctobre 2005. Le brevet TERMINATOR a été approuvé (1) pour toutes les semences manipulées génétiquement (pour faire en sorte que) leurs graines ne germent pas.

    Une recherche ultérieure par la « "Ban Terminator Campaign", un réseau de syndicats agricoles et environnementaux a révélé qu’ un brevet au aussi été accordé au Canada le 11 octobre 2005.

    Les plantes créées en utilisant la technologie Terminator produiront des semences stériles créant ainsi un monopole et un contrôle artificiel des semences.

    Les fermiers ne seront pas capables d’utiliser les semences provenant de telles plantes pour la culture de la saison suivante. Les semences pourriront en terre sans produire de nouvelles plantes.

    Si on introduit cette technologie dans des récoltes telles que le soja, blé, canola et coton elle forcera les fermiers à acheter de nouvelles semences chaque année à la même compagnie. « Les fermiers doivent être conscients que des compagnies partout dans le monde sont prêtes à prendre le contrôle de leurs semences par la manipulation génétique . ces compagnies contrôleront toute la chaîne alimentaire au moyen du monopole des brevets et de la technologie TERMINATOR » ; disait Christophe Phen, leader de la campagne de Greenpeace International sur les OGM. « Nous avons besoin d’une mise au ban de cette technologie et de tous les brevets sur les semences. Ces instruments des compagnies vont briser la colonne vertébrale de la fourniture globale de nourriture rendant impossible pour les fermiers la réutilisation de leurs propres récoltes pour le semailles ».

    Jusqu’ici on a réussi à empêcher l’introduction sur le marché de la technologie TERMINATOR « qui a déjà été développée depuis environ 10 ans » grâce à la protestation au niveau mondial de plusieurs groupes (…) mais beaucoup d’observateurs croient que l’industrie Européenne va pousser vers la légalisation de cette technologie à la réunion de la convention des nations Unies sur la diversité biologique en mars de l’année prochaine.

    Le fait d’accorder le brevet pousserait encore davantage vers son introduction sur le marché. « Ces nouveaux brevets confirment que les compagnies sont encore une fois en train de pousser activement la technologie TERMINATOR et une mise au ban internationale de cette technologie s’impose d’urgence », disait Lucy Sharratt, coordinatrice de la nouvelle campagne globale « Pour Bannir Terminator » qui implique des syndicats agricoles et des organisations environnementales et des organisations des peuples indigènes.

    Bien que l’industrie OGM prétende que la technologie TERMINATOR va aider à contenir la propagation de la contamination par OGM. Greenpeace pense différemment . La technologie OGM ne peut pas être contrôlée par des semences TERMINATOR. Au contraire, il est vraisemblable que les fermiers trouveront leurs moissons contaminées par cette technologie Terminator si elle est introduite.

    On estime à 80% environ le nombre de fermiers dans le monde entier qui gardent leurs semences en vue de cultures ultérieures et pour qui se serait donc une réelle menace »

    Greenpeace est une organisation militante indépendante qui utilise la confrontation créative non violente pour montrer les problèmes globaux au niveau de l’environnement en vue de forcer des solutions qui sont essentielles pour un avenir vert et pacifique


    (1) The Terminator patent, EP 775212B, was granted to US-based Delta & Pine and the United States of America, represented by the Secretary of Agriculture. According to further data bank research the patent was already granted in similar versions in USA, further applications were filed in Australia, Brazil, China, Hong Kong, Japan, Turkey and South Africa.

    Traduit de :
    125.2.a__Corporates Gain Control – Terminator Patent Granted
    Greenpeace International press release, 25 October 2005
    -> http://www.greenpeace.org/international/press/releases/Terminator_patent

    Que pouvez vous faire ?
    S’il vous plaît faites circuler cet article afin que déjà cela se sache ! Il est possible que j’aie mal cherché, mais je n’ ai trouvé aucune mention de cette nouvelle sur les sites Belge et Français de Greenpeace.

    Informez vos associations ! Elles peuvent s’inscrire ici :
    -> http://www.banterminator.org/take_action/subscribe
    et signer pour mettre Terminator au Ban :
    -> http://www.banterminator.org/index.php/take_action/endorse_the_campaign_to_ban_terminator

    Visitez « BANNIR TERMINATOR » pour des idées d’action, recevoir les news et du matériel de campagne
    -> http://www.banterminator.org/

    Ensemble, construisons une immense chaîne de sauvegarde de la vie pour les générations futures !


    Source de l’info :
    -> http://www.blauen-institut.ch/Pg/pM/pM5/pm1252.html
    Transmis en anglais par :
    -> pas-sage@yahoogroupes.fr



    [ Message édité par : Moderateur : 28-06-2007 10:06 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 31-01-2006 17:43

    Ce qu'ils sont encore en train de magouiller dans notre dos !
    Ces fous furieux ne nous lâcheront - ils pas avant que d'avoir complètement détruit la vie sur la planète ???


    ***



    Traduction approximative partielle. Lire la suite plus bas , à partir de °°°°

    " La stratégie de l’industrie et des gouvernements pour mettre un terme au moratoire de fait existant sur la technologie de TERMINATOR auprès des Nations Unies a été confirmée par les actions de l'Australie, avec l'appui Nouvelle-Zélande et du Canada, lors d'une réunion de la convention sur la diversité biologique (CBD) à Grenade (Espagne) du 23 au 27 janvier .

    L' intensification de l’action de chaque région du monde est nécessaire maintenant pour s'assurer que le moratoire p puisse être confirmé et renforcé à l' Onu se réunissant en mars au Brésil ( en mars, du 20-31). Veuillez agir avec la campagne internationale d’interdiction de TERMINATOR. - Approuvez svp la campagne en visitant http:// www.banterminator.org et en signant.

    En vue de la réunion de mars du CBD - agir nationalement pour faire pression sur votre gouvernement - pour plus d'information voyez
    -> http://www.banterminator.org/take_action

    La campagne d'interdiction de TERMINATOR et des nouvelles du groupe etc.. libèrent la charrue sinistre de Sowers de 27 janvier 2006
    -> http://www.etcgroup.org
    -> http://www.banterminator.org

    Grenade vers le haut du moratoire sur le terminateur, espace libre que le chemin pour son approbation aux adversaires de terminateur de l'cOnu se préparent à la bataille à COP8 dans Curitiba, Brésil mars 20-31, 2006

    Les peuples autochtones ont été trahis et les droits des fermiers piétinés à l'Onu lorsque, au cours de cette semaine de rencontre , la Nouvelle-Zélande australienne , les gouvernements canadiens - guidés par le gouvernement des USA et une cabale d'airain des géants des corporations OGM - ont pris une mesure importante pour miner le moratoire existant sur la technologie de TERMINATOR (c.-à-d., les usines qui sont génétiquement modifiées pour produire les graines stériles à la moisson ).

    Les recommandations préjudiciables de la réunion à Grenade, Espagne, vont maintenant à la 8ème réunion bisannuelle prochaine de la convention des Nations Unies sur la diversité biologique (CBD) dans Curitiba, Brésil, mars 20-31.

    Le CBD's "groupe de travail sur l'article 8(j)" qui s'est réuni à Grenade que cette semaine a été établie pour protéger la connaissance traditionnelle, innovation et les pratiques des peuples autochtones et de fermiers ruraux.

    Les groupes civils de la société et les peuples autochtones ont observés avec incrédulité les incidences sur l'environnement (…) les gouvernements ont ignoré l’impact social et économique profondément négatif, des "graines de suicide" (…) Les résultats menacent maintenant la biodiversité et le futur de l’économie semencière et de l'agriculture adaptée localement dans le monde entier

    TERMINATOR constitue une menace à notre souveraineté d'assistance sociale et de nourriture et constitue une violation de notre droit de l'homme à l'autodétermination, "a dit Mariano Marcos Terena du Brésil au nom du forum indigène international sur la biodiversité.

    Bien que la réunion "ait réaffirmé" le moratoire fragile de l'Onu sur le terminateur, de nouvelles recommandations adoptées à Grenade maintenant peuvent être employées pour bloquer l'approche de précaution de CBD's quand les gouvernements se réunissent en mars au Brésil.

    »Non seulement la réunion n'a pas condamné TERMINATOR en tant qu'immoral et anti-fermier, l'Australie et les Etats-Unis ont faussement réclamé ce TERMINATOR , qui crée la stérilité, "augmenteraient la productivité. »

    ***



    [bt-actionalerts-en] Strategy to Approve Terminator Seeds is Confirmed at UN meeting

    Industry-Government Strategy to Approve Terminator Seeds is Confirmed at UN meeting

    January 2006 Please distribute widely – http://www.banterminator.org
    The industry-governments strategy to end the existing de facto moratorium on Terminator technology at the United Nations has been confirmed by the actions of Australia, with support from New Zealand and Canada, at a meeting of the Convention on Biological Diversity (CBD) in Granada Spain January 23-27. Intensified action from every region of the world is now needed to ensure that the moratorium can be upheld and strengthened at the major UN meeting in March in Brazil (March 20-31). Please take action with the International Ban Terminator Campaign.

    - Please endorse the campaign – visit -> http:// www.banterminator.org to sign
    your group in time for the March meeting of the CBD

    - Take action nationally to pressure your government - for more information see
    -> http://www.banterminator.org/take_action

    Ban Terminator Campaign and ETC Group
    News Release 27 January 2006
    -> http://www.etcgroup.org
    -> http://www.banterminator.org

    Granada's Grim Sowers Plow up Moratorium on Terminator,
    Clear the Path for its Approval at UN

    Terminator Opponents Prepare for Battle
    at COP8 in Curitiba, Brazil March 20-31, 2006

    Indigenous peoples were betrayed and Farmers' Rights trampled at a UN meeting this week when the Australian, New Zealand and Canadian governments - guided by the US government and a brazen cabal of corporate Gene Giants - took a major step to undermine the existing moratorium on Terminator technology (i.e., plants that are genetically modified to produce sterile seeds at harvest). The damaging recommendations from the meeting in Granada, Spain, now go to the upcoming 8th biennial meeting of the UN's Convention on Biological Diversity (CBD) in Curitiba, Brazil, March 20-31.

    The CBD's "Working Group on Article 8(j)" that met in Granada this week was established to protect the traditional knowledge, innovation and practices of Indigenous peoples and peasant farmers. Civil society groups and Indigenous peoples watched in disbelief however as governments ignored the profoundly negative social, economic and environmental impacts of "suicide seeds" highlighted in numerous CBD studies as well as in official submissions from Indigenous peoples and farmers' organizations. The outcome now threatens biodiversity and the future of seed-saving and locally adapted agriculture
    worldwide.

    "Terminator poses a threat to our welfare and food sovereignty and constitutes a violation of our human right of self-determination," said Mariano Marcos Terena of Brazil on behalf of the International Indigenous Forum on Biodiversity.

    Although the meeting "reaffirmed" the fragile UN moratorium on Terminator, new recommendations adopted in Granada now may be used to block the CBD's precautionary approach when governments meet in March in Brazil. Not only did the meeting fail to condemn Terminator as immoral and anti-farmer, Australia and the United States falsely claimed that Terminator, which creates sterility, would "increase productivity."
    °°°°°°°°°°°°°°

    With a US government official consulting at her side, the Australian negotiator insisted on deleting reference to the "precautionary approach" and used this as a bargaining chip to win controversial wording for a "case-by-case risk assessment" of Terminator.

    "The new reference to case-by-case assessment is shocking and extremely damaging because it suggests that national regulatory review of Terminator is possible - it undermines the CBD moratorium, opening the door to Terminator approval," warns Hope Shand of ETC Group.

    "Australia's brazen move confirms that an alarming government- industry strategy is in play to overturn the UN moratorium on Terminator," said Lucy Sharratt of the Ban Terminator Campaign. "The process and outcome dismiss the contributions of Indigenous peoples
    and local communities."

    Despite the unscrupulous push by a handful of rich countries to put industry profits before Farmers' Rights, the majority of governments at the meeting remain solidly opposed to Terminator technology and committed to the existing moratorium. In her welcoming address the Spanish Minister of the Environment acknowledged the dangers of Terminator technology. During the meeting, the African Group, Egypt and the Philippines made impassioned speeches about the potentially devastating impacts of Terminator on biodiversity and food security and the need for national bans. Norway, Pakistan, Kenya and the European Union defended the existing moratorium. India and Brazil both referred to their national laws prohibiting genetic seed sterilization technology. Despite this strong opposition to Terminator, Australia's extreme position and its determination to
    block consensus left governments little room to negotiate.

    In the Halls of Shame: Despite public pledges not to develop Terminator technology, Gene Giants Syngenta and Monsanto lobbied aggressively on Terminator throughout the week. Harry Collins of Delta and Pine Land, the world's largest cotton seed company which is
    now testing Terminator plants in greenhouses, attended under the auspices of the International Seed Federation. Monsanto's Roger Krueger moonlighted as a representative from the International Chamber of Commerce. They were joined in the corridors by CropLife International, a pesticide lobby group representing the "plant science industry."

    Outside the UN meeting Spanish people of all ages gathered to remind governments of the strong public resistance to Terminator technology. Ecologistas en Accion organized public events, street protests, and educational street displays throughout the week as part of the International Ban Terminator Campaign (http://www.banterminator.org).
    When news of the Granada outcome reached the plenary of the World Social Forum in Caracas Venezuela last night there were shouts of anger from thousands of assembled farmers.

    "Allowing 'case by case' approval of Terminator means a slow death for farmers 'coffin-by-coffin' " explained Silvia Ribeiro of ETC Group speaking in Caracas.

    The Ban Terminator Campaign will work with groups and movements across the world to strengthen the global resistance to stop Terminator. The fight now moves to the COP8 meeting in Brazil March 20-31.

    A transcript of the Draft Recommendation submitted by the Working Group can be read on ETC Group's web site at: -> http://www.etcgroup.org/
    documents/8jWorkingGroupRecommendations.pdf
    __________________________ _____________________
    bt-actionalerts-en mailing list
    -> http://banterminator.org/mailman/listinfo/bt-actionalerts-en



    [ Message édité par : Francoise : 31-01-2006 18:36 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 22-02-2006 01:01

    La suite, en anglais, il y a grand risque que le moratoire sur la technologie TERMINATOR soit levée et qu’elle soit approuvée par l’ONU.Bien que la majorité des gouvernements disent tenir au moratoire, le négociateur australien insiste pour supprimer le principe de précaution et les pressions de Syngenta et de Monsanto sont intenses.Permettre l’approbation « cas par cas » signifie une mort lente pour les fermiers.

    Le prochain round fin mars au Brésil…


    Granada's Grim Sowers Plow Up Moratorium on Terminator, Clear the Path for its Approval at UN
    -> http://www.etcgroup.org/article.asp?newsid=542

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 25-03-2006 03:56

    Encore un bon exemple qu'il ne faut pas dire "A quoi bon" et que les vampires ne supportent pas le jour !!!


    ***




    Le TERMINATOR a été rejeté!
    Une victoire pour le peuple.


    " Voici juste une heure ici au Brésil, la réunion du siège de l’ONU a annoncé que les gouvernements ont accepté de rejeter le concept qui aurait miné le moratoire sur le TERMINATOR !

    Les groupes, les communautés et les individus à travers le monde se sont associés pour mener ce combat pour bannir le TERMINATOR et votre action a été efficace dans cette première étape importante.

    La campagne « Bannir Terminator » va continuer à suivre les réunions aujourd'hui et la semaine prochaine. Le rejet de TERMINATOR est une victoire pour les personnes : un rassemblement des ruraux, du peuple autochtone et de la société civile célébre aujourd'hui le ferme rejet des efforts pour miner le moratoire global sur les technologies TERMINATOR - graines stériles génétiquement modifiées - à la convention de l'Onu sur la diversité biologique (CBD) à Curitiba au Brésil.

    "c'est un jour important pour 1.4 milliards de personnes pauvres dans le monde entier, qui dépendent des graines récoltées par les fermiers," a dit Francisca Rodriguez par l'intermédiaire de Campesina, un mouvement mondial des fermiers ruraux, les "semences TERMINATOR sont une arme de destruction massive et un assaut sur notre souveraineté de nourriture.

    TERMINATOR menace directement notre vie, notre culture et notre identité en tant que peuple autochtone ", a indiqué Viviana Figueroa de la communauté indigène d'Ocumazo en Argentine au nom du forum indigène international sur la biodiversité. La décision d'aujourd'hui est un pas en avant énorme pour la campagne brésilienne contre les OGM « a dit Maria Rita Reis du forum brésilien des mouvements et des O.n.g.s sociaux, "ceci réaffirme l'interdiction existante de TERMINATOR au Brésil .

    Cela envoie un message clair au gouvernement national et au congrès que le monde soutient une interdiction du Terminator ." "le bon sens a régné - la levée du moratoire sur les graines de terminateur aurait été suicidaire - littéralement," a dit Benedikt Haerlin de Greenpeace international . "c'est une véritable victoire pour la société civile autour du monde - il y aura un long chemin pour assurer cette biodiversité, la sécurité de la nourriture et pour protéger les vies des millions de paysans autour du monde."

    Les semences TERMINATOR,… sont une classe de technologie génétique permettant à des compagnies de proposer des graines dont la progéniture stérile ne peut pas se reproduire, empêchant des fermiers de re- semer le produit de leur moisson. Les graines pourraient également être employées pour présenter des traits spécifiques qui seraient déclenchés uniquement par l'application des produits chimiques , propriété industrielle, des mêmes compagnies. L’Australie, le Canada et la Nouvelle-Zélande avec le gouvernement des USA et un certain nombre de compagnies de biotech menaient des tentatives pour ouvrir la porte à l'essai sur le terrain des semences TERMINATOR en insistant pour juger au 'cas par cas l'évaluation 'de telles technologies.

    Ce texte a été unanimement rejeté aujourd'hui …. Il doit toujours être officiellement adopté par la session plénière du CBD. En dépit de la victoire d'aujourd'hui, il n'y a aucun doute que l'industrie multinationale de biotechnologies continuera à pousser la technologie des semences stériles. le 'TERMINATOR ' relèvera sa face hideuse lors de la prochaine réunion de l'cOnu CBD en 2008.

    La seule solution serait une interdiction totale de la technologie une fois pour toutes , " conclu Pat Mooney de la campagne « Bannir TERMINATOR » . Maintenant tous les gouvernements nationaux doivent décréter des interdictions nationales du TERMINATOR comme le Brésil et l'Inde ont fait »

    ***



    Terminator rejected! A victory for the people

    Just an hour ago here in Brazil, the Chair of the UN meeting announced that governments have agreed to reject language that would have undermined the moratorium on Terminator.

    Groups, communities and individuals across the world have joined together in this fight to ban Terminator and your action has been effective in this important first step.

    The Ban Terminator Campaign will continued to monitor the meetings today and next week.

    Terminator rejection - a victory for the people

    A broad coalition of peasant farmers, indigenous peoples and civil society today celebrate the firm rejection of efforts to undermine the global moratorium on Terminator technologies - genetically engineered sterile seeds - at the UN Convention on Biological Diversity (CBD) in Curitiba, Brazil.

    "This is a momentous day for the 1,4 billion poor people world wide, who depend on farmer saved seeds," said Francisca Rodriguez of Via Campesina a world wide movement of peasant farmers, "Terminator seeds are a weapon of mass destruction and an assault on our food sovereignty. Terminator directly threatens our life, our culture and our identity as indigenous peoples", said Viviana Figueroa of the Ocumazo indigenous community in Argentina on behalf of the International Indigenous Forum on Biodiversity.

    "Todays' decision is a huge step forward for the Brazilian Campaign against GMOs," said Maria Rita Reis from the Brazilian Forum of Social movements and NGOs, "This reaffirms Brazils' existing ban on Terminator. It sends a clear message to the national government and congress that the world supports a ban on Terminator." "Common sense has prevailed – lifting the Moratorium on the Terminator seeds would have been suicidal – literally,” said Greenpeace International’s Benedikt Haerlin from the Convention meeting. "This is a genuine victory for civil society around the world - it will go a long way to ensuring that biodiversity, food security and the livelihoods of millions of farmers around the world are protected.”

    Terminators, or GURTS (Genetic Use Restriction Technologies), are a class of genetic engineering technologies which allow companies to introduce seeds whose sterile offspring cannot reproduce, preventing farmers from re-planting seeds from their harvest. The seeds could also be used to introduce specific traits which would only be triggered by the application of proprietary chemicals by the same companies.

    At the CBD Australia, Canada and New Zealand along with the US government (not a party to the CBD) and a number of biotech companies were leading attempts to open the door to field testing of Terminator seeds by insisting on ‘case by case’ assessment of such technologies. This text was unanimously rejected today in the CBD's working group dealing with the issue. It still needs to be formally adopted by the plenary of the CBD.

    Despite today's victory, there is no doubt that the multinational biotech industry will continue to push sterile seed technology. ‘Terminator’ will rear its ugly head at the next UN CBD meeting in 2008. The only solution a total ban on the technology once and for all,” concluded Pat Mooney of the Ban Terminator Campaign. Now all national governments must enact national bans on Terminator as Brazil and India have done.
    _______________________________________________
    Ban Terminator Action Alerts Canada
    -> contact@banterminator.org
    -> http://www.banterminator.org


    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!

    [ Message édité par : Moderateur : 25-03-2006 04:01 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 04-04-2006 00:41

    L’ONU maintient le moratoire sur les semences Terminator
    Mars 31, 2006

    « Un mouvement mondial d’agriculteurs, de peuples autochtones et d’organisations de la société civile exige leur interdiction
    C’est maintenant officiel : les gouvernements à la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique (CDB) ont unanimement maintenu le moratoire international de facto sur la technologie Terminator – des plantes modifiées génétiquement pour que leurs semences soient stériles au moment de la récolte. La 8e rencontre de la CDB a pris fin aujourd’hui à Curitiba, au Brésil. «

    Lire la suite sur : -> http://www.interdireterminator.org
    Dans « Nouvelles mises à jour »

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 28-06-2007 10:05

    Un projet de loi interdisant les semences Terminator a été déposé au Canada

    Communiqué de presse du 31 mai 2007
    National Farmers Union, Réseau canadien d’action sur les biotechnologies, UPA Développement international


    Un geste crucial en vue d’interdire les semences Terminator au Canada :
    dépôt d’un projet de loi d’initiative parlementaire


    Aujourd’hui, un projet de loi visant à interdire « la technologie Terminator » – des semences génétiquement modifiées pour être stériles après la première récolte – a été déposé par Alex Atamanenko, critique du Nouveau Parti démocratique en matière d’agriculture et député Colombie-Britannique-Southern Interior.

    Une fois adopté, ce projet de loi interdira les essais en champ et la commercialisation des semences Terminator au Canada. Les gouvernements de l’Inde et du Brésil ont déjà des lois stipulant l’illégalité de Terminator sur leur territoire.

    « Terminator porte atteinte au droit des agriculteurs canadiens de conserver les semences et ne présente aucun avantage pour eux, fulmine Colleen Ross, agricultrice et vice-présidente des femmes de la National Farmers Union. La mise au point de semences stériles est une insulte pour les agriculteurs et fait planer le spectre de la mainmise des grandes sociétés sur l’agriculture canadienne. Nous demandons à tous les députés d’appuyer ce projet de loi pour démontrer qu’ils se rangent du côté des agriculteurs. »

    Nulle part au monde, les semences Terminator n’ont encore été commercialisées ni testées en champ. Pour éviter que cela arrive, les instances de la Convention des Nations unies sur la diversité biologique ont convenu de maintenir un moratoire mondial sur Terminator. Mais les grandes sociétés continuent de développer Terminator et, même s’il a signé le moratoire, le gouvernement du Canada a indiqué son intention de le défier.

    « L’interdiction de Terminator est la seule option viable vu les grands dangers que comporte cette technologie, affirme Lucy Sharratt, coordonnatrice du Réseau canadien d’action sur les biotechnologies. Le Canada a déjà octroyé un brevet sur Terminator. Les grandes sociétés vont redoubler d’insistance et attendre aussi longtemps qu’il le faut. Il n’y a qu’une solution : légiférer en vue d’une interdiction nationale. »

    "La technologie Terminator dérobe aux producteurs agricoles du monde entier leur capacité de contrôler leur propre production; c'est pourquoi elle doit être interdite, " dit André D. Beaudoin, secrétaire général d'UPA Développement international. "L'agriculture travaille avec le vivant et la vie donne la vie. Terminator est dangereuse car elle va à l'encontre de ce principe fondamental."

    André D. Beaudoin, UPA DI : (450) 679-0530; Colleen Ross, National Farmers Union (613) 213 1522/652 1552; Lucy Sharratt, Réseau canadien d’action sur les biotechnologies, (613) 241 2267.

    -> http://fr.banterminator.org/




      Profil  Citation   
      
    Sauter à :
    !!!_else!
     

    Moteur de recherche interne

    Vous pouvez faire une recherche Interne dans sens-de-la-vie.com avec Google (écrire l'objet de votre recherche dans le cadre ci-dessous sans utiliser d'accents, de cédilles ou trémas. Ne marche pas si vous bloquez les pop up) ou voir les Liens sur le sommaire ci-contre à gauche classés par sites et chapitres. Une fois entré dans une page, le lien vers sa suite est en bas de texte.




    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @ sens-de-la-vie.com.

    Retour au site WWW.SENS-DE-LA-VIE.COM


    Ce site a été construit avec NPDS Version Sable 5.10, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.