Lien vers l'Index général des pages du site sens de la vie

Devenez membre privilégié en cliquant ici

28 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Recherche
SVP utilisez le moteur de recherche, en bas de page, avant de créer un nouveau sujet. Si celui-ci existe déjà, utilisez le pour vous exprimer.
  Sens de la vie - Forums [ Accueil ] · [Anonyme - Connexion] · [ Déconnexion ] Lettre de diffusion:  lundi 20 mai 2019
 
Forums
  • Forums
  •  
     
    Activité du Site
    Pages vues depuis 13/10/2003 : 22 729 303
    • Nb. de Membres : 709
    • Nb. d'Articles : 0
    • Nb. de Forums : 40
    • Nb. de Sujets : 0
    • Nb. de Critiques : 0

    Top 10  Statistiques

     
    Modéré par : Moderateur 
    Index du Forum » » O.G.M » » France OGM
    3 pages [ 1 | 2 | 3 ]
    AuteurFrance OGM
    Francoise
    10269       

    Francoise
      Posté : 26-11-2004 15:57

    Contribuez à une action urgente

    Courrier transféré de la lettre de diffusion de
    Cyber @cteurs : cyberacteurs@wanadoo.fr
    vendredi 26 novembre 2004 7:56:14

    STOP à la démission de l'Union Européenne face à l'OMC !!!


    Cyber @ction 121 OGM :
    STOP à la démission de l'Union Européenne face à l'OMC !!!

    LES MORATOIRES SUR LES OGM MIS EN PLACE, PAR L'AUTRICHE, LA FRANCE, LA GRECE, L'ALLEMAGNE ET LE LUXEMBOURG, AFIN DE PRESERVER LEURS CITOYENS ET L'ENVIRONNEMENT, SONT LA CIBLE DE LA COMMISSION EUROPEENNE QUI VA ESSAYER DE LES SUPPRIMER.

    Le 29 novembre prochain, la Commission demandera aux membres
    de l'Union Européenne de voter contre ces moratoires nationaux.

    Si la Commission Européenne est victorieuse, ces 5 Etats devront lever leurs interdictions et cela permettra l'introduction de plus d'OGM à risque dans ces pays.

    Cette situation est une nouvelle illustration de la soumission de la Commission face à la pression des Etats-Unis dans le cadre du bras de fer commercial engagé au sein de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

    Dans le cas d'une décision favorable aux biotechnologies cela correspondra, pour les autres pays du globe, à un signal pour ne pas interdire les OGM.

    VOUS POUVEZ NOUS AIDER !!
    Empêchez la Commission Européenne et l'OMC de mettre des OGM à risque dans vos assiettes !! Envoyez un message ou une
    lettre au gouvernement en réclamant un vote CONTRE la proposition de la Commission et la garantie que la Commission protègera le droit au principe de précaution vis-à-vis des aliments et cultures OGM.

    NE LAISSEZ PAS LA COMMISSION METTRE EN PERIL VOTRE SANTE ET VOTRE ENVIRONNEMENT.


    <>>> COMMENT FAIRE ?

    - Copiez le texte entre les ############ (édition-copier)
    - Ouvrez un nouveau message et collez le texte (édition-coller) (et/ou adaptez-le)
    - Signez le : prénom, nom, adresse, ville
    - Objet, choisissez votre titre et votre formule de politesse
    - Adressez votre message à :
    cyberacteurs@wanadoo.fr
    ministere@ecologie.gouv.fr

    ………………………

    Si vous maitrisez mal le copier coller, vous pouvez aussi vous inscrire à la liste cyber-double qui permet de recevoir directement le texte à envoyer en faisant simplement 'répondre à tous'. Pour s'inscrire cyber-double-subscribe@cyberacteurs.org
    ENFIN CETTE CYBER @CTION EST SIGNABLE EN LIGNE http://www.cyberacteurs.org

    Par cette action, vous ferez connaître votre opinion Au Ministre de l_écologie français et à Cyber @cteurs pour nous permettre de mesurer l'impact de cette cyber @ction et d'en informer nos partenaires.


    Alain Uguen Animateur du Réseau Cyber @cteurs
    Jordi Rossignol Amis de la Terre

    ##############################
    Prénom, Nom
    profession :
    Adresse
    Code postal, Ville

    Sujet : Clause de Sauvegarde concernant les aliments et cultures
    génétiquement modifiés

    Monsieur le Ministre,

    Le 29 novembre, lors d'une réunion des Etats membres à Bruxelles, la Commission Européenne appellera à voter contre les moratoires nationaux sur les Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) mis en place par l'Autriche, la France, la Grèce, l'Allemagne et le Luxembourg.

    Il est légitime pour notre pays d'interdire de tels aliments et cultures afin de protéger notre environnement et la santé publique. Du fait d'un grand nombre d'incertitudes scientifiques sur la sécurité des OGM, ces mesures sont en accord avec le Principe de Précaution tel qu’il est énoncé
    dans le protocole Biosécurité. Je suis persuadé que ce vote démontre que la Commission agit sous la pression des Etats-Unis dans le cadre du bras de fer commercial engagé au sein de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) à propos des restrictions européennes sur les OGM.

    Cette confrontation a pour but d'ouvrir la voie qui permettra aux Etats-Unis de forcer l'Europe à accepter les OGM contre la volonté démocratiquement exprimée des populations de ces pays dont la France.

    Une fois les restrictions levées cela accroîtra la capacité de l'OMC à favoriser les préoccupations commerciales aux dépens du droit à protéger les populations et l'environnement, au moment même où de nombreuses voix réclament un rééquilibrage du pouvoir des multinationales.

    Je vous demande de voter CONTRE la proposition de la Commission et de faire ainsi respecter le droit des gouvernements à opter pour le Principe de Précaution en ce qui concerne les aliments et cultures génétiquement modifiés.

    Dans cette attente, je vous prie de recevoir mes salutations citoyennes.

    (Signature)
    ##############################

    Li en de la section OGM du site :
    Go >> http://www.amisdelaterre.org/rubrique.php3?id_rubrique=9

    nb : désolée : impossible de rendre certains liens de cyberacteurs cliquables !?

    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!


    [ Message édité par : Moderateur : 11-01-2005 08:45 ]

      Profil  
    Francoise
    10269       

    Francoise
      Posté : 11-01-2005 08:44

    Mardi 4 janvier 2005 les arrêtés Anti-Essais Ogm des maires de BAX et de MONTGEARD (31) étaient jugés sur le fond au Tribunal administratif de TOULOUSE.

    Une dizaine de maires sont venus apporter leur soutien..
    ………
    A l’étonnement général la commissaire du gouvernement a très longuement donné une analyse argumentée sur deux points :

    => Non, les autorisations d’essais ne sont pas conformes puisqu’elles ne comportent pas d’études d’impact sur le lieu où ces essais seront réalisés (reprenant les arguments des maires de BAX et de MONTGEARD).

    => Non, les maires n’ont pas pour autant le droit, dans ce cas, d’exercer leur pouvoir de police générale.

    ……
    Cette analyse détaille si clairement le vide juridique dans lequel les autorisations d’essai sont délivrées que nous en sommes tous étonnés. Ceci constitue probablement un tournant important de notre lutte.

    Le jugement est mis en délibéré à une date non précisée.

    Affaire à suivre ...

    Lire tout sur :
    Go >> http://altermonde.levillage.org/article.php3?id_article=1869

      Profil  
    Francoise
    10269       

    Francoise
      Posté : 27-11-2005 09:42

    " Les contaminations génétiques se multiplient avec la complicité du gouvernement « qui a permis des importations et disséminations massives d’OGM, avant même d’avoir transposé la directive européenne 2001/18 qui fixe les conditions de dissémination dans l’environnement des OGM. Il a ainsi permis aux multinationales de l’agrochimie d’imposer subrepticement une technologie récusée par une opinion publique majoritairement hostile.

    Dans l’attente d’une loi sur les OGM réellement protectrice de l’environnement et des systèmes agraires préexistants, conventionnels, traditionnels, biologiques et de qualité, les associations signataires réclament la mise en œuvre d’un moratoire immédiat sur toutes les disséminations d’OGM en milieu ouvert, que ce soit à titre expérimental ou de cultures commerciales.

    La politique du fait accompli reposant sur le secret et l’imposition de la contamination génétique généralisée ne peut fonder une politique responsable en matière de biotechnologie. Les organisations soussignées refusent le vide juridique actuel et la violation par la France de ses engagements européens. »

    LIRE la suite :

    I Le constat
    II Les organisations demandent des mesures d’urgence
    III. La loi OGM doit comporter les points suivants :

    Sur :
    -> http://www.infogm.org/article.php3?id_article=2407

      Profil  
    Francoise
    10269       

    Francoise
      Posté : 03-02-2006 20:43

    OGM : le scandale Cargill

    Communiqué de Presse.
    vendredi 20 janvier 2006

    FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT, fédération française des associations de protection de la nature et de l’environnement, apprend que l’Etat vient d’autoriser la multinationale CARGILL, dont une usine est installée dans le port de BREST, à doubler sa capacité de production d’aliments pour animaux, dont une grande partie à base d’OGM, au mépris complet du droit et de la sécurité sanitaire des citoyens.

    Cette usine a longtemps fonctionné dans l’illégalité pour n’avoir pas respecté les limites de production, ignorant les mises en demeure adressées par les autorités de contrôle, ce qui constitue autant d’infractions pénales.

    Qu’à cela ne tienne, le Gouvernement a décidé de régulariser la situation de la société Cargill et, mieux encore, de la récompenser ! L’usine Cargill pourra désormais traiter non plus 450 000 mais 900 000 tonnes par an d’aliments pour animaux, dont 2/3 à base de soja majoritairement OGM.

    Pour Lylian Le Goff, responsable de la mission OGM de FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT : « Cette couverture des pratiques illégales de Cargill démontre les vraies intentions du Gouvernement, à la veille de la présentation au Parlement d’un projet de loi qui, comme l’a révélé France Nature Environnement, encourage la prolifération incontrôlée des OGM ».

    Lire tout sur :
    -> http://altermonde-levillage.nuxit.net/article.php3?id_article=4937

      Profil  
    Francoise
    10269       

    Francoise
      Posté : 02-03-2006 14:55

    Monsanto, Bayer:
    Greenpeace demande aux agriculteurs de protéger la France des OGM


    Greenpeace surgit en plein cœur du Salon de l'agriculture ! Samedi, 25 février, jour de l'inauguration du Salon et de la visite officielle du président de la République, deux créatures géantes, perchées sur des échasses, alertent exposants et visiteurs : attention, cette année, les organismes génétiquement modifiés (OGM) risquent d'envahir secrètement nos campagnes...

    A leurs côtés, des bénévoles de Greenpeace distribuent des brochures et un badge inédit et rigolo, qui permet d'afficher avec humour son refus des OGM. Ils seront présents durant toute la tenue du Salon.

    " A l'heure où l'agriculture doit affronter la grippe aviaire, Greenpeace tient à manifester sa solidarité envers les agriculteurs mais aussi à attirer leur attention sur un autre danger : celui que représentent les OGM, explique depuis le Salon de l'agriculture Arnaud Apoteker, responsable de la campagne OGM de Greenpeace France. Il est impossible d'empêcher les oiseaux sauvages atteints du virus H5N1 de pénétrer en France. Tout ce qu'on peut faire, c'est prendre le maximum de mesures de prévention. Avec les OGM, c'est très différent ! Pour se protéger efficacement du risque environnemental et sanitaire, il suffit de ne pas en planter ! Les agriculteurs ont encore le choix et peuvent dire non. Il est urgent d'agir, mais il en est encore temps. "

    Depuis 1996, les multinationales de l'agrochimie (Monsanto, Syngenta, DuPont, Bayer...) et les Etats-Unis tentent par tous les moyens d'imposer les OGM à la planète entière. Jusqu'à présent, la France et l'Europe ont résisté. Mais aujourd'hui, tout risque de basculer.

    En 2005 déjà, le gouvernement français a fermé les yeux sur 500 à 1 000 hectares de maïs transgénique cultivés dans le plus grand secret et en toute illégalité. Et cette année, le gouvernement veut imposer une loi qui donne le feu vert aux cultures transgéniques et qui ne laisse pas au consommateur la liberté de ne pas manger d'OGM. Alors que 74% des Français demandent à leurs députés d'interdire les cultures transgéniques en appliquant le principe de précaution (sondage BVA/Agir pour l'environnement, janvier 2006), des dizaines de milliers d'hectares de maïs génétiquement modifié risquent d'envahir nos campagnes au printemps. Dès lors, il sera impossible d'éviter les OGM, dans les champs, dans la nature et... dans nos assiettes !

    Greenpeace profite du grand rassemblement qu'est le Salon de l'agriculture pour adresser aux agriculteurs un véritable appel au secours. " Face à l'inconséquence du gouvernement, les agriculteurs représentent le dernier rempart susceptible de protéger les consommateurs et l'environnement, reprend Arnaud Apoteker. Et en portant notre badge, les visiteurs du Salon manifestent leur opposition aux OGM et leur soutien aux agriculteurs résistants. C'est aujourd'hui ou jamais qu'il faut se mobiliser pour que la France ne se transforme pas en un immense champ transgénique ! "

    Transmis par la Coordination contre les méfaits de BAYER
    -> http://www.CBGnetwork.org (aussi en francais)
    -> CBGnetwork@aol.com

      Profil  
    Francoise
    10269       

    Francoise
      Posté : 04-04-2006 00:18

    Dissémination des OGM : Les bio demandent réparation à l’Etat

    Communiqué de presse de la FNAB
    vendredi 24 mars 2006


    « La filière agrobiologique française* a demandé à l’Etat de l’indemniser du préjudice qu’elle subit, du fait du retard pris dans la transcription de la Directive européenne 2001/18 relative à la dissémination des OGM dans l’environnement.

    Pour cette filière, l’absence actuelle d’information sur la localisation des parcelles OGM et la contamination grandissante des semences vendues comme non OGM aggravent les risques de contamination des cultures biologiques et non OGM, risques inhérents à toute dissémination. Elles empêchent par ailleurs toute surveillance environnementale de ces dernières. Ces risques sont d’autant plus grands que le taux de contamination peut progresser très vite lorsque le paysan ressème une partie du grain qu’il a récolté, pratique reconnue par la loi et souvent indispensable en agriculture biologique pour compenser l’absence de semences adaptées à ce mode de culture.

    Aucune évaluation de l’impact des cultures d’OGM sur les productions agricoles françaises de qualité, aucune surveillance, ni même de notification des cultures commerciales OGM, n’est effectuée aujourd’hui en France, au point que l’on ne connaît même pas le nombre exact d’hectares de maïs transgénique cultivés sur le territoire depuis 2002, année où la Directive aurait dû être transposé en droit français. Par ailleurs, il n’existe pas, à l’heure actuelle, de règles claires d’indemnisation des opérateurs bio en cas de contamination.

    Toute dissémination d’OGM entraîne l’obligation, pour la filière biologique, d’analyses coûteuses à tous les stades, de la semence à l’élaboration du produit final livré aux consommateurs. L’ignorance de l’existence et de la localisation de ces disséminations renforce cette obligation et aggrave son coût. Même si la contamination est encore marginale, la présence éventuelle d’OGM, outre les coûts d’analyse, peut induire chez les consommateurs de la méfiance vis-à-vis des produits bio et donc un risque de désaffection. De plus, une parcelle ayant porté ou ayant été contaminée par des OGM risque de demander des règles particulières de conversion à l’agriculture biologique, voire l’interdiction décennale de toute culture biologique de la même espèce que l’OGM disséminé, et devrait donc en garder une trace écrite au cas de cession de cette parcelle.

    La filière biologique attend donc aujourd’hui une réponse à sa demande d’indemnisation à l’amiable. Si cette réponse ne venait pas, ou si elle se révélait négative, elle portera l’affaire devant les tribunaux dans les prochaines semaines.

    Par cette démarche, elle entend rappeler aux parlementaires saisis par le gouvernement d’un projet de loi sur les OGM qu’ils ne peuvent pas ignorer les risques que font courir les firmes qui les disséminent à toutes les agricultures de qualité sans OGM. Si les parlementaires dédouanaient ces firmes de leur responsabilité vis à vis des dommages qu’elles causent déjà avec les semences contaminées et les OGM importés pour l’alimentation animale et qui s’aggraveront inévitablement en cas d’autorisation de cultures GM, ils porteront eux-mêmes cette responsabilité et ne pourront se prétendre non coupables au prétexte qu’ils ne savaient pas.

    Le 24 mars 2006

    * les 6 organismes ayant engagé la responsabilité de l’Etat sont :

    Nature & Progrès, Fédération Nationale d’Agriculture Biologique des régions de France(FNAB), SYNABIO, Biocoop, InterBio Bretagne, Syndicat d’Agriculture biodynamique(SABD)

    Contacts presse :
    FNAB, Vincent Perrot, 01 43 38 38 69, 06 84 10 43 79
    SABD, Jean-Michel Florin, 03 89 24 36 41
    Synabio, Cécile Frissur, 06 24 84 15 10
    Nature et Progrès, Guy Kastler, 06 03 94 57 21

    IBB, Virginie Fassel, 02 99 54 03 40
    Biocoop, Hughes Toussaint, 05 62 34 10 37

    Transmission :
    -> http://altermonde-levillage.nuxit.net/article.php3?id_article=5455

      Profil  
    Francoise
    10269       

    Francoise
      Posté : 23-04-2006 09:45

    OGM : annulations d’autorisations ?

    « Le commissaire du gouvernement a demandé jeudi l’annulation d’autorisations d’essais en plein champs de maïs OGM. Ces autorisations pour un maïs transgénique à des fins thérapeutiques avaient été accordées en avril 2005 à la société Meristem Therapeutics par le ministère de l’Agriculture. »

    Lire l’article :
    -> http://altermonde-levillage.nuxit.net/article.php3?id_article=5648

      Profil  
    Francoise
    10269       

    Francoise
      Posté : 24-05-2006 14:31

    OGM : France Nature Environnement saisit en référé le Tribunal administratif de Clermont Ferrand.

    Communiqué de presse de France Nature Environnement - 23 mai 2006
    Le Gouvernement a autorisé, le 19 mai 2006, 17 nouveaux programmes d’essais en plein champs d’organismes génétiquement modifiés. Pourtant, le projet de loi OGM n’est toujours pas voté et le Conseil d’Etat a jugé que de telles autorisations sont illégales..

    En 2005, France Nature Environnement, fédération française des associations de protection de l’environnement, avait déjà formé plusieurs recours en annulation devant les Tribunaux administratifs de Clermont-Ferrand, Toulouse et Strasbourg à l’encontre de ces autorisations.

    Par un jugement rendu le 4 mai 2006, le Tribunal administratif de Clermont Ferrand a annulé les deux autorisations délivrées par le Ministre de l’Agriculture à la société Méristem Therapeutics. Le Ministre n’a tenu aucun compte de ce jugement et a délivré, en 2006, la même autorisation que celle qui avait été octroyée en 2005 puis annulée par le Tribunal administratif de Clermont Ferrand.

    France Nature Environnement a donc décidé de saisir en référé ce même Tribunal administratif pour lui demander de mettre un terme à cette violation particulièrement grave de l’autorité de la chose jugée.

    France Nature Environnement entend faire sanctionner, avec l’ensemble de ses associations fédérées concernées, les autorisations délivrées au mois de mai 2006.

    Fédération française des associations de protection de la nature et de l’environnement - Reconnue d’utilité publique

    Siège Social : 57, rue Cuvier - 75231 Paris cedex 05 -
    -> http://www.fne.asso.fr

    -> http://noelmamere.org/article.php3?id_article=664




      Profil  
    Francoise
    10269       

    Francoise
      Posté : 28-06-2006 15:38

    Sans cadre légal protecteur, la France doit interdire les cultures d’OGM !

    Communiqué de presse
    Agir pour l’Environnement - Greenpeace - FNAB - Confédération paysanne - Les Amis de la Terre

    Sans cadre légal protecteur, la France doit interdire les cultures d’OGM !

    Paris, le 20 juin 2006

    A en croire l’ordre du jour de l’Assemblée nationale, le Gouvernement vient, pour la troisième fois, de reporter l’examen en première lecture du projet de loi sur les OGM. Avec un retard de trois ans sur le calendrier de transposition de la directive 2001/18, la France se démarque à nouveau du reste de l’Europe en prolongeant un « no man’s land juridique » en matière de dissémination d’OGM dans l’environnement, permettant de fait aux promoteurs des OGM de les imposer sans base légale, sans aucun contrôle ni aucune transparence.

    Tant en 2006 qu’en 2007, les associations et syndicats ont la conviction que la dissémination d’OGM dans l’environnement ne connaîtra donc pas d’encadrement légal. Au regard des cultures commerciales actuellement en cours, ce vide juridique inacceptable profite aux seuls semenciers. Les associations réclament l’adoption immédiate d’un moratoire sur toutes les cultures et essais d’OGM en plein champ pour permettre la réalisation d’études sérieuses et approfondies sur les effets cumulés à long terme, inexistantes actuellement.

    Ces organisations constatent avec satisfaction que nombre de parlementaires hésitent à adopter un projet de loi très favorable au lobby biotechnologique. Les associations et syndicats appellent les parlementaires à profiter de la période estivale pour travailler en amont avec elles à l’élaboration d’une véritable proposition de loi qui garantirait enfin la primauté des systèmes agraires existants, protègerait l’environnement et les citoyens de la contamination génétique, et permettrait le choix des producteurs et des consommateurs à produire et à consommer sans OGM.

    -> http://noelmamere.org/article.php3?id_article=690

    Il faut cependant noter que, sauf si il s'agit d'une interdiction stritement contrôlée, un "cadre légal" n'empeche pas les OGM de se disséminer...
    Un reportage TV hier, mettait en évidence que votre voisine , l'Espagne (notamment par la Catalogne toute proche) , est championne de la culture OGM en Europe !


    [ Message édité par : Francoise : 28-06-2006 15:39 ]

      Profil  
    Francoise
    10269       

    Francoise
      Posté : 24-07-2006 09:32

    La confédération paysanne obtient une suspension d'autorisation d'essai
    -> http://www.sens-de-la-vie.com/forums/viewtopic.php?topic=5796&forum=4&a_p=

      Profil  
    Francoise
    10269       

    Francoise
      Posté : 27-07-2006 10:29

    Greenpeace censurée - les OGM s'attaquent à la liberté d'informer !
    -> http://www.sens-de-la-vie.com/forums/viewtopic.php?topic=5805&forum=4

      Profil  
    Francoise
    10269       

    Francoise
      Posté : 20-10-2006 09:28


    86 % des Français réclament une interdiction des OGM

    "C’est la révélation du sondage réalisé pour Greenpeace par l’institut CSA, à la veille de la sortie du nouveau Guide des produits avec ou sans OGM. Si 58 % des personnes interrogées demandent une interdiction temporaire de la production et de la consommation d’OGM, le temps d’évaluer leurs conséquences sur l’environnement et la santé, 28 % vont jusqu’à demander leur interdiction pure, simple et définitive. Un record !"

    Lire la suite sur :
    -> http://www.greenpeace.org/france/news/86-des-fran-ais-reclament-un

    16 septembre 2006 : Journée nationale OGM

    + Guide OGM Greenpeace 2006 en PDF, version imprimable

    En bas de page :
    -> http://www.greenpeace.org/france/news/86-des-fran-ais-reclament-un

    *Environ 80 000 produits alimentaires sont commercialisés en France. Greenpeace ne répertorie que les plus connus.


      Profil  
    Francoise
    10269       

    Francoise
      Posté : 11-07-2007 01:33

    Agen: des apiculteurs attaquent en appel un producteur de maïs OGM

    "AGEN - Un couple d'apiculteurs et sept organisations agricoles ont demandé mercredi devant la cour d'appel d'Agen la destruction des parcelles de maïs OGM du producteur Claude Ménara, pour "dissémination de pollen de maïs génétiquement modifié".
    .......
    "Selon Me Roux, "une expérimentation menée en août 2006 sous contrôle d’huissier prouve que les ruches situées à 400 mètres et 1.200 mètres des champs de M. Ménara sont gravement polluées" puisqu'on y "retrouve plus de 30% d’OGM".

    "Les préjudices économiques et environnementaux sont graves", a-t-il souligné, dénonçant l'absence d'un "document public qui localise avec précision les parcelles concernées". "Nous sommes aujourd’hui face à des lobbys puissants qui veulent faire passer de force la culture OGM dans notre pays", selon lui."
    ..........
    "Le jugement a été mis en délibéré au 12 juillet."

    lire tout sur :
    -> http://fr.news.yahoo.com/afp/20070704/tsc-proces-agriculture-ogm-environnement-c2ff8aa_1.html


      Profil  
    Francoise
    10269       

    Francoise
      Posté : 19-07-2007 09:18

    Pour la cour d'appel d'Agen, l'exploitant du maïs OGM est autorisé, c’est à l’apiculteur à déplacer ses ruches et à payer 1000 euros… Et voilà , les OGM, c'est devenu "NORMAL", pourquoi vous plaignez vous ?

    La présence d'OGM n'est pas considérée comme un trouble anormal du voisinage !

    « Pour la première fois, un tribunal a eu à statuer le 12 juillet 2007 sur une demande d'interdiction de culture des OGM fondée sur la théorie du trouble anormal du voisinage. En l'espèce, il s'agissait pour des apiculteurs d'invoquer le trouble manifestement illicite résultant du pollen contaminé par les cultures de maïs transgéniques, en l'occurrence le MON810, situées sur la commune de Grezet (Lot-et-Garonne). »

    Lire tout sur :
    -> http://www.localtis.info/servlet/ContentServer?c=artVeille&pagename=Localtis%2FartVeille%2FartVeille&cid=1184566160449


      Profil  
    Francoise
    10269       

    Francoise
      Posté : 21-07-2007 11:48


    OGM: la Confédération Paysanne demande à Nicolas Sarkozy un "moratoire"

    [ 20/07/2007 14:40 ] La Confédération Paysanne a rendu publique vendredi une "lettre ouverte" au Président de la République Nicolas Sarkozy lui demandant un "moratoire" sur les OGM (organismes génétiquement modifiés).

    Bagnolet, le 18 juillet 2007

    Lettre ouverte au Président de la République

    Monsieur le Président,

    Depuis plus de dix ans, le dossier des Organismes Génétiquement Modifiés et, notamment à travers les Plantes Génétiquement Modifiées, a occupé un espace de plus en plus important dans la vie sociale et politique de notre pays.

    Après un moratoire de fait jusqu'en 2003, la mise en place progressive des cultures de maïs OGM, depuis ces quatre dernières années, a pris une importance grandissante dans l'opposition qu'elle provoque dans le monde paysan. En outre, la résistance à leur mise en place s'est additionnée à celle déjà importante existant contre les essais.

    Les inquiétudes exprimées par les divers opposants portent sur les graves incertitudes en matière d'impacts négatifs à court, moyen et long terme (effets non intentionnels et intentionnels) sur la santé et l'environnement.

    Pour la Confédération paysanne, syndicat pour la défense de l'agriculture paysanne et de ses travailleurs, viennent s'ajouter à celles-ci les conséquences néfastes sur l'économie agricole des systèmes agraires préexistants - modes de cultures et apicoles conventionnels, en agriculture biologique, sous signes de qualité- en raison de l'impossible coexistence de ceux-ci avec la technologie OGM.

    Cette impossible coexistence risque, de surcroît, d'obérer très significativement le développement de cette partie essentielle de l'activité agricole sur laquelle le Grenelle de l'Environnement est amené à faire des propositions. l

    Comme nous vous l'avons déjà fait savoir à plusieurs reprises pendant la campagne électorale et depuis votre élection, l'état actuel de la demande en produits agricoles non OGM en Europe, et en particulier pour le maïs, offre une chance économique à la France et à l'Europe que l'on ne doit pas, nous semble-t-il, laisser échapper.

    Un nombre, maintenant significatif, d'États - Membres pour certains depuis de nombreuses années, ont notifié à la Commission Européenne leur décision d'appliquer un moratoire sur ces cultures en utilisant la clause de sauvegarde de l'article 23 de la Directive 2001l18/CE.

    Les choix de transposition de cette directive par le précédent gouvernement et l'état législatif du dossier ne vous empêchent pas de suivre la même voie que ces États comme Chypre et l'Irlande encore tout dernièrement.

    Au cours de la campagne électorale, vous avez repris vos déclarations de la convention de novembre 2006 de votre parti sur l'Agriculture et la Ruralité pour affrrmer que si les consommateurs et les agriculteurs n'en voyaient pas l'utilité, il ne fallait pas mettre en place les cultures OGM, mais que vous ne décideriez pas sous la pression.

    Plus récemment, après votre élection, les candidats de votre parti ont défendu dans leur ({ Contrat de Législature 2007-2012 UMP» au chapitre {( Une révolution écologique» l'engagement suivant: « ... point 28. Ne pas accepter l'utilisation des OG M en l'état des connaissances scientifiques, mais poursuivre la recherche et associer tous les partenaires (chercheurs, représentants des agriculteurs, associations de défense de l'environnement...) à son contrôle et à son évaluation .... ».

    Le temps des pressions électorales est clos et celui des décisions est venu.

    Le dossier du moratoire sur les OGM, massivement réclamé, ne peut pas, pour nous, être traité dans le calendrier du Grenelle de l'Environnement. Face à la contamination imminente, Il en va de la crédibilité de cette consultation à laquelle vous avez fixé des objectifs majeurs.

    Les réactions multiples de refus et d'indignation (paysan-ne-s, citoyen-ne-s, Collectivités Locales, ONG et associations environnementales, ... ) s'amplifient de toute part depuis la publication du registre des cultures le 4 juillet dernier. Elles devraient vous convaincre qu'il est encore temps et possible à quelques jours ou au début de la floraison que vous preniez une décision de récolte préventive de ces cultures contestées.

    Dans l'espoir d'une décision positive imminente, je vous prie de croire, Monsieur le Président, en l'expression de ma plus haute considération.

    Le Porte-parole Régis HOCHART


    Voir "Les Dossiers agricoles"...
    - OGM -> http://www.agrisalon.com/07-dossiers/dossier-9.php

    -> http://www.agrisalon.com/06-actu/article-18886.php


      Profil  
    Francoise
    10269       

    Francoise
      Posté : 06-12-2007 10:42

    Le texte du projet de loi sur les OGM est présenté en Conseil d’Etat

    "Le texte du projet de loi sur les OGM qui sera débattu au Parlement avant le 9 février a été transmis vendredi au Conseil d'Etat. Il s'articule autour de trois grands principes : la création d'une haute autorité, le principe de la transparence et celui de la responsabilité des cultivateurs et des semenciers. "
    ...........
    "Pour la fédération France Nature Environnement, cet avant projet de loi comporte des avancées pour la protection de l'environnement et de la santé mais regrette toutefois que le texte comporte encore des imprécisions. La loi doit indiquer clairement que toute culture d'OGM et toute coexistence sont impossibles tant que la preuve n'aura pas été rapportée de l'absence totale de risques pour la santé et l'environnement, notamment en termes de contamination des cultures, estime Lylian Le Goff.

    L'Alliance pour la planète s'est dite quant à elle déçue et préoccupée. Tel qu'il est présenté aujourd'hui, et sous réserve des décrets, le texte n'offre aucune garantie pour le droit et la liberté de consommer et produire sans OGM, sauf à considérer que « sans OGM » signifie en deçà du seuil d'étiquetage (0,9% d'OGM). Manger et produire sans OGM, ce n'est pas manger et produire un peu d'OGM. Ce texte donne donc un feu vert à la contamination, indique dans un communiqué Arnaud Apoteker, responsable de la campagne OGM de Greenpeace France. "

    Lire tout sur :
    -> http://www.actu-environnement.com/ae/news/print_news.php4?id=4031


      Profil  
    Francoise
    10269       

    Francoise
      Posté : 21-12-2007 01:04

    Projet de loi OGM : la première négation législative du Grenelle de l’Environnement

    "France — Mercredi 19 décembre 2007. Contrairement aux affirmations du gouvernement à la sortie du Conseil de Ministres mercredi matin, le projet de loi sur les OGM est bien la première négation législative du Grenelle de l’Environnement. Organisant la coexistence, il ne fera que généraliser la contamination à grande échelle. Greenpeace déplore que le gouvernement ne tienne pas les engagements pris fin octobre quant à la liberté et au droit de produire et consommer sans OGM."

    Lire la suite sur :
    -> http://www.greenpeace.org/france/news/projet-de-loi-ogm-la-premier

      Profil  
    Francoise
    10269       

    Francoise
      Posté : 09-01-2008 09:41

    Corinne Lepage: « OGM, nucléaire, il y a encore trop de secrets »

    " CHARGÉE par Jean-Louis Borloo d'une mission sur le droit à l'information environnementale, Corinne Lepage a remis vendredi dernier un rapport d'étape sur le bureau du ministre de l'Ecologie. Elle-même ancienne ministre de l'Environnement, elle tire à boulets rouges sur le secret qui entoure nombre de documents, d'études et de recherches dont disposent les administrations et les entreprises. Corinne Lepage, qui rendra sa copie définitive au gouvernement le 25 janvier après avoir auditionné des experts du monde de l'environnement, propose également de généraliser les étiquettes « écolos » sur les produits de grande consommation.
    ......
    "...à cause d'une culture du secret beaucoup trop forte, les citoyens sont privés d'une somme d'informations dont ils ont besoin pour comprendre les enjeux actuels."
    ..........
    "..;je souhaite aller plus loin en créant un délit de rétention d'information. Cela concerne toute entreprise ou administration ayant connaissance de faits avérés pouvant être préjudiciables à l'intérêt collectif. Un citoyen pourra faire appel à la justice pour réclamer un « référé information » assorti de pénalités financières si les documents restent indisponibles."
    .......
    "Je souhaite que les fabricants et les distributeurs de produits de grande consommation, comme cela se fait déjà avec les étiquettes « énergie » sur les produits électroménagers, soient obligés d'informer leurs clients sur le cycle de vie des produits ménagers, cosmétiques ou électroniques proposés en rayon."

    Lire tout sur :
    -> http://www.come4news.com/2007-mode-3248.html



      Profil  
    Francoise
    10269       

    Francoise
      Posté : 10-01-2008 11:33

    Le gouvernement reporte l'examen du projet de loi sur les OGM

    "Alors que le projet de loi sur les OGM devait être examiné à partir du 15 janvier au Sénat, le ministre de l'écologie, (...) , a annoncé, mardi 8 janvier, qu'il ne serait soumis aux parlementaires qu'après les municipales de mars. (...)(la) secrétaire d'état à l'écologie, a précisé qu'il était souhaitable de prendre "un peu plus de temps" pour débattre des OGM ..."

    Lire tout sur:
    -> http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3244,36-997213,0.html?xtor=RSS-3208

    ***



    OGM : le bloc des grévistes de la faim
    -> http://ogmleblogdesgrevistesdelafaim.blogs.nouvelobs.com/





    [ Message édité par : Francoise : 10-01-2008 11:47 ]

      Profil  
    Francoise
    10269       

    Francoise
      Posté : 12-01-2008 12:04

    La France décide d’interdire le maïs transgénique

    "Ce n’est pas une surprise. Le gouvernement prend acte des "doutes sérieux" énoncés par la Haute Autorité sur les OGM et déclenche la procédure de suspension de la culture du maïs MON810 en France.

    C’était le seul maïs transgénique cultivé à des fins commerciales en France. Le MON810 devrait bientôt disparaître des champs français. Hier soir, Matignon a donc décidé de déposer une clause de sauvegarde sur la culture de ce maïs auprès de l’Union européenne."
    .....
    "José Bové suspend sa grève de la faim"
    ........
    "Matignon annonce dans la foulée "un plan sans précédent d’investissement dans les biotechnologies végétales de 45 millions d’euros, soit une multiplicaiton par huit des budgets actuels"."

    Lire tout sur :
    -> http://www.france-info.com/spip.php?article63398&theme=9&sous_theme=10



      Profil  
    Aller à la page : [ 1 | 2 | 3 ]
    Sauter à :
    !!!_else!
     

    Moteur de recherche interne

    Vous pouvez faire une recherche Interne dans sens-de-la-vie.com avec Google (écrire l'objet de votre recherche dans le cadre ci-dessous sans utiliser d'accents, de cédilles ou trémas. Ne marche pas si vous bloquez les pop up) ou voir les Liens sur le sommaire ci-contre à gauche classés par sites et chapitres. Une fois entré dans une page, le lien vers sa suite est en bas de texte.




    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @ sens-de-la-vie.com.

    Retour au site WWW.SENS-DE-LA-VIE.COM


    Ce site a été construit avec NPDS Version Sable 5.10, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.