Lien vers l'Index général des pages du site sens de la vie

Devenez membre privilégié en cliquant ici

19 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Recherche
SVP utilisez le moteur de recherche, en bas de page, avant de créer un nouveau sujet. Si celui-ci existe déjà, utilisez le pour vous exprimer.
  Sens de la vie - Forums [ Accueil ] · [Anonyme - Connexion] · [ Déconnexion ] Lettre de diffusion:  dimanche 25 août 2019
 
Forums
  • Forums
  •  
     
    Activité du Site
    Pages vues depuis 13/10/2003 : 23 347 047
    • Nb. de Membres : 709
    • Nb. d'Articles : 0
    • Nb. de Forums : 40
    • Nb. de Sujets : 0
    • Nb. de Critiques : 0

    Top 10  Statistiques

     
    Modéré par : Moderateur 
    Index du Forum » » L'actualité scientifique peu connue » » La conscience de la matière illustrée par la mémoire de l'eau  
    AuteurLa conscience de la matière illustrée par la mémoire de l'eau
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 07-10-2004 12:17

    Jean Pierre Petit a rendu hommage à Jacques Benveniste qui vient de mourir

    Mais quels étaient ses travaux ?

    Issu de http://www.jp-petit.com/science/gal_port/traduc_guardian.htm

    2 sauvegardes valant mieux qu'une

    LABORATOIRE DE BIOLOGIE NUMÉRIQUE DIGITAL BIOLOGY LABORATORY
    32 rue des Carnets, 92140 Clamart, France
    Directeur : Dr J. Benveniste
    Tél. +33.(0)1.46.01.58.40
    Fax +33.(0)1.46.31.02.77
    e-mail : jbenveniste@digibio.com
    Site Web : www.digibio.com


    Traduction de l'article du Guardian (Londres) en date du 15/03/01


    Merci pour la mémoire

    "...Des expériences soutiennent ce qui a été considéré comme une hérésie scientifique, dit Lionel Milgrom ce Jeudi 15 mars 2001. Le Professeur Madeleine Ennis de l'Université Queen's de Belfast est, comme la plupart des scientifiques, profondément sceptique à propos de l'homéopathie. Qu'un composé pharmaceutique, hautement dilué jusqu'à ce qu'il n'en reste plus, puisse exercer un effet thérapeutique est un affront à la biochimie et à la pharmacologie conventionnelles qui sont fondées sur des événements moléculaires directs et palpables. Il en est de même pour l'explication possible de la façon dont l'homéopathie fonctionne : l'eau retiendrait d'une manière ou d'une autre une "mémoire" des choses qui y ont été dissoutes. Cette dernière notion, largement popularusée par le biologiste français, Dr Jacques Benveniste, lui a coûté son laboratoire, son financement et finalement sa crédibilité scientifique internationale.

    ... Cependant, ceci n'a pas découragé le Professeur Ennis qui, étant une scientifique, n'a pas eu peur d'essayer de montrer que Benveniste avait tort. C'est ainsi que plus d'une décade après l'excommunication de Benveniste par le courant scientifique dominant, elle a saisi l'occasion de se joindre à une grosse équipe de recherche paneuropéenne dans l'espoir de finalement en finir avec cette "affaire Benveniste" sur la base de critères scientifiques. Mais elle ne s'attendait pas à recevoir un choc : en effet les résultats les plus récents de l'équipe suggèrent maintenant, de façon à alimenter la controverse, que Benveniste pourrait avoir eu raison depuis le début de ses travaux. En 1985, Benveniste a commencé à faire des expériences avec des globules blancs impliqués dans les réactions allergiques, que l'on appelle des basophiles. Ces cellules possèdent des petits granules qui contiennent des substances comme l'histamine, en partie responsables de la réponse allergique. Ces granules peuvent être colorés avec un colorant spécial mais ils perdent leur coloration (on dit qu'ils sont "dégranulés") en présence d'une substance que l'on appelle l'anti-immunoglobuline E ou aIgE. Jusqu'ici nous sommes dans la science standard. Ce que Benveniste a prétendu, et qui donné naissance à une violente controverse, c'est qu'il continuait à observer une dégranulation des basophiles même lorsque l'aIgE avait été dilué de façon telle qu'il n'en restait plus, à la condition qu'à chaque étape de dilution, d'une manière comparable à la préparation des remèdes homéopathiques, la dilution subisse une agitation très forte.

    ... Après de très nombreuses expériences, Benveniste a rédigé un compte-rendu de son travail et, en 1988, l'a publié dans la revue Nature, en suggérant que l'eau utilisée dans ces expériences pourrait avoir conservé une sorte de "mémoire" de l'aIgE dissoute à l'origine. Les homéopathes se sont réjouis, convaincus de tenir enfin la preuve solide dont ils avaient besoin pour rendre l'homéopathie scientifiquement respectable. Cependant les réjouissances n'ont pas duré. Sous la direction de l'équipe de Nature qui, notoirement incluait un magicien (lequel n'a pas pu trouver de faute dans la méthodologie de Benveniste - seulement dans ses résultats), Benveniste a été cloué au pilori par l'establishment scientifique. Des scientifiques Anglais du London University College, tent de reproduire ces expériences, a vu son entreprise se solder par un échec et en a rendu compte dans Nature en 1993. Depuis ce dernier s'est efforcé de convaincre d'autres laboratoires indépendants de reproduire ses travauxl, affirmant que des résultats négatifs tels que ceux de l'équipe anglaise étaient le résultat d'une incompréhension de ses protocoles expérimentaux.

    ... C'est alors qu'entre en scène le Professeur Ennis et l'effort de recherche paneuropéeen. Un consortium de quatre laboratoires indépendants de recherche en France, Italie, Belgique et Hollande, sous la direction du Professeur Robertfroid à l'Université Catholique de Louvain à Bruxelles, a utilisé un perfectionnement de l'expérience originale de Benveniste qui s'adresse à un autre aspect de l'activation des basophiles. Cette équipe savait que l'activation de la dégranulation des basophiles par l'aIgE conduisait à la libération de médiateurs puissants incluant de très grandes quantités d'histamine, laquelle enclenche un cycle de rétroactions négatives qui limitent sa propre libération. Ainsi, l'expérience de l'équipe paneuropéenne impliquait une comparaison de l'inhibition de la dégranulation des basophiles induite par l'aIgE avec des dilutions "fantômes" de l'histamine contre des solutions-contrôles d'eau pure

    ... C'est cette technique, commente J.Benveniste, que nous avions présentée dans une première version de l'article envoyé à Nature en 1987, qui fut expertisée par l'équipe de A. Spira (INSERM U 292) et publiée dans les Compte-Rendus de l'Académie des Sciences en 1991. Nous lui avions préféré l'activation directe des basophiles, plus simple. Afin d'assurer qu'aucun artefact ne pouvait être introduit dans les expériences par les scientifiques des quatre laboratoires impliqués, ceux-ci ne connaissaient pas le contenu des solutions-tests. En d'autres termes, ils ne pouvaient pas savoir si les solutions qu'ils ajoutaient à la réaction anti-IgE-basophiles contenait des quantités "fantômes" d'histamine ou simplement de l'eau pure.

    ... Mais ce n'est pas tout. Les solutions d'histamine "fantôme" et les contrôles ont été préparés dans trois laboratoires différents qui n'étaient pas impliqués du tout dans les expériences. L'ensemble de l'expérience a été coordonné par un chercheur indépendant qui a codé toutes les solutions et recueilli les résultats mais n'avait pas été impliqué dans les tests ou analyses des résultats de l'expérience. Par conséquent, il n'y a guère de place pour la fraude ou l'auto-suggestion dans toute cette affaire-la. Si bien que les résultats, lorsqu'ils sont arrivés, ont été une totale surprise. Trois des quatres laboratoires impliqués dans l'essai ont rapporté une inhibition statistiquement significative de la dégranulation des basophiles par les solutions d'histamine "fantôme" comparées aux contrôles. Le quatrième laboratoire a donné un résultat qui était presque significatif, si bien que le résultat total des quatre laboratoires était positif pour les solutions d'histamine "fantôme".

    ... Mais le Professeur Ennis n'était toujours pas satisfaite. "Dans cet essai nous avions coloré les basophiles puis compté à la main ceux qui étaient restés colorés après l'inhibition de la réaction par l'histamine. Vous pourriez objecter qu'une erreur humaine pourrait s'être glissée à cette étape du protocole expérimental". Elle a donc utilisé une méthode de comptage des basophiles qui avait été développé auparavant et qui pouvait être complètement automatisée,qui impliquait de marquer les basophiles activés avec un anticorps monoclonal, lequel pouvait être observé par une réaction de fluorescence, mesurée par une machine. Le résultat, qui doit être publié bientôt dans Inflammation Research s'est révélé identique au précédent : les solutions d'histamine à concentration pharmacologique et à très haute dilution ont induit une inhibition statistiquement significative de l'activation des basophiles par l'anti-IgE, confirmant les résultats précédents dans ce domaine. "En dépit de mes réserves contre la science de l'homéopathie" dit Ennis, "les résultats me poussent à accepter ce qui m'était apparu initialement comme totalement invraisemblable et à commencer à rechercher une explication rationnelle pour nos résultats".

    ... Commentaire de Jacques Benveniste :. "Ils sont arrivés à exactement là où nous en étions il y a douze ans". Benveniste pense qu'il connaît déjà ce qui constitue l'effet de la "mémoire de l'eau" et affirme être capable d'enregistrer le signal de substances biochimiques et de le transmettre à l'autre bout du monde par Internet. Ces signaux, affirme-t-il, créent des changements dans les tissus biologiques comme si la substance était réellement présente. Si Benveniste et Ennis ont raison, les conséquences pour la science pourraient être bouleversantes, nécessitant une révision complète de la façon dont nous comprenons le fonctionnement de la chimie, de la biochimie et de la pharmacologie. Une chose cependant paraît certaine, ou bien Benveniste sera maintenant extrait du "placard" où on l'avait enfermé, ou le Professeur Ennis et le reste des scientifiques impliqués dans l'expérience paneuropéenne pourraient aller l'y rejoindre....

    Remarques de Benveniste :

    1 - Remarquons que les résultats négatifs sont instantanément publiés par Nature alors que les résultats positifs, publiés dans des revues de bon mais de second niveau, passent évidemment complètement inaperçus. Il s'agit d'une véritable entreprise de désinformation, probablement une des plus importantes dans l'Histoire des sciences.

    2 - Le journaliste s'est laissé entraîner car, en accord avec le mouvement habituel de la science, nos résultats apportent un élément de plus pour comprendre les interactions d'une molécule, décrypte le langage des molécules, sans rien changer à l'état actuel de la chimie, biochimie et pharmacologie. "

    MERCI A JP PETIT POUR SON TRAVAIL REMARQUABLE

    Si vous diffusez ce texte, merci de ne le modifier en RIEN



    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous

      Profil  E-mail  www  Citation   
    M51
    189     

    M51
      Posté : 09-10-2004 05:42

    L'article original du Guardian:

    Go >> http://www.guardian.co.uk/Archive/Article/0,4273,4152521,00.html

    La science est elle une religion et l'office européens des brevets le tribunal moderne de la sainte inquisition?

    Go >> http://legal.european-patent-office.org/dg3/pdf/t981165fu1.pdf




    La vie est plus importante que l'argent.



    [ Message édité par : Moderateur : 09-10-2004 13:09 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 03-05-2005 20:35

    Courrier transféré de la lettre de diffusion de Aristra =
    -> http://www.arsitra.org

    Nouveau titre dans la rubrique Parutions, nouveautés :
    Ma vérité sur la mémoire de l'eau
    Auteur : Jacques Benveniste

    Résumé :

    " Jacques Benveniste restera l'homme d'une polémique. Dans laquelle il
    aura tout gagné. Et tout perdu. Jacques Benveniste n'avait pas toujours été un chercheur à part. Jusqu'à sa découverte contestée, il avait été l'un des scientifiques français les plus publiés en immunologie, sa spécialité de départ, et les plus appréciés.

    En 1971, sa découverte d'un facteur activateur des plaquettes sanguines l'avait même placé dans tous les manuels de médecine ainsi que sur la liste des nobélisables. " Eric Favereau, Libération " Rencontrer Jacques Benveniste, c'était s'exposer aussitôt à cette marque de la rencontre.
    La marque de l'intelligence à l'état brut, rapide, en perpétuel mouvement. Une intelligence incarnée, capable d'excès de vitesse et de dérapages, mais ô combien généreuse, ouvreuse d'horizons, de mondes inconnus et d'espoirs infinis."
    Eric Fottorino, Le Monde.

    Pour commander ce livre :
    -> http://www.amazon.fr/o/ASIN/2226158774/arsitraorg-21?creative=6410&camp=1414&link_code=as1

    Accès à la fiche complète :
    -> http://arsitra.org/parutions/index.php?isbn=2226158774&rubrique=1

    [ Message édité par : Francoise : 03-05-2005 20:37 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 15-08-2005 01:48

    J'ai profité de ces quelques jours de vacances loin d'Internet aussi pour lire ce livre de Jacques Benvéniste !

    J’en retiens essentiellement que si la mémoire de l'eau est, comme il le pense - et mon intuition me dit que c'est juste - , transmise par l’eau par un signal électromagnétique , notre corps étant en grande partie constitué de cette eau , les implications et les conséquences en sont d’une ampleur incalculable ! Pas étonnant qu'il ait rencontré tant d’obstacles sur sa route…

    Au cours de cette lecture , le souffle d'un frisson (me ) disait :

    ' Il y a sur la planète des gens ou des énergies qui savent fort bien ce qu'elles font alors que la plupart des humains sont parfaitement conditionnés à ne rien en soupçonner ou rien en croire.... '

    Fr.

    Extraits :

    « A mes yeux à changé : ce sont les capacités de l’eau à transmettre le signal moléculaire qui m’intéressent désormais, plus que ses propriétés de stockage ou de mémorisation »
    ………
    « Mon isolement personnel et matériel se double d’un isolement théorique : j’ai adopté l’hypothèse de la nature électromagnétique du signal moléculaire et pour tenter de comprendre le fonctionnement de ce signal et les voies qu’il emprunte, je suis contraint de sortir de mon domaine, celui de la biologie, pour explorer celui de la physique. »
    …..
    « Nietzche disait que tout ce qui est décisif ne naît que malgré ».
    …..
    « Ce dernier mot (électromagnétique) est tabou car il décrit le signal moléculaire en termes dynamiques et non plus statiques. »
    ……..
    « Comment …expliquer que les lobbies scientifiques dominants aient manifesté la volonté concertée d’anéantir mes travaux sur la mémoire de l’eau ? J’ai déjà exprimé l’idée selon laquelle la découverte dont j’étais l’auteur a été appréciée non pas en tant que telle mais en fonction de ses conséquences, jugées déstabilisantes pour le savoir scientifique ».



    [ Message édité par : Francoise : 15-08-2005 01:52 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10272       

    Francoise
      Posté : 06-07-2014 07:49

    “On a retrouvé la mémoire de l’eau !”

    Documentaire d'une durée de 52’ sur France 5 - Il sera rediffusé le lundi 7 juillet à 14 h 30.








    Auteurs-réalisateurs Christian Manil et Laurent Lichtenstein
    avec la participation de France Télévisions année 2014

    "Mort en 2004, Jacques Benveniste, chercheur à l’Inserm, disait avoir découvert la mémoire de l’eau. après un contact avec une molécule, l’eau garderait en son absence ses propriétés.

    C’était contraire à tous les dogmes scientifiques, et Benveniste fut mis au ban. Mais le prix Nobel de médecine Luc Montagnier a repris ses recherches après avoir fait un constat surprenant. L’adn du virus du sida, dont il est le découvreur, émettrait des ondes que l’eau enregistrerait et qu’elle serait capable de réémettre, au point, dans certaines conditions, de pouvoir reconstituer cet ADN. l’eau aurait donc bien une mémoire ! L’homme étant composé à 70 % d’eau, cette découverte remettrait en cause l’approche médicale actuelle, sur le plan du diagnostic comme sur celui de la thérapie.

    Le film témoigne des plus récentes expériences et raconte l’émergence de ce qui sera peut-être une révolution en matière de santé”

    D'une autre source :

    “Le documentaire sur les travaux de Luc Montagnier en relation avec la mémoire de l´eau sera diffusé sur France 5 le samedi 5 juillet à 19 h et rediffusé le lundi 7 juillet à 14 h 30. Avec Luc Montagnier qui relate se dernières découvertes et Marc Henry qui explique le pourquoi du comment. Ce reportage de 45 mn va bouleverser les conceptions que l´on a de la biologie et de la médecine.

    Il y est démontré que l´on peut non seulement coder un ADN tout entier sur de l´eau liquide, mais aussi lire la trace électromagnétique mémorisée sur cette même eau liquide pour reproduire fidèlement l´ADN utilisé lors de la dilution... Selon Luc Montagnier, il serait même possible d´identifier des bactéries encore inconnues de la science et responsables de maladies graves par la simple trace électromagnétique qu´elles laissent dans le sang...


    La diffusion de ce reportage est une bonne nouvelle de progression des consciences
    - notamment quand on pense aux persécutions qu'on subies les précurseurs

    La prise de conscience de la "mémoire de l'eau" quand elle sera complète éclairera le combat en cours contre l'homéopathie et va mettre ipso facto l'humanité en face des terribles conséquences de son manque de respect de cette substance sacrée depuis des siècles....


    + Voir ce reportage de 52'

    Mais comment peut-on présenter un reportage de près d'une heure sur la mémoire de l'eau sans prononcer une seule fois le mot "Homéopathie" !!?
    C'est un mystère...




    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!



    Message édité par : Francoise / 10-07-2014 07:27


      Profil  Citation   
      
    Sauter à :
    !!!_else!
     

    Moteur de recherche interne

    Vous pouvez faire une recherche Interne dans sens-de-la-vie.com avec Google (écrire l'objet de votre recherche dans le cadre ci-dessous sans utiliser d'accents, de cédilles ou trémas. Ne marche pas si vous bloquez les pop up) ou voir les Liens sur le sommaire ci-contre à gauche classés par sites et chapitres. Une fois entré dans une page, le lien vers sa suite est en bas de texte.




    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @ sens-de-la-vie.com.

    Retour au site WWW.SENS-DE-LA-VIE.COM


    Ce site a été construit avec NPDS Version Sable 5.10, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.