Lien vers l'Index général des pages du site sens de la vie

Devenez membre privilégié en cliquant ici

23 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Recherche
SVP utilisez le moteur de recherche, en bas de page, avant de créer un nouveau sujet. Si celui-ci existe déjà, utilisez le pour vous exprimer.
  Sens de la vie - Forums [ Accueil ] · [Anonyme - Connexion] · [ Déconnexion ] Lettre de diffusion:  mardi 24 novembre 2020
 
Forums
  • Forums
  •  
     
    Activité du Site
    Pages vues depuis 13/10/2003 : 27 033 635
    • Nb. de Membres : 709
    • Nb. d'Articles : 0
    • Nb. de Forums : 40
    • Nb. de Sujets : 0
    • Nb. de Critiques : 0

    Top 10  Statistiques

     
    Modéré par : Moderateur 
    Index du Forum » » Le bêtisier de sens de la vie » » Initiation spirituelle en 22 étapes  
    AuteurInitiation spirituelle en 22 étapes
    Drannom
    36    

    Drannom
      Posté : 12-08-2004 02:27

    Quoi ? Je rêve !!! Ce sujet est dans le bêtisier ???

    ALORS ADIEU


    Salutation, dans le livre :
    Le Tarot des imagiers du moyen âge
    par Oswald Wirth

    Dans ce livre il y a trois initiations, en programme de 22 étapes chacune en correspondance avec le tarot.

    Le programme initiatique

    1 : L'initiable ne doit dépendre de personne. Il n'a que faire d'un savoir d'emprunt, d'une pauvre science d'écolier. Sans initiative intellectuelle, nul n'approche de la porte du Temple où il faut oser frapper avec l'énergie d'un indomptable vouloir, pour y être admis à se taire.

    2 : La Science initiatique n'est pas celle des objets qui tombent sous les sens. Elle se révèle à qui sait rentrer en soi même. Détourne-toi du chatoiement des choses ; descends dans la nuit intérieure, où ton esprit se trouvera seul en face de lui-même.

    3 : Remonte ! Élève-toi au plus haut des cieux ! Apprends à comtempler sans vertige l'immensité de ce qui est hors de toi. Pousse à l'extrême la largeur de tes vues, afin d'échapper à toute étroitesse dans tes conceptions.

    4: Songe à l'action ! Quitte les extrêmes et reconnais le terrain où les contraires se heurtent. Prends possession de toi-même, saisi le sceptre qui commande à ta personalité : sois ton propre impérator !

    5 : Instruis-toi ! Écoute autrui, mais écoute surtout ce qui parle en toi. Médite afin de comprendre. Formule à ton usage ta propre science et concois en ton coeur la religion qui s'impose à toi.

    6 : Décide librement de ton sort. Te sens-tu le courage de lutter âprement, ou crains-tu l'effort ? Choisi entre la carrière héroique et la vie facile du faible mortel. Sois averti que rien ne s'obtient gratuitement : si tu veux être fort, consens à souffrir ; en fuyant la souffrance tu t'affaiblis. Or qui s'afaiblit s'amoindrit, mais chacun reste libre de s'amoindrir et de s'acheminer vers le néant.

    7 : Marche dans la direction choisie et affronte d'un coeur ferme les épreuves qui t'attendent. Montre que tu sais te diriger, et tu prendras la direction des énergies qui s'attacheront à toi. Des forces divergentes se relient à ta personalité : sois leur conciliateur et laisse-toi porter en avant sur la route triomphale qui s'ouvre devant toi.

    8 : Ne désire que ce qui est juste pour que ta carrière s'accomplisse selon la loi. Vis, non pour vivre, mais pour remplir le but de la vie ; ainsi tu sauras vivre et tu posséderas la vie, où tout se compense rigoureusement. Réalise en toi la justice et tu sera stabilisé dans l'équilibre.

    9 : Renferme-toi dans tes limites ! Concentre tes facultés, approfondis dans le silence et l'isolement. Puise en toi la lumière qui éclaire le sentier et que tu dois suivre. Que ta sagesse s'inspire de la tâche qui t'incombe ; avance avec circinspection, afin de n'avoir jamais à reculer.

    10 : Fort de ta concentration, sors de la solitude préparatoire pour entrer dans la ronde humaine. Tiens-y ta place et condescends aux faiblesses. Sois homme pour devenir dieu ; ne dédaigne pas l'inférieur que tu dois aider à monter. Seul, tu resterais ce que tu es sans accomplir aucun progrès. Tu ne peux vivre et progresser qu'en t'associant au sort d'autrui.

    11 : Toute association implique une action commune et concordante qui exige de chaque associé un effort de discipline. La collectivité bénificie de la retenue que s'imposent les individus. En donnant libre cours à tes impulsions véhémentes, tu fais preuve de faiblesse et non de force. Le fort est celui qui se dompte en contenant l'ardeur de ses passions, sans éteindre leur feu stimulateur

    12 : Nul ne peut participer au Grand Oeuvre, s'il entend ne travailler que pour soi. Le désintéressement fait l'artiste. Attache-toi à ce qui ne te rapporte rien et comporte-toi à l'encontre des égoistes. Donne sans soucie de recevoir.

    13 : Quand tu auras tout donné, tu sera réduit à l'état de squelette ambulant. Tu sera comme mort et l'on dira : la chair quitte les os. Fauchant les illusions du passé, tu prépareras alors le terrain des futures récoltes. Au sein de la noirceur sépulcrale prendra naissance l'Enfant philosophique dit Fils de la putréfaction.

    14 : Il faut mourir pour ressuciter : en perdant la terre tu gagne le ciel, dont les eaux lavent et régénèrent. L'alliance avec les forces d'en haut te fait revivre, non plus en serf récalcitrant attaché à la glèbe terrestre : mais en libre laboureur, ambitieux de moissonner au bénéfice de tous les affamés.

    15 : Si le feu de l'enfer ne réchauffait la terre, l'eau du ciel resterait inféconde. Sans les forces d'en bas, celles d'en haut restent inproductives. Le Diable qui est en toi n'est un ennemi que tant que tu n'as pas su le réduire en servitude. Ton animalité n'est pas maudite ; elle te vaut des pouvoirs illimités, pourvu que tu saches la surmonter. La magie n'est pas un leurre pour celui qui se fait obéir par l'instinct.

    16 : L'Art est difficile. En théorie tout est simple, mais gare aux complications de la pratique ! Crains d'être victime de la témérité de tes entreprises. Dans leur application, tes forces sont limitées ; sache les ménager et ne les épuise jamais. La modération s'impose au fort, soucieux d'accomplir sa tâche. Il importe de s'assigner des bornes jusque dans la recherche du vrai, car l'erreur guette celui qui veut trop savoir. Sois mesuré dans tes ambitions et discret dans ta curiosité légitime.

    17 : Vis sans fièvre, attentif à t'accorder le repos qui répare les forces et accumule les énergies à déployer. Le sommeil met au service de ton activité le dynamisme à mettre en oeuvre. Tu ne perds ton temps ni en dormant ni en goûtant le charme des douceurs de la vie. Le maître en l'art de vivre n'est pas un ascète morose ; il use de ce qui s'offre à lui et apprécie sur terre les dons du ciel, sans abuser de rien. Il admire les bellees choses et s'éprend de ce qui est digne d'être aimé.

    18 : Pour t'encourager à remplir fidèlement la tâche qu'elle t'impose, la vie t'accorde des agréments qu'il est sage de ne point dédaigner. Tu y as droit dans ta lutte opiniâtre contre les obstacles que t'oppose la matérialité. Astreints à nous débattre dans la pénombre d'un discernement hasardeux, nous ne nous instruisons qu'à nos dépens et ne progressons qu'au prix d'expériences douloureuses. Victimes des apparences, nous ne cessons de nous tromper, tombant d'une erreur grossière en une autre moins grossière, sans parvenir à la connaissance réelle. Fondée sur des constatations nécessairement incomplètes, la science humaine procède de vraisemblances et reste à jamais équivoque.

    19 : La lumière se fait dans les esprits lorsqu'ils dépassent le champ de la matérialité. Le soleil éclaire les intelligences qui s'élèvent au-dessu du brouillard des opinions recues. L'illumination vraie est d'ordre purement moral. L'univers ne te dévoile pas ses secrets, mais tu peux savoir avec certitude comment tu dois te comporter en ce monde. Aie la sagesse de ne désirer voir clair qu'à l'égard de ta conduite. Apprenons à nous comprendre les uns les autres, afin de nous entraider fraternellement. En aspirant au bonheur terrestre, n'oublie jamais qu'il ne saurait être que collectif. Rends-toi digne de ce que tu n'obtiendras pas sans le mériter.

    20 : L'esprit de l'homme éclairé se dégage de l'étroitesse des liens corporels. Il communie avec le souffle animateur qui ressucite les morts intellectuels et moraux. L'inspiration récompense celui qui sort de lui-même pour participer à une vie plus large et plus haute. Rien ne se perd ; le passé reste vivant en ce qui intéresse l'avenir, et tu peux l'évoquer pour retrouver la parole perdu des anciens Sages.

    21 : Le passé nous révèle l'avenir : nous concevons ce qui sera d'après ce qui fut. En t'élevant au-dessu du présent, tu t'inities au Grand Oeuvre achevé ; tu entres dans le Cosmos, c'est-à-dire dans le Monde en puissance de coordination définitive. Il s'agit d'une réalisation subjective qui n'a rien de chimérique. L'homme est l'athanor où murit le pur or philosophal. Réalise en toi-même l'idéal de la création, pour conformer ton Microcosme à l'harmonie du Macrocosme, car tel est le suprême objectif du Sage.

    22 : Quand tu auras atteint le sommet d'où se contemplent tous les royaumes de la Terre, ta vue plongera au-delà du concevable et tu succomberas au vertige de l'Infini. Ensoph, l'Abîme sans fond, t'absorbera, pour te ramener dans le sein maternel de la Grande Nuit, génératrice des êtres et des choses. Ici la raison se tait devant l'ineffable Mystère des mystères fatalement muet. Prends conscience de ton néant, car, sans pieuse humilité, pas de réintégration dans le Tout primordial !


    Alors voilà mon texte initiatique favori, lisez le rapidement, mais ensuite relisez le en le ressentant dans votre vie présente.

    À bientôt

    Pour M. Alain : si j'ai fait une erreur selon vos dires plus bas c'est alors que j'ai été jugé, et, vous même serez jugé à la manière dont vous juger.


    Dans le même sens que Mère-Nature

    [ Message édité par : Drannom : 23-08-2004 19:19 ]

    [ Message édité par : Drannom : 23-08-2004 19:31 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    santiphap
    579      

    santiphap
      Posté : 12-08-2004 05:16

    Ton texte est tout simplement vrai.
    Je vais le relire pour m'en impregner et le "revivre" des que possible.
    Sur ton web site , ce que j'ai regarde est original mais je crois que tu dois etre aide
    par des "puissances " d'en haut .Je pense que ce que tu fais est incroyable .
    tu cree des structures pyramidales sur le plan physique .Ceci dit , c'est egalement un travail spirituel .
    Que le succes embellisse ta vie et ton oeuvre !

    L attention , c'est la Conscience.Jean Godet .Tat Twam Assi:Tu es Cela ,toi .Oser et vaincre!La R-evolution humaniste ,ecologiste et spirituelle ,c'est TOI maintenant qui l'aide !Light Life Love pour nous tous!

      Profil  www  Citation   
    Drannom
    36    

    Drannom
      Posté : 13-08-2004 01:00

    Salutation M. Santiphap,

    merci de votre capacité d'attention,Ha Ha Ha, il est rare de voir une telle ouverture d'esprit et de compréhension,

    l'intellect nous fourvoie,

    moi mon intellect est mis sous surveillance par ma conscience, et ma conscience est à l'écoute de mon coeur, alors l'énergie et la volonté viennent de la joie du coeur. La joie c'est la servitude dans la foi en la vie éternelle.

    Je vais voir votre site et, à bientôt

    Note pour le bêtisier : je suis désolé d'avoir perturber votre forum, ceux qui verront mon site auraont les chroniques pour se consoler, adieu


    réponse pour la question de thierry ci-bas :

    Oui lorsque l'on ressent que la vie est éternelle alors on a tout le temps de se consacrer à la servitude de la volonté de Dieu que l'on peut reconnaître par le ressentit de notre coeur. Le coeur recoit par résonnance émotionnelle subtile ce qui est l'esprit hors de l'intellect débilitisant et fourvoyant.



    Dans le même sens que Mère-Nature

    [ Message édité par : Drannom : 23-08-2004 19:11 ]

    [ Message édité par : Drannom : 23-08-2004 19:25 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   

      

      Posté : 13-08-2004 03:14

    Citation : "13-08-2004 01:00, Drannom a écrit :
    La joie c'est la servitude dans la foi en la vie éternelle.
    ----------
    trouver sa joie dans la servitude…curieuse conception ça monsieur Drannom

    [ Message édité par : Thierry : 13-08-2004 05:38 ]

      Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 13-08-2004 07:55

    Ces 22 lames du tarot par Oscar Wirth, franc maçon célèbre pour ses ouvrages, ne sont - une fois de plus - que l'expression de cette forme d'esprit machiavélique qui ne séduit habilement les personnes attirées par la spiritualité que pour mieux les détourner de l'Eveil véritable et si possible en faire des esclaves à son service.

    Dranom ne m'en veux pas mais de parfaite bonne foi tu as fait une erreur. Ce qui constitue une bêtise bien excusable est de ne pas voir le piège tendu sous les fausses apparences de haute sagesse.

    Désormais ce Forum va passer sous le statut semi-privé, c'est à dire où - comme pour un magazine - les auteurs sont choisis par le Rédacteur en chef.

    Amitié

    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous


    [ Message édité par : Alain : 24-08-2004 08:07 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
      
    Sauter à :
    !!!_else!
     

    Moteur de recherche interne

    Vous pouvez faire une recherche Interne dans sens-de-la-vie.com avec Google (écrire l'objet de votre recherche dans le cadre ci-dessous sans utiliser d'accents, de cédilles ou trémas. Ne marche pas si vous bloquez les pop up) ou voir les Liens sur le sommaire ci-contre à gauche classés par sites et chapitres. Une fois entré dans une page, le lien vers sa suite est en bas de texte.




    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @ sens-de-la-vie.com.

    Retour au site WWW.SENS-DE-LA-VIE.COM


    Ce site a été construit avec NPDS Version Sable 5.10, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.