Lien vers l'Index général des pages du site sens de la vie

Devenez membre privilégié en cliquant ici

14 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Recherche
SVP utilisez le moteur de recherche, en bas de page, avant de créer un nouveau sujet. Si celui-ci existe déjà, utilisez le pour vous exprimer.
  Sens de la vie - Forums [ Accueil ] · [Anonyme - Connexion] · [ Déconnexion ] Lettre de diffusion:  lundi 21 septembre 2020
 
Forums
  • Forums
  •  
     
    Activité du Site
    Pages vues depuis 13/10/2003 : 26 422 863
    • Nb. de Membres : 709
    • Nb. d'Articles : 0
    • Nb. de Forums : 40
    • Nb. de Sujets : 0
    • Nb. de Critiques : 0

    Top 10  Statistiques

     
    Modéré par : Moderateur 
    Index du Forum » » Ames rouges, c'est là votre cercle ! » » Bushmen interdits de chasse et de cueillette sur LEURS TERRES ! PETITION EN LIGNE.  
    3 pages [ 1 | 2 | 3 ]
    AuteurBushmen interdits de chasse et de cueillette sur LEURS TERRES ! PETITION EN LIGNE.
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 19-07-2005 15:19

    Botswana : le gouvernement pris en défaut

    "Dans le procès qu'intentent les Bushmen, un témoin du gouvernement a admis hier
    devant la Cour qu'il n'y avait aucune preuve que les Bushmen vivant dans la
    Réserve du Kalahari y chassaient au moyen de fusils et de véhicules et qu'ils
    dépassaient leur quota de gibier."

    Lire tout sur :
    -> http://www.survival-international.org/fr/bush%20news%20050608.htm

      Profil  Citation   
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 16-08-2005 16:29



    Botswana :
    des Bushmen torturés pour avoir chassé !


    Sept Bushmen, parmi ceux qui ont été expulsés de leur terre vers un camp de relocalisation, ont été torturés par des fonctionnaires du Département de la faune et la flore.

    Certains ont été torturés à plusieurs reprises pendant trois
    jours au début du mois de juin. Deux d'entre eux ont été attachés au pare-choc du véhicule de leurs tortionnaires puis traînés à grande vitesse.

    Deux des Bushmen sont maintenant poursuivis pour avoir chassé sans permis et doivent bientôt comparaître devant la Cour.

    Lire tout sur :
    -> http://www.survival-international.org/appeal.php?id=19



    Tu vois , Alain, je crois que ce que beaucoup de nos amis cherchent , ce n’est pas tant le Sens le la Vie en Soi mais plutôt trouver une réponse satisfaisante à la question : « Mais pourquoi donc m’a-t-on envoyé dans ce monde de fous monstrueux ??? »

      Profil  Citation   
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 02-09-2005 01:17

    Je suis bien triste d’avoir de si mauvaises nouvelles à vous annoncer à propos des tribulations de ce peuple expulsé en 2002 et dont nous suivons le calvaire depuis plus d’un an , emblème de l’oppression des peuples de la Terre. Pourquoi donc ne peut-on les laisser vivre en paix selon leurs traditions précieuses pour la communauté humaine toute entière ? Je ne le comprends pas… Les meilleurs voeux qu'on puisse fromuler pour une "civilisation" qui agit de la sorte est qu'elle s'écroule le plus vite possible.

    Enews 31 août 2005 - Bulletin électronique de Survival International (France)

    Botswana :
    le gouvernement durcit sa position vis-à-vis des Bushmen


    Le gouvernement du Botswana vient de lancer une violente offensive à l'encontre des Bushmen du Kalahari central destinée à détruire leur mode de vie.

    - Le gouvernement a annoncé qu'il plaçait des gardes autour de la Réserve pour fermer la zone et en interdire l'accès aux Bushmen.

    - Des Bushmen ont à nouveau été poursuivis parce qu'ils avaient chassé pour nourrir leurs familles.

    - Les fonctionnaires du Département de la Faune et de la Flore ont empêché les avocats des Bushmen de pénétrer dans la Réserve pour consulter leurs clients, malgré l'autorisation formelle de la Haute Cour.

    - Les autorités radiophoniques ont refusé de renouveler les licences accordées aux Bushmen de la Réserve qui utilisent des émetteurs-récepteurs pour
    communiquer entre communautés.

    - Les gardes forestiers ont été jusqu'à démanteler la propre organisation des Bushmen, First People of Kalahari, en influençant les membres résidant dans la
    Réserve.

    - Le gouvernement est sur le point de modifier la Constitution du pays en supprimant les mesures en vigueur de protection des Bushmen.

    - Selelo Tshiamo, l'un des Bushmen gravement torturés en juin dernier est mort au début du mois.

    - Au moins 37 Bushmen dans un seul camp ont été contaminés par le virus du sida.

    Tous ces faits constituent la plus grave offensive sur les droits des Bushmen depuis leur expulsion en 2002.

    -> http://www.survival-international.org/news.php?id=990


    [ Message édité par : Francoise : 02-09-2005 01:18 ]

      Profil  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 02-09-2005 06:20

    Blancs ou Noirs, ils veulent que les Bushmen disparaissent.

    C'est la seule explication "rationnelle"

    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous

      Profil  E-mail  www  Citation   
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 07-09-2005 10:50

    Bulletin spécial de Survival

    BOTSWANA :
    La Réserve du Kalahari bouclée, les Bushmen sous la menace des armes

    5 Sep 2005

    Des gardes forestiers armés ont pénétré dans la Réserve du Kalahari central pour forcer les Bushmen à quitter leurs habitations.

    Alors que la pression sur les Bushmen gana et gwi s'intensifie, on craint que le gouvernement ne veuille expulser à nouveau les 200 à 250 Bushmen vivant toujours sur leurs terres ancestrales.

    Le gouvernement a interdit à quiconque, y compris aux journalistes, de pénétrer dans la Réserve et tente d'empêcher les Bushmen qui s'y trouvent de communiquer avec l'extérieur.

    Le gouvernement a annoncé avoir bouclé la Réserve après avoir décelé la gale sarcoptique dans le troupeau des Bushmen. Cette ‘découverte' survient après que la zoologiste américaine Kathleen Alexander, ex-employée du gouvernement, se soit rendue dans la Réserve en juillet dernier afin d'‘inspecter' les chèvres des Bushmen. Un porte-parole du gouvernement a affirmé que l'évolution de cette maladie pouvait souvent avoir des ‘conséquences mortelles'.

    Pourtant, le Dr James Wood, chef du Département des maladies infectieuses de l'école vétérinaire à l'Université de Cambridge, a affirmé hier : ‘La gale sarcoptique n'entraîne pas un taux de mortalité élevé. Elle peut facilement être traitée chez les animaux domestiques et il y a peu de risques que des animaux sauvages la contractent au contact des chèvres des Bushmen. La présence de cette maladie ne justifie en aucune façon la fermeture d'une Réserve naturelle'.

    Une trentaine de Bushmen parmi ceux qui vivent encore dans la Réserve ont résisté aux expulsions de 2002, les autres sont retournés y vivre en dépit de l'opposition du gouvernement. Des centaines d'autres attendent désespérément dans les camps de pouvoir rentrer chez eux.

    Stephen Corry, directeur de Survival, a déclaré aujourd'hui : ‘La réputation du Botswana est aujourd'hui étroitement liée au sort des Bushmen. En les détruisant de la sorte, le gouvernement se discrédite, peut-être à tout jamais. Je ne crois pas que les gens voudront des diamants arrachés de la tombe des Bushmen comme symbole de leur amour et que les touristes désireront encore se rendre dans un pays responsable de la disparition de l'un des derniers peuples de chasseurs-cueilleurs du monde. Nous ferons en sorte que l'opinion publique prenne conscience de la situation. La réputation du Botswana n'est plus seulement en jeu, son gouvernement est en train de détruire les seules sources de revenus du pays.'

    Pour plus d'informations :
    Magali Rubino 01 42 41 44 10
    -> magali@survivalfrance.org

    -> http://survival-international.org/news.php?id=1005





    [ Message édité par : Francoise : 07-09-2005 10:51 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 02-10-2005 10:13


    Botswana : les Bushmen lauréats du 'prix Nobel alternatif'
    Cinq jours après que leurs leaders aient été arrêtés et brutalisés, les
    Bushmen viennent d’apprendre avec joie qu’ ils étaient lauréats du Right
    Livelihood Award, le prix Nobel alternatif. 29 Sep 2005

    Le ‘Right Livelihood Award' (connu comme le ‘Prix Nobel alternatif') a été décerné à l'organisation bushman du Botswana First People of the Kalahari (FPK) pour la détermination dont ils ont fait preuve dans leur ‘résistance à l'expulsion de leurs terres ancestrales et le maintien de leur mode de vie traditionnel'.

    Il y a cinq jours, les leaders du FPK faisaient partie du groupe des 28 Bushmen arrêtés par la police à l'aide de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc. Les Bushmen tentaient d'apporter eau et nourriture à leurs familles restées dans la Réserve du Kalahari central d'où la plupart d'entre eux avait été expulsée. Les leaders bushmen ont été sévèrement brutalisés alors qu'ils étaient sans défense.

    Le FPK mène depuis plusieurs années une lutte en faveur du droit des Bushmen gana et gwi à vivre librement dans la Réserve du Kalahari, leur terre ancestrale. La présence d'importants gisements de diamants dans la Réserve a été la principale cause de leur expulsion. La compagnie De Beers, qui exploite toutes les mines de diamants du Botswana, fait maintenant l'objet d'une campagne mondiale de boycott.

    Pour plus d'information :
    -> http://www.rightlivelihood.org/news/event05.htm

    Note : Wangari Maathai, environnementaliste kenyane et le leader nigérien Ken Saro-Wiwa sont parmi les précédents lauréats du Right Livelihood Award. Le leader du FPK, Roy Sesana, est le premier botswanais à recevoir ce prix.

    -> http://survival-international.org/news.php?id=1067

    Des leaders bushmen brutalisés en détention
    Les leaders bushmen arrêtés le 24 septembre dernier ont été brutalisés par des officiers de police, dont le commissaire du district, lors de leur
    détention. Les Bushmen avaient été arrêtés alors qu'ils tentaient d'apportereau et nourriture à leurs familles restées dans la Réserve du Kalahari central.

    « Un porte-parole bushman a déclaré : ‘Peu importe ce qu'ils nous font, nous continuerons notre lutte pacifique pour nos droits territoriaux'. »
    -> http://survival-international.org/news.php?id=1066

      Profil  Citation   
    Zebulon
    156     

    Zebulon
      Posté : 03-10-2005 03:42

    Bonjour Francoise,

    Le plus "comique" dans l'histoire, c'est que ces peuples recoivent des medailles en chocolat (‘Prix Nobel alternatif') pour se faire taper sur la gueule gratuitement par des singes.
    On te vire de chez toi, on te parke comme un debile loin de chez toi ou l'on te gave d'OGM, de burgers et de biere de mauvaise qualite; puis on t'interdit de continuer ta vie normale (naturelle). (avant ceci, je pense que ces peuplades ont cru a des promesses... et se sont retrouves pris au piege)
    Pour finir, tu te rends compte que tu n'as rien a faire ou l'on t'a parque, alors naturellement, tu demandes de rentrer chez toi. Par differents moyens ("justice", illegaux, etc..)
    De la, on te torture, detruit tout ce qui peux rester de ta culture. On te casse la tete, et apres, on te decerne la medaille en chocolat Je trouve cela formidable! Il fallait oser . Ils osent et le font aux peuples libres de par le monde.
    Je finis par me demander si finallement, plutot que de participer a ce forum, nous ne devrions pas aller a la rencontre (physique) de ces peuples (mais aussi de tous ceux qui essaient de les aider -juridiquement, mais aussi illegalement) pour agir concretement en leur faveur. Une 20aine ou 30aine de blancs, tres motives: ce n'est pas assez. Mais je suis sur que nous sommes plus que ca... Et pour cela, il faut bouger et aller sur place + contacter tout ce qui est contactable: des medias locaux aux internationaux... Bref, les feandes manoeuvres. Qu'en pensez-vous? Pour ma part, je serai partant. Ne serait-ce que pour recevoir une medaille en chocolat!
    Zebulon


    Il faut penser en homme d'action et agir en homme de pensee

      Profil  Citation   
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 03-11-2005 03:02

    Citation : "03-10-2005 03:42, Zebulon a écrit :
    Je finis par me demander si finallement, plutot que de participer a ce forum, nous ne devrions pas aller a la rencontre (physique) de ces peuples (mais aussi de tous ceux qui essaient de les aider -juridiquement, mais aussi illegalement) pour agir concretement en leur faveur.
    ----------
    Cher Zebulon,

    L'image de la bouteille à la mer qui se trouvait sur l'entrée du site lors de ma première visite m'a beaucoup plu et est porteuse d'espoir. Elle encourage à faire ce qui est à notre portée . Même si cela nous paraît dérisoire, le fait de servir de relais peut avoir des conséquences incalculables - qui ne nous appartiennent plus - le fait de décider de ne pas servir de relais aussi.

    Aussi, fais selon ce que ton coeur et les circontances t'inpirent et ce sera bien !
    ---

    Bushmen :
    manifestation autour de la visite du président du Botswana à Oxford


    Le président du Botswana, Festus Mogae, invité à prononcer un discours
    devant la prestigieuse Oxford Union, a été interpellé par des manifestants portant un t-shirt au slogan 'Botswana police shoot Bushmen' (la police botswanaise tire sur les Bushmen).

    Vingt-cinq sympathisants de Survival International ont été expulsés
    par des agents de sécurité pour "port de T-shirt insultants" et pour avoir posé "des questions injurieuses". Tous étaient membres
    ou invités de l'Union.

    -> http://survivalfrance.org/news.php?id=1097
    Agissez!
    -> http://survivalfrance.org/how_to_help.php?howto_help_id=105



    [ Message édité par : Francoise : 03-11-2005 03:04 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 19-12-2005 04:21

    Botswana :
    les Bushmen du Kalahari reçoivent le prix Nobel alternatif


    Voir sur :
    -> http://www.sens-de-la-vie.com/forums/viewtopic.php?topic=5032&forum=14&a_p=1


    Botswana :
    une femme bushman meurt de faim pendant le blocus de la Réserve du Kalahari


    Le rapport d'autopsie de Qoroxloo Duxee, une femme bushman dont le corps a été retrouvé dans la Réserve naturelle du Kalahari central, a confirmé qu'elle était bien morte de faim et de déshydratation. Le gouvernement a interdit à quiconque d'approvisionner les Bushmen restés dans la Réserve fermée depuis trois mois.

    Tous les Bushmen qui ont tenté de pénétrer dans la réserve pour apporter des vivres et de l’eau à leurs familles ont été arrêtés et brutalisés. Ilsont été inculpés pour rassemblement illégal. Parmi eux se trouvaient les leaders de l_organisation First People of the Kalahari.

    Voir le rapport d’autopsie :
    -> http://survivalfrance.org/related_material.php?id=330


    [ Message édité par : Francoise : 19-12-2005 04:26 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 27-02-2006 15:33

    BOTSWANA: la mine de De Beers sur le territoire des Bushmen serait 100 fois plus grande que prévu 24 Fev 2006

    Créant la surprise, le gouvernement du Botswana a annoncé qu'une mine de diamants sur le territoire des Bushmen du Kalahari central affecterait une superficie de 5 027 km2, cent fois supérieure à ce qui avait précédemment été annoncé.

    Dans un prospectus distribué à la sortie d'un événement organisé par Survival à Londres, le gouvernement du Botswana affirme qu'une ‘petite zone à proximité d'un gisement, c'est-à-dire dans un rayon de 40 km, a été isolée'. Ce qui signifie qu'une superficie équivalant à 10% de la Réserve naturelle du Kalahari central est concernée.

    Le ministère botswanais des ressources minières, de l'énergie et de l'eau avait déclaré en 2000 qu'une superficie de 46 km2, soit 0,09% de la Réserve, serait attribuée à une mine. Le propre rapport d'évaluation de l'impact environnemental de De Beers publié en 1999 affirmait que la surface concernée par les activités minières représenterait 35 km2 ou 0,07 % de la Réserve, tandis que The Botswana Gazette écrivait que la mine ne couvrirait que 20 km2, soit 0,04% de la Réserve.

    Le prospectus officiel assure également qu'il ‘n'est pas nécessaire de reloger des personnes qui vivent à 200 km de là'. En réalité, aucune des communautés bushmen, dont les membres ont été expulsés en 2002, ne se trouve à plus de 115 km du site de la future mine et plusieurs en sont bien plus proches. L'une d'entre elles, Gope, se trouve sur le lieu même de la mine.

    Stephen Corry, directeur de Survival, a déclaré aujourd'hui : ‘Bien que De Beers affirme le contraire, nous pensons que l'activité minière dans la Réserve se précise. Avant que ne débute la campagne de Survival en faveur des Bushmen, De Beers et le gouvernement ne cachaient pas leur projet d'activité minière. Leur discours a changé en 2002 lorsqu'il nous a été affirmé que le gisement n'était pas ‘économiquement viable'. Cet argument n'a plus cours aujourd'hui et on nous annonce même que 10% de la Réserve seraient concernés en cas d'exploitation minière. Nous estimons que la question porte aujourd'hui non seulement sur la destruction des Bushmen mais également sur celle d'une grande partie de l'une des plus importantes réserves naturelles africaines'

    Cliquez sur le document ci-dessous (*) pour voir la carte de la zone que couvrira la mine selon les dernières informations.


    Pour plus d'informations
    Magali Rubino 01 42 41 44 10
    magali@survivalfrance.org


    (*) Carte CKGR.
    -> http://www.survivalfrance.org/news.php?id=1405

      Profil  Citation   
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 28-03-2006 09:36

    Botswana : une mystérieuse maladie tue les Bushmen expulsés

    "Depuis le début de l'année, dans le camp de relocalisation de New Xade, au moins
    15 Bushmen sont morts subitement sans raison apparente et trois autres sont
    actuellement dans un état critique. Ces décès surviennent alors que récemment, à
    Londres, la baronne Tongue et plusieurs de ses pairs ont prétendu devant la
    Chambre des Lords que les expulsions avaient été bénéfiques aux Bushmen."

    Lire la suite :
    -> http://survivalfrance.org/news.php?id=1494

      Profil  Citation   
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 02-06-2006 10:38

    Botswana : les plaidoiries du procès des Bushmen prévues en août

    "Les avocats des Bushmen gana et gwi qui ont intenté un procès au gouvernement du
    Botswana pour obtenir le droit de retourner vivre sur leur territoire ancestral,
    dans le Kalahari, présenteront leurs conclusions devant la Haute Cour du
    Botswana en août prochain. Survival espère que le jugement sera rendu en septembre ou en octobre prochain.

    Plus d’informations
    -> http://survivalfrance.org/news.php?id=1645
    Agissez !
    -> http://survivalfrance.org/how_to_help.php?howto_help_id=105


    Agenda
    'Kalahari, la danse du chasseur'

    de Craig Foster et Damon Foster (Afrique du
    Sud, 2000, 43 mn) sera diffusé sur Arte le 1er juin à 19h
    ainsi que le 8 juin à 17h 20.

    "Ce documentaire exceptionnel, à ne rater sous aucun prétexte, récompensé à de
    nombreuses reprises, nous fait participer à une chasse ancestrale dans le désert
    du Kalahari en nous montrant l’intime relation qui s’établit entre l’animal et
    le chasseur au fil d’une course-poursuite exténuante.

    Comme le déplore Nqate Xqamxebe, le chasseur qui nous guide dans le désert, cette pratique ancestraleétroitement liée à la culture des Bushmen est malheureusement en train dedisparaître au nom de puissants intérêts économiques."

    Expositions, conférences, films, concerts… Consultez l’agenda Survival !
    -> http://survivalfrance.org/events.php

    J'ai regardé ce reportage hier, c'est vraiment de toute beauté et d'une grande poésie !
    Où le chasseur "devient" l'animal et la chasse une danse qui se confond avec la vie elle-même.




    [ Message édité par : Francoise : 02-06-2006 10:49 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 03-07-2006 00:11

    Botswana : les Bushmen du Kalahari font appel à Angelina Jolie

    "Alors que huit Bushmen, torturés et brutalisés par des gardes, comparaissaient
    devant la Cour pour avoir chassé illégalement, leur organisation, First People of the Kalahari, a lancé un appel à l'attention des acteurs Brad Pitt et Angelina Jolie.

    Le couple, en visite en Namibie, s’est engagé à soutenir les Bushmen lors d’une conférence de presse."

    -> http://survivalfrance.org/news.php?id=1653
    Agissez !
    -> http://survivalfrance.org/how_to_help.php?howto_help_id=105


      Profil  Citation   
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 30-08-2006 11:46

    154


    Botswana : Le procès Bushman touche à sa fin

    "Le procès intenté par les Bushmen du Kalahari contre le gouvernement du Botswana
    atteindra une étape cruciale à la fin du mois d'août lorsque les avocats exposeront leurs plaidoiries devant la Cour.

    Au moins 10% des 243 plaignants initiaux sont morts dans les camps de relocalisation depuis le début du procès. 135 autres Bushmen se sont joints à la liste initiale des 243 plaignants au cours de cette année.

    Pour en savoir plus :
    -> http://survivalfrance.org/news.php?id=1819
    Agissez!
    -> http://survivalfrance.org/related_material.php?id=450


      Profil  Citation   
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 21-11-2006 09:03

    L'archevêque Desmond Tutu condamne l'expulsion des Bushmen

    Dans une vidéo rendue publique par l'organisation bushman First People of the
    Kalahari, Desmond Tutu, vétéran de la lutte anti-apartheid en Afrique du Sud et
    lauréat du prix Nobel de la paix, condamne l'expulsion des Bushmen et exhorte le
    gouvernement du Botswana à ne pas les anéantir :

    Voir la vidéo :
    -> http://survivalfrance.org/news.php?id=2029
    Agir !
    -> http://survivalfrance.org/how_to_help.php?howto_help_id=105

      Profil  Citation   
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 07-12-2006 09:37

    Botswana : le jour du verdict se rapproche et la campagne
    internationale se renforce


    "Les centaines de Bushmen du Kalahari qui ont intenté un procès au gouvernement du Botswana attendent impatiemment le verdict qui doit être rendu le 13 décembre prochain.

    Résumés et chronologie de l'affaire, biographies des principaux
    témoins, photos et des vidéos peuvent être téléchargés sur le site internet de
    Survival à cette adresse :

    -> http://www.survivalfrance.org/press_room.php?category_id=20&press_id=132

    Survival diffusera immédiatement le verdict sur son site :
    -> http://www.survivalfrance.org

    Dans un remarquable élan de solidarité, des chasseurs-cueilleurs kenyan se sont rendus au Botswana pour enquêter sur le sort des Bushmen.
    Cliquez ici pour en savoir plus :
    -> http://survivalfrance.org/news.php?id=2096

    L'archevêque Desmond Tutu, prix Nobel de le paix, a enregistré un appel au gouvernement du Botswana en faveur des Bushmen.
    Cliquez ici pour le visionner :
    -> http://survivalfrance.org/news.php?id=2029

    L'opposition à la relocalisation forcée des Bushmen par le gouvernement se renforce au Botswana. Le principal parti d'opposition a organisé une manifestation samedi dernier à Gaborone.
    Cliquez ici pour en savoir plus et voir des photos de la manifestation :
    -> http://survivalfrance.org/news.php?id=2111

    Les deux partis d'opposition les plus importants du Botswana ont publiquement pris position en faveur des Bushmen.

    Le film "Blood Diamond" sort cette semaine aux Etats-unis, les Bushmen ont fait appel à la vedette du film, Leonardo DiCaprio :
    -> http://survivalfrance.org/news.php?id=1875

    Le film sort sur les écrans alors qu'une nouvelle vague d’exploration diamantifère détruit la terre ancestrale des Bushmen
    -> http://survivalfrance.org/news.php?id=2058

      Profil  Citation   
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 14-12-2006 16:20

    Courrier tarsnféré d'une E-news spéciale de Survival International (France)
    13 décembre 2006

    Botswana: Les Bushmen ont gagné leur procès !

    "Des scènes de joie ont accueilli le verdict de la Haute Cour du Botswana qui a été rendu aujourd’hui en faveur des Bushmen du Kalahari.

    La Cour a décidé que l’expulsion des Bushmen par le gouvernement était ‘illégale et anticonstitutionnelle’ et qu’ils avaient le droit de vivre sur leur territoire ancestral, dans la Réserve naturelle du Kalahari.

    La Cour a également décidé que les Bushmen avaient le droit de chasser et de collecter dans la Réserve et n’avaient pas besoin de permis pour y entrer.


    L’un des juges, Justice Phumaphi, a déclaré que le refus du gouvernement de permettre aux Bushmen de chasser ‘équivalait à condamner les résidents de la Réserve à mourir de faim.’

    Une seule restriction cependant, les juges ont décrété que le gouvernement n’a pas l’obligation de fournir des services aux Bushmen de la Réserve.

    Le porte-parole bushman Roy Sesana a déclaré devant le siège de la Cour : « Aujourd’hui est le plus beau jour de notre vie. Nous souffrons depuis si longtemps mais aujourd’hui nous pleurons de joie. Nous avons enfin retrouvé la liberté. Les expulsions ont été très dures pour mon peuple. J’espère que nous allons maintenant pouvoir retourner sur notre territoire ».

    Stephen Corry, directeur de Survival International a déclaré aujourd’hui : « La décision de la Cour est une victoire pour les Bushmen et pour tous les peuples indigènes d’Afrique. C’est également une victoire pour le Botswana. Si le gouvernement applique rapidement la décision de la Cour, la campagne prendra fin et le pays pourra être fier de lui ».

    Ce procès a été le plus long et le plus coûteux de l’histoire du Botswana.

    Résumés et chronologie de l'affaire, biographies des principaux
    témoins, photos et vidéos peuvent être téléchargés sur le site internet de
    Survival à cette adresse :
    -> http://www.survivalfrance.org/dossierbushmen

      Profil  Citation   
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 26-03-2007 08:19

    BOTSWANA : un porte-parole bushman se rend à Londres pour dénoncer la
    prohibition de l’eau dans le Kalahari


    "Alors que les Nations Unies célébraient, le 22 mars, la journée mondiale de l'eau, le gouvernement botswanais a interdit aux Bushmen du Kalahari d'utiliser leurs propres ressources d'eau !

    Un porte-parole bushman doit se rendre prochainement à Londres pour dénoncer cette mesure.

    Le procureur général du Botswana a répondu par la négative à la requête des avocats des Bushmen concernant l’installation d’une pompe à eau dans un puits de forage déjà existant dans la Réserve naturelle du Kalahari central. Il justifie sa décision par le fait que ce puits est la propriété du gouvernement.

    En décembre dernier, la Haute Cour du Botswana avait décidé que les Bushmen avaient le droit de vivre sur leur territoire et que leur expulsion de la réserve en 2002 était illégale. Les Bushmen souhaitent désormais assurer eux-mêmes leur approvisionnement en eau, à leurs propres frais.

    Jumanda Gakelebone, de l'organisation bushman First People of the Kalahari, a déclaré aujourd'hui : "La Cour a jugé que nous pouvions retourner sur notre territoire, mais nous constatons que le gouvernement fait tout ce qu'il peut pour nous en empêcher. Pourquoi nous interdire l’usage d’un puits que personne d'autre n'utilise? Nous ne pouvons pas vivre sans eau dans le Kalahari".

    Kofi Annan, l'ex-secrétaire général des Nations Unies, avait décrit le droit à l'eau comme "un besoin fondamental de l'homme et un droit humain élémentaire".

    Jumanda Gakelebone sera à Londres du 20 au 26 mars et sera disponible pour des interviews.

    Pour plus d’informations
    Secrétariat international à Londres :
    Miriam Ross (+44) 20 7687 8734
    mr@survival-international.org

    A Paris :
    Magali Rubino 00 33 (0)1 42 41 44 10
    magali@survivalfrance.org


    http://survivalfrance.org/news.php?id=2294

    >Agissez!
    -> http://survivalfrance.org/how_to_help.php?howto_help_id=105


    [ Message édité par : Francoise : 26-03-2007 08:23 ]

      Profil  Citation   
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 25-06-2007 10:22

    UK: Lettre d'un leader bushman à Tony Blair 25 Mai 2007

    Le leader bushman Roy Sesana s'est (le) 24 mai, au 10 Downing Street pour remettre une lettre de l'organisation First People of the Kalahari au Premier ministre Tony Blair. Il s’était également adressé la veille aux députés et pairs britanniques pour solliciter leur soutien.

    Dans leur lettre à Tony Blair, les Bushmen dénoncent "le gouvernement du Botswana [qui] nous a expulsés de force de nos terres ancestrales et nous empêche d'y pratiquer la chasse et la cueillette. Nous sommes venus à Londres pour vous remettre cette lettre car nous sommes tristes et indignés que le gouvernement britannique soutienne le gouvernement botswanais dans cette affaire".

    Mercredi 24 mai, Roy Sesana a rencontré quelques uns des 29 membres du tout récent groupe interparlementaire sur les peuples indigènes. Il leur a annoncé que malgré la décision de la Haute Cour qui a jugé les expulsions illégales, le gouvernement botswanais empêchait les Bushmen de retourner sur leur territoire.

    Roy Sesana a déclaré aujourd'hui : "Je prie mes ancêtres pour qu'ils aident le gouvernement et les députés britanniques à faire pression sur le gouvernement botswanais afin que tout mon peuple puisse rentrer chez lui".

    Voici la traduction Française de cette lettre ::


    Monsieur le premier Ministre 10 Downing Street, London, SW1A 2AA, UK

    Monsieur le Premier Ministre,

    Nous, les Bushmen de la Réserve naturelle du Kalahari Central, avons beaucoup souffert ces dernières années du fait que notre gouvernement nous a expulsés de force de nos terres ancestrales et nous a empêché d’y pratiquer la chasse et la cueillette.

    Nous sommes ici à Londres pour vous remettre cette lettre parce que nous sommes tristes et indignés du soutien que le gouvernement britannique apporte au Botswana dans cette affaire.

    Hilary Benn, le Secrétaire d’Etat au développement international a ainsi déclaré :
    « Ceux qui ont été déplacés avaient donné leur accord au gouvernement botswanais ». D’autres hauts fonctionnaires comme Chris Mullin, ministre chargé des Affaires africaines, et Lord Triesman, sous-secrétaire d’Etat, chargé de l’Afrique, ont tenu des propos similaires.

    Durant ces cinq dernières années, des députés des principaux partis britanniques se sont rendus au Botswana sur invitation de notre gouvernement et ont visité les camps de relocalisation où nous avons été déportés contre notre gré. Le dernier voyage date d’avril dernier. Comme ils ont été bien traités par le gouvernement botswanais, plusieurs d’entre eux lui ont manifesté leur soutien dans les médias pour ce qu’il avait fait pour nous (bien que quelques-uns nous aient soutenus).

    Lors de ces voyages, les membres du Parlement n’ont pas daigné rencontrer notre peuple et écouter ce que nous avions à dire. Ils n’ont pas fait l’effort de considérer notre souffrance qu’ils auraient pu percevoir très facilement s’ils avaient voyagé en toute indépendance.

    En fait, bon nombre de journalistes sont venus nous voir de tous les coins de la planète et ils ont presque tous rapporté que le gouvernement avait mal agi à notre égard.

    Peut-être avez-vous appris qu’en décembre dernier, la Haute Cour du Botswana a reconnu que nous avions été injustement expulsés de force et sans notre consentement de nos terres en 2002.

    Le juge Dow a dit que le gouvernement botswanais devrait se demander « si le prix de la disparition d’un peuple et de sa culture n’était pas trop élevé au regard de ce qu’il a à lui offrir dans ces camps de relocalisation ».

    Le juge Phumaphi a dit que « l’arrêt simultané de l’approvisionnement en nourriture et de la délivrance des permis de chasse revenait à condamner les résidents de la réserve à mourir de faim »

    . A présent, nous sommes ici à Londres pour vous remettre cette lettre et nous espérons que vous admettrez que l’attitude de votre gouvernement, qui a consisté à soutenir le nôtre, était une erreur et qu’elle nous fait beaucoup de tort.

    Le monde entier parle de notre situation mais le gouvernement britannique a, contre toute évidence, choisi de croire le gouvernement botswanais. En tant que peuple minoritaire dans ce pays, cela nous attriste profondément.

    Monsieur le Premier Ministre, nous souhaitons que vous et votre gouvernement preniez connaissance de cela. La position du gouvernement britannique sur le Botswana est très différente de celle du département d’Etat américain qui reconnaît dans son rapport que nous avons été déplacés de force : « L’avenir de ces nouvelles installations est menacé par la pénurie d’emplois, la montée de l’alcoolisme, la restriction de la chasse, la rareté des aires de pâturages et enfin le coût très élevé des services publics. Durement confrontés au manque d’activités économiques dans les camps de relocalisation, les Bushmen ont tous le désir ardent de retourner chez eux dans la réserve naturelle du Kalahari. »

    Nous espérons également que vous vous souviendrez que notre territoire a été déclaré réserve naturelle par le protectorat britannique afin de protéger notre terre et notre mode de vie.

    Nous espérons que vous interviendrez fermement auprès du gouvernement botswanais et que vous lui ferez savoir qu’à l’avenir vous ne lui apportez pas votre soutien pour les violations des droits de l’homme commises à l’encontre des Bushmen. Nous avons également besoin de tout votre appui pour que le gouvernement cesse de nous harceler (ce qu’il continue de faire) et pour qu’il nous laisse chasser sur nos terres (contrairement au jugement du tribunal, notre gouvernement nous l’interdit). Privés de nos terres et ne pouvant chasser nous ne survivrons pas.

    Veuillez agréer mes salutations les plus respectueuses.
    Roy Sesana


    -> http://survivalfrance.org/files/news/lettre_fpk.pdf

    -> http://survivalfrance.org/news.php?id=2471

      Profil  Citation   
    Francoise
    10274       

    Francoise
      Posté : 28-07-2007 14:27

    BOTSWANA : des Bushmen arrêtés malgré le verdict de la Cour

    "21 Bushmen gana et gwi ont été arrêtés par la police fin juin et début juillet pour avoir chassé sur leur territoire ancestral dans la Réserve
    naturelle du Kalahari central au Botswana."

    Pour en savoir plus :
    -> http://survivalfrance.org/news.php?id=2571
    Agissez!
    -> http://survivalfrance.org/how_to_help.php?howto_help_id=105

      Profil  Citation   
    Aller à la page : [ 1 | 2 | 3 ]
      
    Sauter à :
    !!!_else!
     

    Moteur de recherche interne

    Vous pouvez faire une recherche Interne dans sens-de-la-vie.com avec Google (écrire l'objet de votre recherche dans le cadre ci-dessous sans utiliser d'accents, de cédilles ou trémas. Ne marche pas si vous bloquez les pop up) ou voir les Liens sur le sommaire ci-contre à gauche classés par sites et chapitres. Une fois entré dans une page, le lien vers sa suite est en bas de texte.




    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @ sens-de-la-vie.com.

    Retour au site WWW.SENS-DE-LA-VIE.COM


    Ce site a été construit avec NPDS Version Sable 5.10, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.