Lien vers l'Index général des pages du site sens de la vie

Devenez membre privilégié en cliquant ici

14 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Recherche
SVP utilisez le moteur de recherche, en bas de page, avant de créer un nouveau sujet. Si celui-ci existe déjà, utilisez le pour vous exprimer.
  Sens de la vie - Forums [ Accueil ] · [Anonyme - Connexion] · [ Déconnexion ] Lettre de diffusion:  samedi 23 septembre 2017
 
Forums
  • Forums
  •  
     
    Activité du Site
    Pages vues depuis 13/10/2003 : 18 876 265
    • Nb. de Membres : 709
    • Nb. d'Articles : 0
    • Nb. de Forums : 40
    • Nb. de Sujets : 0
    • Nb. de Critiques : 0

    Top 10  Statistiques

     
    Modéré par : Moderateur 
    Index du Forum » » Une autre façon de penser, source de développement personnel » » L'idée que nous avons de la structure de nous-même est fausse  
    AuteurL'idée que nous avons de la structure de nous-même est fausse
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 05-11-2003 11:53




    L'idée que nous avons de la structure de nous-même est fausse




    Dissipons beaucoup d'équivoques très répandues sur l'illumination et le concept d'ego.

    A mes yeux la NON EXISTENCE d'un moi individuel (au sens habituel du terme) est un fait, et ce fait nous rend définitivement conscients de la NON DUALITE. Ce fait "s'expérimente" et ne s'explique pas car il est hors du champ du mental.

    L'Illumination n'est pas un état de conscience, elle appartient à l'expérience du fait de VOIR.

    Certains facteurs favorisent son apparition, ce sont notamment : l’Attention juste qui permet de venir à bout (sans combat) des pensées et des émotions parasites, la Parole juste, le Renoncement à nos attachements en tout genres, l’Oubli de nous-même, ainsi que la Détente et la Joie qui sont extrêmement importantes. Il n’y a aucun facteur de mysticisme ou de gravité dans cette démarche.

    A contrario, ce qui s'y oppose le plus en nous ce sont nos préjugés et croyances en tout genre, car un esprit cultivant des croyances, ne peut ni être libre, ni voir la vérité. La capacité de voir survient naturellement lorsque nous sommes libérés de tous les stéréotypes mentaux, ce qui n'est pas facile ! S'en libérer ne peut être accompli que par vous-même si vous le désirez. En ce cas, et ceci fait, vous percevrez la Réalité.

    Cette "expérience" est accessible à tous les êtres humains, toutefois la moindre trace d'intention ou de crainte en nous, comme toute action/réaction/émotion égotique - aussi légères soient-elles-, bloque toute capacité d'y "accéder". C'est la raison pour laquelle il faut commencer par admettre sans tergiverser - ne fût-ce qu'à titre d'hypothèse - l'idée de la non existence d'un moi individuel, aussi contraire à nos aspirations intimes que cette idée puisse être.


    Par ailleurs, l'idée que cette expérience - qualifiée d'Illumination - ferait d'un être humain un être "Surhumain" ayant des pouvoirs transcendants sur le Monde n'est qu'un implant new-agesque issu de l'Hindouisme le plus superstitieux, il n'en est rien !

    La personne qui a vécu cette expérience qui transcende la dualité est transformée intérieurement par sa certitude (1), certes, mais elle reste extérieurement identique en tout points - ou presque - à une personne ordinaire. L'enseignement, et la vie du Bouddha lui-même, sont très clairs à ce sujet. De plus sachons que - hormis pour des renonçants (vivant à l'écart du monde et donc libérés de la nécessité de tout acte personnel) pour lesquels il serait peut-être possible de maintenir la Non Dualité -, la perception duelle revient d'elle-même au bout d'un certain temps (2).

    RIEN A CE STADE N'EST ENCORE ACQUIS


    Le bénéfice de cette expérience est fragile (contrairement à ce que disent les doctrines actuelles) et il peut être remis en question si on ne la consolide pas par des EFFORTS CONSTANTS ensuite. Il ne deviendra définitivement acquis que si la moindre faute n'est plus commise. Sur ce point encore l'enseignement du Boudha lui-même, est très clair.

    D'autre part beaucoup pensent qu'à ceux qui auraient vraiment « dépassé » l'ego définitivement, il ne viendrait même pas à l’esprit d’en parler… et donc, en un mot, que les vrais Éveillés sont par nature silencieux. Mais pas du tout, les maîtres Éveillés ne sont pas silencieux ! Cette idée est encore le fruit d'un implant new-agesque habile. Les vrais maîtres parlent.

    Tel le Bouddha qui - pour apporter la Lumière de son enseignement - a parcouru toute l'Inde à pieds jusque dans ses moindres villages pendant 35 ans et ce jusqu'à sa mort qui est survenue à l'âge de 80 ans. Ils parlent parce qu'ils éprouvent de la compassion à la vue des humains pathétiques englués dans leurs tribulations douloureuses, dont ils savent, par leur expérience personnelle propre, qu'il est étonnamment facile de sortir SI on les entend.

    Évidemment il n'y a pas que les Éveillés qui parlent, d'où la confusion et la récupération par les mdm (3) entre autres.

    D'autres personnes enfin, préfèrent se dire que leur ego ne sera pas le « maître » mais qu’il sera toujours là. C'est parce que le sens du mot ego leur est incompris, il ne s'agit pas d'orgueil, ou qu'il soit ceci ou cela. L'idée que nous avons de la structure de nous-mêmes est tout simplement fausse, car elle ne comporte pas cet élément.

    L'ego n'est qu'un agrégat d'idées faisant partie de nos formations mentales, (4) et c'est tout.

    Les faux concepts implantés peut-être volontairement par les mdm (3) dans les esprits sur la "Nature Divine" ou sur celle de "l'Illumination" etc... en un mot toutes nos croyances, sont les plus grand obstacles qui soient à la compréhension de ce que j'ai décrit ci-dessus, c'est pourquoi je viens d'écrire ce long développement pour mes lecteurs que je remercie de leur attention.

    Amitiés à tous.




    (1) Une transformation qui se caractérise par la Joie, la Sérénité, et l'Équanimité.

    (2) : Jésus lui-même n'est-il pas retombé dans la perception duelle quand souffrant sur la Croix il aurait dit "ô Père pourquoi m'as-tu abandonné !" ? On peut légitimement le penser.

    (3) MDM: maîtres du monde

    (4) Lesquelles formations mentales changent constamment.


    Voici le groupe des articles liés à ce sujet dans ‘Une autre façon de penser, source de développement personnel’ :

    L'idée que nous avons de la structure de nous-même est fausse


    De l’utilité des croyances et du doute, et de la nécessité de s’en défaire

    Le cadeau, qui va vous procurer une sérénité parfaite : l'Attention juste

    L'oeil du chasseur pour développer l'attention

    Le cadeau qui va embellir vos relations humaines: la Parole Juste

    Le cadeau qui peut vous sortir de la 'mouise' : la Pensée juste

    Acquérir une parfaite maîtrise de soi, c’est possible. Voici comment.

    Nos erreurs sont nos meilleurs guides

    Les bases d’une éducation juste.

    Quel sens peut donc bien avoir l’histoire de l’espèce humaine ?




    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous



    [ Message édité par : Alain : 01-01-2012 06:13 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    nakoneczny
    28   

    nakoneczny
      Posté : 05-11-2003 23:45

    (je) n'est rien ;
    Il n'est rien .
    (je) peut être il ;
    (je) peut être tout.

    (je) est tout,
    Tout est un,
    (je) est un.

    (je) est un,
    Parmi tant d'autres.

    (je) est l'apprenti de lui-même en soi.

    (je) est la vie qui voit la vie.

    Le passé est là,
    Pour que (je) soit présent.

    (je) retourne vers lui-même.

    salut

    STP (et si tu peux) corriges ce problème d'apostrophes qui m'oblige à reprendre l'écriture de certains de tes messages, par ailleurs si intéressants.


    [ Message édité par : Moderateur : 05-11-2003 23:53 ]

      Profil  Citation   
    Jacques
    188     

    Jacques
      Posté : 06-11-2003 11:45

    Je me permets de vous communiquer un extrait du chap.20 (Le mensonge cosmique et l'éveil de la conscience) du livre LA GENÈSE DU RÉEl (1988) , Bernard de Montréal. Je crois que ce livre est, actuellement, introuvable.

    La descente sur terre de la conscience supramentale établira un savoir si absolu que la conscience de l'homme, au cours de l'évolution, en sera frappée malgré lui. L'être humain, lourd de toutes ses questions sans réponses, découvrira l'existence d'une science supérieure, dont l'origine se perdra dans le temps. L'homme ne pourra plus en attribuer la descente à la vie d'un seul individu. Lorsque cette science apparaîtra sur le globe, les hommes évolués en pressentiront l'importance, et y découvriront les clefs d'évolution adaptées à leurs propres besoins.

    Ceci marquera le début d'une littérature foncièrement cosmique, tellement haute en vibration que même l'astral en reconnaîtra les principes universels, malgré l'opposition incessante que ce plan livrera à l'homme à cause des chocs que créera cette nouvelle science dans l'invisible. Cette science définira de façon absolue et irréductible la mort et et ses influences sur la conscience expérimentale de l'involution, à travers le subterfuge du mensonge cosmique.

    L'homme nouveau découvrira les lois de l'invisible, et sa conscience de ces lois ira au-delà de la simple compréhension ésotérique qu'il connut lors de l'involution, selon la perception plus ou moins astralisée des médiums et des récepteurs. La nouvelle conscience interviendra directement dans la formulation de la science de l'invisible; la connaissance ésotérique, fournie par les plans pour englober l'homme d'une façon encore plus subtile, sera filtrée par cette conscience, à partir du mental supérieur de l'homme en fusion avec sa propre énergie créative. Aucune forme de connaissance se rapportant à l'invisible ne pourra plus spiritualiser l'homme car sa conscience sera libre des voiles de l'astral et du mensonge cosmique.

    Sans l'existence du mensonge cosmique, l'homme posséderait la totalité des pouvoirs de sa lumière. Le mensonge cosmique perturbe l'énergie de l'homme, et ce dernier ne peut avancer dans sa propre lumière qu'à travers un mental évolué qui peut supporter le choc de son énergie vitale. L'homme découvrira par ses souffrances que la condition humaine lui fut imposée intégralement, et que son intelligence réelle en est la seule porte de sortie possible. Il saura que la vie involutive fut une programmation de très haut niveau, défiant toutes les sciences de l'ancien régime planétaire.

    Le mensonge cosmique divise l'homme en deux aspects : le premier, planétaire et expérimentale, le second cosmique et indivisible. Au cours de la prochaine évolution, l'homme connaîtra l'unité de sa conscience lorsqu'il se libérera du mensonge cosmique en lui, relié au pouvoir de sa mémoire sur son intelligence créative. La réalisation de cette unité renforcera sans fin sa conscience, et prédisposera graduellement l'homme à s'engager dans un processus créatif de vie, sans finalité de conscience. Il ne perdra jamais plus sa conscience réelle; elle fera partie de sa réalité. Ayant compris les mécanismes occultes du mensonge cosmique, son intelligence se raffinera à un point tel que rien ne pourra plus lui être caché. Il fera partie de la lumière, il en sera l'ambassadeur sur quelque planète que ce soit, au cours de son évolution future, et la vie consciente n'aura plus de fin pour lui.

    La création n'est pas un jeu de l'esprit, mais la création de l'esprit. Cette création répond à des niveaux d'ordre et de beauté que la conscience nouvelle percevra lorsque l'homme aura parfaitement intégré son énergie créative afin d'en supporter la vision dans l'invisible, sans que son corps matériel n'en soit détruit, ni son esprit affecté. La découverte des mondes parallèles fait partie de l'enrichissement de l'homme nouveau. La mort a profané l'esprit de l'homme, elle l'a emprisonné dans une mémoire qui sera neutralisée par l'évolution d'une conscience jamais plus asservie aux forces de l'astral. L'homme comprendra que la fusion avec sa lumière, son double, représente la seule sécurité de l'être en évolution contre le mensonge cosmique, sur une planète expérimentale.


    Amitiés

      Profil  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 06-11-2003 12:06

    Merci beaucoup cher Jacques

    Ce texte est remarquable !

    E Vero

    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous

      Profil  E-mail  www  Citation   
    Pat
    1274       

    Pat
      Posté : 07-11-2003 01:48

    Hello amis du forum,

    Ca c'est du sujet!

    En plus du superbe texte d'Alain, voilà ti pas que Jacques nous donne un autre.
    Que du bon!

    Le "moi" - avant toute chose - a eu de diverses définitions par des "psychologues" de tout bord.

    Je crois qu'il faut rester simple (ce qu'un intellectuel a du mal à faire; tout le temps en train d'inventer de nouveaux mots...)).

    Le "moi" représente l'identité centrale de l'individu.

    Si quelqu'un demande à un autre, "Qui es-tu?"
    L'autre lui répondra en parlant de son moi.

    Ce qui se passe - et que la plupart de nous occidentaux ne comprenons pas - c'est que nous nous constituons un faux-moi.
    Et comment?
    Eh bien, en prenant ce qu'il ne faut pas pour son identité.

    Donc nous avons tendance et c'est bien normal, de répondre à la question d'en haut ("Qui es-tu?") en donnant notre prénom, en nous décrivant physiquement, en parlant de nos habitudes, de nos goûts et couleurs, etc....etc.....

    Mais vous n'êtes pas un prénom, ni un corps, ni des habitudes, ni des goûts, ni des idées.... ok?

    Le corps évolue toute la vie.
    Les habitudes changent,
    les goûts se modifient,
    les idées changeront aussi....

    Une identité ne change pas, on reste toujours la même personne.

    Donc tout ceci, en nous identifiant à ces choses, donnent naissance au Faux-moi. Easy no?

    Il est donc vain de croire qu'elles sont réellement "nous".

    Certains disent, "oui, mais le moi est la personnalité de la personne."

    Re-Faux.
    Nous avons tous tendance à nous forger de multiples personnalités, notamment en rapport avec notre société. Mais il est clair que vous vous comporterez différemment selon le type de culture.
    Donc, personnalité fixe?
    Non. Elle change.

    Certains affirmeront, "le moi se construit sur un passé"

    Est encore faux.
    Notre passé et les évènements que nous avons vécu influencent notre personnalité. C'est déjà, une raison de plus pour comprendre que la personnalité n'est pas fixe.
    Mais surtout, si nous pouvions faire vivre un même passé à mille personnes, et bien nous aurons mille manières de se voir influencer.
    Cela pour dire que l'influence des évènements dépend de la personne au fond.
    L'Homme est bien la cause de lui-même.

    Mais alors que sommes-nous, quel est notre moi?

    D'abord un piège de l'esprit:


    Pour comprendre ce que nous sommes, il ne faut pas penser en terme de "quel est mon moi ou mon ego"?

    "Mon moi" cela définit déjà une sorte de possession, donc quelque chose qui est en dehors de notre identité.
    Quelque chose donc, à laquelle nous nous identifions à tort.

    Vous suivez?

    Donc penser "mon moi" c'est déjà pas bon.

    Il n'y a pas de "mon moi".

    En fait, nous n'avons pas de "moi", nous sommes ce que nous sommes.

    Alain nous explique bien que la nature de l'Homme est une Conscience éternelle.

    Dans un texte intitulé "Le mensonge" qui parle justement de ces fausses-idenfications qui trahissent l'essence de l'Homme, ce dernier est par nature Energie.

    Pourquoi les deux sont vrais?

    Conscience - Energie, cela nous rappelle bien quelque chose.

    L'essence de l'homme ne serait plus essence si elle n'apportait pas non plus la Vie.

    Conscience Energie Vie

    Oui, c'est bien la Source.

    Je propose de faire un tour avec Lao-Tseu:


    "Le SENS que l'on peut exprimer
    n'est pas le sens éternel.
    Le nom que l'on peut proférer n'est pas le NOM éternel.
    J'appelle "Non-Être" le commencement de Ciel et Terre.
    J'appelle "Être" la Mère des êtres individuels.
    Se diriger vers le Non-Être,
    amène à contempler l'Essence merveilleuse,
    se diriger vers l'Être,
    à contempler les limitations spatiales.
    Tous deux sont originellement un
    et par le nom seul diffèrent.
    Dans son Unité cet Un est mystère.
    Mystère des mystères
    est la porte par où surgissent toutes merveilles."

    Verset 1


    "Le SENS engendre l'Un.
    L'Un engendre le Deux.
    Le Deux engendre le Trois.
    Le Trois engendre toutes choses.
    De toutes choses l'envers est obscur.
    Toutes choses tendent vers la Lumière,
    et le flux de force leur donne l'harmonie."

    Verset 17

    Traduction Richard Wilhem

    Interprétation:

    "Le SENS que l'on peut exprimer
    n'est pas le sens éternel.
    Le nom que l'on peut proférer n'est pas le NOM éternel. "

    SENS et NOM transendant, insaisissables en entier par les mots.


    "J'appelle "Non-Être" le commencement de Ciel et Terre.
    J'appelle "Être" la Mère des êtres individuels."

    Mère des êtres individuels et commencement de Ciel et Terre donc du Créé.

    "Tous deux sont originellement un
    et par le nom seul diffèrent.
    Dans son Unité cet Un est mystère.
    Mystère des mystères
    est la porte par où surgissent toutes merveilles."

    La Source, mystérieusement non-être et être.

    Elle a un aspect "source en acte" manifesté - Être
    et source par quoi tout procède sans qu'elle agissent, suivant en cela le SENS originel - Non-être.

    "Se diriger vers le Non-Être,
    amène à contempler l'Essence merveilleuse,
    se diriger vers l'Être,
    à contempler les limitations spatiales."


    Non-Être est l'Incréé, la contemplation du Bien sacré de l'Univers.

    "Se diriger vers l'Être", c'est-à-dire rester dans le manifesté avec ses limitations spatiales - donc rester limiter et en quelque sorte "prisonnier".

    "Le SENS - le Bien sacré de l'Univers - engendre l'Un. "

    L'Un est Conscience.

    A l'origine, il y a une Conscience incrée, donc immortelle et invincible, qui est née d'un SENS mystérieux et transcendant.

    La Source fut d'abord Conscience, "qui suit le SENS".


    "L'Un engendre le Deux."

    De la Conscience naît l'Energie.

    L'énergie primordiale suit le sens.

    Sans conscience pas de "moteur".


    "Le Deux engendre le Trois."

    La Conscience et l'Energie créent la Vie.

    Ce qui se meut soi-même selon le SENS, est la Vie.


    "Le Trois engendre toutes choses."

    La Conscience-Energie-Vie créent la Matière, les choses.

    De là, vient le monde du Manifesté, de la création, ce qui est toujours en devenir.

    "De toutes choses l'envers est obscur."

    La Matière, le Manifesté, est le domaine de l'obscurité.
    C'est un monde dualiste, car son devenir est comme un tourbillon qui créé un voile sur le vrai SENS des choses.
    La Matière égare.


    "Toutes choses tendent vers la Lumière,
    et le flux de force leur donne l'harmonie."

    Mais il n'y a pas de véritable "mal".
    Cela touche mais pas l'Essence.

    L'Homme s'il n'agit pas conformément au SENS, ne créé que du bien et du mal "relatifs" - donc faux.

    L'Homme subit le mal ou ce qu'il appelle le bien que dans le domaine du faux-moi ou ego.
    Au fond, ce qu'il est n'est pas atteint.

    L'Univers est bati sur un Sens qui est un Bien transcendental.
    Un Bien magnifique qui nous dépasse.

    C'est ce vers quoi nous devons nous tourner.


    --->> Il n'y a donc pas de "moi" fondamentalement et le faux-moi n'est qu'un outil pour retourner à l'Essence.
    Principe de retour.

    Compatissant car Conscient, Fort car Energie, Invincible car Vie,...
    la Source originelle quoi!

    Vous pigez?

    Impossible de continuer par les mots, ça se vit. (afin, je ressens un lointain pour l'instant de mon côté )

    Le "je" se rapporterait à la Conscience, bien qu'il reste toujours un voile et un outil à travers lequel l'ego peut nous dominer.

    Donc le "je" n'est qu'une facilité de communication, il n'a rien avoir avec notre Essence.

    C'est encore un concept et une idée, un conditionnement quoi!


    Bizarrement c'est à travers ce que je comprenais de Jung que j'en fus convaincu.
    Je butais sur ce qui me paraissait obscur dans sa théorie, un truc me dérangeait.

    Comme il le dit, l'Homme ne fait que s'identifier à des choses (la personna, les archétypes,...etc..) Ca Ok!
    Mais même dans son "individuation", Jung reste sur l'idée d'un "moi", même s'il ne doit plus devenir le "centre" de la psyché, disons de l'être.
    Ce qui est juste, mais mal dit.

    Le "moi" dont il parle, le centre de la conscience selon lui, n'existe pas.
    Tout simplement.

    Et sans cette certitude, j'étais voué à tourner en rond longtemps!


    C'est cela que l'on doit comprendre pour devenir un vrai "individu", selon les termes de Jung.
    Ce qui n'a absolument rien à voir avec l'individualisme.

    C'est tout le contraire!!!!!!

    C'est pour cela que suivre la Voie ne doit pas être de l'égoïsme mais l'inverse.
    Faire ce qui est Juste dans la limite du possible.

    Plus la personne suivra cette Voie mieux elle sera utile pour ses proches, la société, le monde,....
    C'est cela le but de l'individuation selon Jung.
    Et c'est VRAI.
    Car devenir sage et la suivre est la même chose.

    Donc s'aider soi-même c'est aider le monde.

    Changeons-nous nous-mêmes, et le monde changera!

    "Aide-toi et le ciel t'aidera".

    Plus il y aura des gens qui cherchent cette Voie, comme vous, plus tout ira de mieux en mieux.
    Donc tant que vous faîtes de votre mieux pour que vous soyez le plus justes, conformes au Sens, avec vos proches, il n'y a aucune crainte à être égoïste.

    Celui qui suit cette Voie accueille le monde en lui.

    Et il pourra aider les autres au mieux.

    Il sera le plus grand bienfaiteur de l'humanité. Sisi!

    Ah c'est sûr ça se voit pas avec les yeux!

    Peut-être qu'on dit de vous que vous faîtes rien, que vous devriez aider les pauvres,...tout ça....
    Je crois que ceci est bon mais ce n'est pas Bon.

    C'est gentil, moralement très juste, mais cela ne dure pas, en plus d'être un appat de plus pour l'ego.
    On ne change pas les choses de cette façon.
    C'est malheureux mais ainsi!

    (/!\ je ne dis pas qu'il ne faut pas le faire! je dis juste que ce n'est pas prendre le cause à la racine, donc c'est du bien relatif.)

    Il faut vivre le changement accepter en soi que l'on doit se défaire de l'ego.

    Et le sens du non-agir apparaît de lui-même.

    Etant sage, l'obscurité diminuant, on se tournera vers ces gens
    Ecoutés et admirés par leur savoir, ils seront pris comme exemples,
    Car à travers eux, ce sera la Voie et le Sens que le peuple verra.
    Et le peuple suivra le Juste.
    Il n'y a pas à faire, mais à laisser faire.
    Agir sans agir pour soi, acte sans intention personnelle, juste un acte vrai et Bon en soi.

    Le sage se tient en dehors de tout, c'est pourquoi il voit le Tout.
    Voyant le Tout, il peut être Juste.
    Etant juste, il est bénéfique
    Car conforme au Sens.


    Lorsqu'Alain dit qu'il faut être comme un feu qui n'a d'autre but que chauffer ou éclairer, eh bien c'est cela notre vraie nature.

    Bonne soirée

    Patrick








    [ Message édité par : Pat : 07-11-2003 02:08 ]

    [ Message édité par : Pat : 07-11-2003 02:12 ]

    [ Message édité par : Moderateur : 07-11-2003 20:37 ]

      Profil  Citation   
    Alain
    10426       

    Alain
      Posté : 07-11-2003 14:52

    Tout ce que tu viens d'écrire est juste Patrick.

    Puisse le monde de demain te reconnaître pour qui "TU" es.

    Ton existence à elle seule démontre que mon travail n'est pas vain.

    Merci d'être venu ici

    http://www.sens-de-la-vie.com/
    http://www.salvation-of-humans.com/
    Sources d'inspiration pour tous

      Profil  E-mail  www  Citation   
    Raphael
    723      

    Raphael
      Posté : 20-11-2003 23:28

    Harmonie Patrick,
    Tu as perçu, je vois, la différence fondamentale entre faire le bien,( aux enveloppes charnelles ! ) et Faire LE Bien, ( à nos âmes-Soeurs ) !
    C'est en effet une des déviances, perversions, de ce monde illusoire, soigneusement entretenu, depuis des millénaires, par les traites cosmiques qui ont '' pactisés '' avec '' LUI ''. ( M ?, ? ), ( mathieu 16, 23 ), ( luc 22, 31 ), ( J ?, ? ).
    Mais bien sûr, ces trahisons, faisaient parties du Plan cosmique, de notre SOURCE-Mère, d'Eveil de l'humanité, au fait que ; '' vous êtes des dieux ''. ( Jean 10, 34 ).
    Et ce, en obligeant l'humain, à ne faire confiance qu'à la SEULE entité Vivante qui ne pourra JAMAIS le manipuler, par le mensonge ; sa PROPRE ÂME !


    L'Enfant-Guerrier de la Pureté Parfaite d'Esprit et Droiture de Coeur CONSTANTES, t'écrit :
    Mettre FIN à cette ère de niaiseries d'enveloppes adultes Spirituellement irresponsables, ( l'adulte-ère ! ), est le But suprême !( Deut 5,18 ),( Proverbes 1, 22

    [ Message édité par : Raphael : 08-05-2005 01:59 ]

      Profil  E-mail  www  Citation   
    papa
    119     

    papa
      Posté : 21-11-2003 20:26

    Bonjour !

    Les circonstances nous amènent à incarner des personnages, que ce soit des personnages qui s'inscrivent dans le long terme (ce que l'égo aspire à être et qui peut changer en fonctions des expériences de vie) ou dans le court terme (la façon dont on désire que telle ou telle personne nous perçoive à un moment précis).
    Ces personnages nous empêchent d'être nous-mêmes, d'occuper la place qui est la nôtre d'un point de vue cosmique car ils sont une émanation de notre égo qui désire flatter l'image qu'ont les autres de nous. Pour sortir de cette logique, et c'est un sacré boulot, nous devons cesser de nous définir par rapport à autrui, donc cesser de se créer des personnages et "tuer" ceux qui existent déjà... C-à-d finalement incarner le personnage ultime, celui qui n'a pas de personnage...
    Selon Castaneda (encore lui !), c'est en interrompant notre dialogue intérieur que l'on peut atteindre la totalité de soi-même, qui est (à mes yeux) à la fois la somme de tous les personnages incarnables et l'absence de personnage...

    Constantin

      Profil  www  Citation   
    sdaros
    11   

    sdaros
      Posté : 23-11-2003 16:36

    Salut Constantin,
    Je suis très proche des enseignements de Castaneda, pas de fard, pas de source-mère, pas de paroles d'amour inconsidérées sur des choses que l'on ne comprends pas.
    Expérience mon amie, tu me forges sans leurre, avec implacabilité.
    Parfois c'est dur, mais être le seul levier sur lequel compter, fait taire beaucoup de supputations sur l'inconnaissable.
    C'est en interrompant notre dialogue intérieur, que l'on renforce notre pouvoir personnel, celui qui nous mène à la liberté, liberté d'être ce que l'on est sans masque à peindre au quotidien.
    "Chaque jour est une page blanche du livre de ma vie. "
    Dialogue de Bruce Lee
    Serge le rêveur


    sdaros

      Profil  www  Citation   
    papa
    119     

    papa
      Posté : 26-11-2003 06:48

    Bonjour Serge le Rêveur !

    Effectivement, en allant à l'essentiel, Castaneda te met face à toi-même et te fait comprendre que tu ne peux compter que sur toi.
    Une fois qu'on a intégré ça, tout est plus simple, sans pour autant être plus facile...

    Chaque jour est une page blanche du livre de ma vie... Ca laisse entendre que tout peut arriver, que tout est possible mais que rien ne sert d'espérer le deviner. Ce serait attendre queque chose.

    Un guerrier ne sait pas ce qu'il attend.
    Mais il sait qu'il attend.
    Ne rien attendre est le meilleur moyen de tout recevoir comme un cadeau.
    Quand on incarne un personnage, c'est forcément parce qu'on attend quelque chose.
    Quand on attend qqch, on ne peut mener impeccablement son action, car un guerrier impeccable agit comme s'il agissait pour la dernière fois, comme s'il allait mourir, sans peur ni attente.
    C'est en cela que la mort est notre meilleure conseillère.

    J'ai voulu aller voir ton site, pas moyen... Je réessayerai plus tard.

    Bonne soirée

    Constantin le Traqueur


      Profil  www  Citation   
    Francoise
    10264       

    Francoise
      Posté : 04-08-2012 09:52

    Bonjour à tous !

    Je vous propose de continuer à (re) découvrir les perles du forum !

    Le texte qui suit ,que je viens de relire, comporte - entre autres choses essentielles - un point particulièrement important et surprenant pour nous qui avons eu une éducation judéo-chrétienne : l'ego, ce n'est pas l'orgueil !!!

    Ce 'n'est qu'un agrégat d'idées faisant partie de nos formations mentales constamment changeantes, et c'est tout. "...

    ***




    Citation : Alain 



    L'idée que nous avons de la structure de nous-même est fausse




    Dissipons beaucoup d'équivoques très répandues sur l'illumination et le concept d'ego.

    A mes yeux la NON EXISTENCE d'un moi individuel (au sens habituel du terme) est un fait, et ce fait nous rend définitivement conscients de la NON DUALITE. Ce fait "s'expérimente" et ne s'explique pas car il est hors du champ du mental.

    L'Illumination n'est pas un état de conscience, elle appartient à l'expérience du fait de VOIR.

    Certains facteurs favorisent son apparition, ce sont notamment : l’Attention juste qui permet de venir à bout (sans combat) des pensées et des émotions parasites, la Parole juste, le Renoncement à nos attachements en tout genres, l’Oubli de nous-même, ainsi que la Détente et la Joie qui sont extrêmement importantes. Il n’y a aucun facteur de mysticisme ou de gravité dans cette démarche.

    A contrario, ce qui s'y oppose le plus en nous ce sont nos préjugés et croyances en tout genre, car un esprit cultivant des croyances, ne peut ni être libre, ni voir la vérité. La capacité de voir survient naturellement lorsque nous sommes libérés de tous les stéréotypes mentaux, ce qui n'est pas facile ! S'en libérer ne peut être accompli que par vous-même si vous le désirez. En ce cas, et ceci fait, vous percevrez la Réalité.

    Cette "expérience" est accessible à tous les êtres humains, toutefois la moindre trace d'intention ou de crainte en nous, comme toute action/réaction/émotion égotique - aussi légères soient-elles-, bloque toute capacité d'y "accéder". C'est la raison pour laquelle il faut commencer par admettre sans tergiverser - ne fût-ce qu'à titre d'hypothèse - l'idée de la non existence d'un moi individuel, aussi contraire à nos aspirations intimes que cette idée puisse être.

    Par ailleurs, l'idée que cette expérience - qualifiée d'Illumination - ferait d'un être humain un être "Surhumain" ayant des pouvoirs transcendants sur le Monde n'est qu'un implant new-agesque issu de l'Hindouisme le plus superstitieux, il n'en est rien !

    La personne qui a vécu cette expérience qui transcende la dualité est transformée intérieurement par sa certitude (1), certes, mais elle reste extérieurement identique en tout points - ou presque - à une personne ordinaire. L'enseignement, et la vie du Bouddha lui-même, sont très clairs à ce sujet. De plus sachons que - hormis pour des renonçants (vivant à l'écart du monde et donc libérés de la nécessité de tout acte personnel) pour lesquels il serait peut-être possible de maintenir la Non Dualité -, la perception duelle revient d'elle-même au bout d'un certain temps (2).

    RIEN A CE STADE N'EST ENCORE ACQUIS

    Le bénéfice de cette expérience est fragile (contrairement à ce que disent les doctrines actuelles) et il peut être remis en question si on ne la consolide pas par des EFFORTS CONSTANTS ensuite. Il ne deviendra définitivement acquis que si la moindre faute n'est plus commise. Sur ce point encore l'enseignement du Boudha lui-même, est très clair.

    D'autre part beaucoup pensent qu'à ceux qui auraient vraiment « dépassé » l'ego définitivement, il ne viendrait même pas à l’esprit d’en parler… et donc, en un mot, que les vrais Éveillés sont par nature silencieux. Mais pas du tout, les maîtres Éveillés ne sont pas silencieux ! Cette idée est encore le fruit d'un implant new-agesque habile. Les vrais maîtres parlent.

    Tel le Bouddha qui - pour apporter la Lumière de son enseignement - a parcouru toute l'Inde à pieds jusque dans ses moindres villages pendant 35 ans et ce jusqu'à sa mort qui est survenue à l'âge de 80 ans. Ils parlent parce qu'ils éprouvent de la compassion à la vue des humains pathétiques englués dans leurs tribulations douloureuses, dont ils savent, par leur expérience personnelle propre, qu'il est étonnamment facile de sortir SI on les entend.

    Évidemment il n'y a pas que les Éveillés qui parlent, d'où la confusion et la récupération par les mdm (3) entre autres.

    D'autres personnes enfin, préfèrent se dire que leur ego ne sera pas le « maître » mais qu’il sera toujours là. C'est parce que le sens du mot ego leur est incompris, il ne s'agit pas d'orgueil, ou qu'il soit ceci ou cela. L'idée que nous avons de la structure de nous-mêmes est tout simplement fausse, car elle ne comporte pas cet élément.

    L'ego n'est qu'un agrégat d'idées faisant partie de nos formations mentales, (4) et c'est tout.

    Les faux concepts implantés peut-être volontairement par les mdm (3) dans les esprits sur la "Nature Divine" ou sur celle de "l'Illumination" etc... en un mot toutes nos croyances, sont les plus grand obstacles qui soient à la compréhension de ce que j'ai décrit ci-dessus, c'est pourquoi je viens d'écrire ce long développement pour mes lecteurs que je remercie de leur attention.

    Amitiés à tous.


    (1) Une transformation qui se caractérise par la Joie, la Sérénité, et l'Équanimité.

    (2) : Jésus lui-même n'est-il pas retombé dans la perception duelle quand souffrant sur la Croix il aurait dit "ô Père pourquoi m'as-tu abandonné !" ? On peut légitimement le penser.

    (3) MDM: maîtres du monde

    (4) Lesquelles formations mentales changent constamment.


    Voici le groupe des articles liés à ce sujet dans ‘Une autre façon de penser, source de développement personnel’ :

    L'idée que nous avons de la structure de nous-même est fausse


    De l’utilité des croyances et du doute, et de la nécessité de s’en défaire

    Le cadeau, qui va vous procurer une sérénité parfaite : l'Attention juste

    L'oeil du chasseur pour développer l'attention

    Le cadeau qui va embellir vos relations humaines: la Parole Juste

    Le cadeau qui peut vous sortir de la 'mouise' : la Pensée juste

    Acquérir une parfaite maîtrise de soi, c’est possible. Voici comment.

    Nos erreurs sont nos meilleurs guides

    Les bases d’une éducation juste.

    Quel sens peut donc bien avoir l’histoire de l’espèce humaine ?




    -> http://www.sens-de-la-vie.com
    Heureusement, Wakan Tanka a prévu l' impermanence !!!


      Profil  Citation   
      
    Sauter à :
    !!!_else!
     

    Moteur de recherche interne

    Vous pouvez faire une recherche Interne dans sens-de-la-vie.com avec Google (écrire l'objet de votre recherche dans le cadre ci-dessous sans utiliser d'accents, de cédilles ou trémas. Ne marche pas si vous bloquez les pop up) ou voir les Liens sur le sommaire ci-contre à gauche classés par sites et chapitres. Une fois entré dans une page, le lien vers sa suite est en bas de texte.




    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @ sens-de-la-vie.com.

    Retour au site WWW.SENS-DE-LA-VIE.COM


    Ce site a été construit avec NPDS Version Sable 5.10, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.