Index du Forum » » Une autre façon de penser, source de développement personnel

Auteur

L'esprit de suffisance est notre pire ennemi.
Francoise
10272       

  Posté : 03-11-2007 09:24



Cher Alain et tous,

Cet esprit de suffisance, peut provenir d'une grande in-suffisance d'écoute et de respect reçus dans l'enfance. La crainte de pouvoir être à tout moment accusé et dévalorisé, de devoir tout justifier, amène à collationner les erreurs des autres espérant se constituer ainsi un moyen de défense et de protection..

Ce n'est , bien entendu, pas une raison pour ne pas se corriger ..!
Mais une raison d'être très vigilants à la manière dont nous traitons les enfants !


Or, après quelques années où cela a semblé s'améliorer, les enfants "occidentaux" (*) sont à présent à nouveau en très grand péril !
Notre société étant toute entière - et hélas de plus en plus - fondée sur l'irrespect.

Nous avons traité de cela sur :
Nos erreurs sont nos meilleurs guides
-> http://www.sens-de-la-vie.com/forums/viewtopic.php?topic=5424&forum=19&a_p=1

Pour revenir à la traque en nous de cet esprit , comprendre le processus de la spirale descendante quand tout va bien est une chose, faire ce qu'il faut pour qu'il ne s'enclenche pas en situation en est une autre. D'autant que la volonté de surmonter quelque chose et l'effort ne sont pas forcément ce qui est adéquat.

Là encore, Dhiravamsa - qui est décidément un merveilleux guide ! - nous vient en aide . Il parle de l'envie, de la jalousie et du ressentiment. Cela peut aussi bien s'appliquer à l'esprit de suffisance et de présomption.

"Comment pouvons nous", dit-il, "surmonter l'envie, la jalousie et le ressentiment ? En n'essayant pas de les surmonter, précisément. Tout effort conduit à la répression. Nous devons accepter d'être envieux, jaloux, rancunier, et examiner les circonstances d'apparition de ces sentiments. Comment sont-ils venus ? Comment les cultivons nous ? Comment leur permettons nous de nous gouverner ? Regardons les structures de ces émotions...." (**)

On en revient à l'attention constante car dissoudre un premier "flocon " nécessite moins d'efforts que de dissoudre une grosse boule durcie...

(*) Comme , malheureusement, l'esprit "occidenté" se répand sur toute la planète, cela peut se passer à présent n'importe où...
L'enfant qui naît en milieu bouddhiste a beaucoup de chance !

(**) Extrait du chapitre 7 -, intitulé L'AUTONOMIE de :
"L'attention source de plénitude"



[ Message édité par : Francoise : 03-11-2007 12:12 ]



Cet article provient de Forums de sens-de-la-vie.com

http://sensdelavie.greentic.net/forums/viewtopic.php?topic=7388&forum=42