Index du Forum » » L'homme avisé

Auteur

Petit guide de survie aux changements climatiques et autres dangers
Alain
10426       

  Posté : 12-09-2009 04:29



Bonjour les hommes "avisés"

Compte tenu de son grand intérêt, je place ici un extrait d'article paru sous le titre "Le guide pratique de la survie en forêt", ou comment tenir caché dans les bois. Ceci étant écrit à propos de la cavale dans les bois de Jean-Pierre Treiber qui s'est évadé mardi de la prison d'Auxerre.

Pour John C. et à David Manise, tous deux spécialistes des formations de survie, ce qu'il faut toujours garder en tête, c'est la sacro-sainte règle des 3:




3 secondes sans vigilance, et c'est l'accident

Avoir l'esprit toujours en éveil, anticiper les dangers. L'idéal est de connaître les lieux, ce qui est le cas de Jean-Pierre Treiber, qui connaît la forêt d'Othe comme sa poche.



3 minutes sans oxygène, et c'est la mort

Ce qui renvoie à la règle précédente, mais implique aussi d'avoir des notions de secourisme, en cas de blessures. Le sang étant chargé du transport de l'oxygène, il convient de connaître les points de compression artérielle et la technique du garrot, en cas d'hémorragie.



3 heures sans protection, et c'est l'hypothermie

Pour maintenir sa température corporelle, il faut avoir de quoi s'isoler du froid, notamment la nuit, quand la température chute. Actuellement, dans la région d'Auxerre, elle passe facilement sous les 10°. L'idéal est d'avoir les vêtements adéquats. Les enquêteurs ont retrouvé, dans le camion grâce auquel Jean-Pierre Treiber s'est évadé, un sac plastique dans lequel ils supposent que le fugitif avait emporté de quoi se couvrir. Il faut également se protéger du vent et de l'humidité, en construisant un abri.



3 jours sans eau, et c'est le malaise

Dès les premières 24 heures, les troubles de la vigilance apparaissent, et la vitalité diminue. La déshydratation favorise par ailleurs l'hypothermie. C'est sans doute là la principale difficulté à laquelle risque d'être confronté Jean-Pierre Treiber. «On peut filtrer l'eau de pluie avec un mouchoir», mais Treiber n'a pas de récipient pour la recueillir, note David Manise. Alors à moins de voler ou d'avoir un complice...



3 semaines sans manger, et c'est le coup de mou

On peut survivre en mangeant peu ou pas, l'eau suffit. Mais pour garder des forces, il faut du carburant. Avant d'envisager de mastiquer les insectes, on peut se tourner vers le «1er cercle» alimentaire, explique John C. Fruits ou plantes, l'ancien garde-forestier sait reconnaître ce qui est comestible. «Et cette saison est idéale pour trouver ce qu'il faut en forêt» en raison de la variété des aliments disponibles, ajoute David Manise

.

3 mois sans contact social,

et c'est la folie à moins d’être habitué à la solitude en plein air.



Histoire de corser l’histoire, en plus de survivre, Jean-Pierre Treiber doit rester invisible.


Ne pas faire de feu. C'est pourtant la meilleure façon d'y voir clair et de se réchauffer la nuit. Mais c'est aussi le meilleur moyen de se faire repérer. Option donc exclue.


Enterrer ses déchets. Les restes de repas, si frugaux soient-ils, sont autant d'indices d'une présence humaine. Idem pour ce que l'on appelle pudiquement les «déchets organiques».


Faire disparaître ses traces. Il faut donc éparpiller les branches avant de quitter un campement et effacer les empreintes de piétinement sur le sol.


Etre silencieux. Sauf en cas d'urgence immédiate, mieux vaut éviter de courir dans les bois et de faire craquer les branches.


C'est finalement l'odeur de l’individu en cavale, avec la pénurie d'eau, qui pourrait bien finir par poser problème. Une aubaine pour les chiens à ses trousses.



J'ajoute qu'il est possible de faire en sorte que des chiens perdent notre trace: il suffit de remonter ou descendre (à pied si possible, en bateau, ou à la nage) le courant d'une rivière ou d'un ruisseau, à défaut faire un petit parcours de même avec un lac. Si en bateau l'abandonner au fil de l'eau, surtout ne pas le tirer à terre. Cet usage de l'eau est bien connu du gibier pour échapper aux chiens.

Précieux à savoir, non ?



Lire la source de l'article




http://www.sens-de-la-vie.com/
http://www.salvation-of-humans.com/
Sources d'inspiration pour tous


[ Message édité par : Alain : 12-09-2009 04:50 ]



Cet article provient de Forums de sens-de-la-vie.com

http://sensdelavie.greentic.net/forums/viewtopic.php?topic=8576&forum=22