Index du Forum » » Initiatives positives et signes d'espoir

Auteur

Naissance et progression d'une nouvelle façon de penser juste
Alain
10426       

  Posté : 09-07-2009 03:55



Le souci des générations futures, et le respect de la vie n’étouffent pas nos contemporains, qui sont hélas majoritairement égoïstes, suffisants, et mus par des désirs et des peurs irrationnels. Toutefois, des signes apparaissent qui nous montrent que de nombreux changements positifs sont à l’œuvre, comme, celui-ci :


Début de la prise en compte de la nécessité des villages de vie autarcique, respectueux de l’environnement.




Avec le soutien de Québec et d'Ottawa, et une aide financière de 107 997 $ du ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec (MDDEP), un organisme de bienfaisance des Laurentides, "TerraVie" a pu créer une réserve naturelle de 142 hectares (350 acres), à une vingtaine de minutes de Saint-Sauveur, et démarre un projet d'écovillage: une coopérative d'habitation d'une vingtaine de maisons écologiques, le tout formant des collectivités viables.

Des écovillages il en existe depuis longtemps, mais il est très important de souligner l’aide reçue qui montre un changement dans la mentalité des Pouvoirs Publics. Une chose nouvelle (selon mes connaissances) et encore impensable, il y a peu. L’esprit de ce projet est exactement celui de sens de la vie. Jugez-en par cet article que je sauvegarde intégralement en raison de son importance.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Écovillage et réserve naturelle dans les Laurentides

(Agence Science-Presse, le 26 septembre 2006) - Un organisme de bienfaisance des Laurentides, TerraVie, créera, avec le soutien de Québec et d'Ottawa, une réserve naturelle de 142 hectares (350 acres), à une vingtaine de minutes de Saint-Sauveur, qui lui permettra de démarrer un projet d'écovillage: une coopérative d'habitation d'une vingtaine de maisons écologiques.

TerraVie a reçu le 24 juillet la confirmation d’une aide financière de 107 997 $ du ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec (MDDEP), Claude Béchard. Avec sa quinzaine de membres investisseurs, cela lui permet d'acquérir en tout 189 hectares pour environ 185 000$, l'organisme ayant également reçu en don des terres incluant les deux berges d’une rivière en amont du lac du Brochet, dans la municipalité de Montcalm. Un des donateurs, Keith Richman, est l’ancien gestionnaire de la ferme biologique Morgan, de Montcalm.

L'objectif, explique la présidente de TerraVie, l'herboriste Nicole Fafard, de Saint-Sauveur, est de soustraire ce territoire "de la très forte vague de spéculation foncière qui nuit grandement aux milieux naturels des Laurentides. Il sera restauré et protégé selon des principes écologiques très stricts".

Fondé en juillet 2003, le Fonds Foncier communautaire TerraVie compte plus de 200 membres bénévoles. Sa mission première est d’acquérir des terres d’intérêt écologique en vue de les protéger et d’en mettre une partie à la disposition de collectivités viables. Nicole Fafard rêve de faire des lieux entourant le lac du Brochet une référence en terme d’éducation à l’environnement. " La vallée de Montcalm et d’Arundel a le potentiel de devenir une région de démonstration et d’initiative écologique, une vallée verte basée sur les principes de développement durable, de simplicité volontaire, d’économie sociale, offrant également des produits biologiques et équitables ".

Trois projets prioritaires : la création d’un centre d’interprétation de la nature, d’une pépinière d’espèces indigènes et d’un centre de formation qui sera un modèle de bâtiment écologique.

André Fauteux



Source





http://www.sens-de-la-vie.com/
http://www.salvation-of-humans.com/
Sources d'inspiration pour tous


[ Message édité par : Alain : 09-07-2009 05:31 ]



Cet article provient de Forums de sens-de-la-vie.com

http://sensdelavie.greentic.net/forums/viewtopic.php?topic=8609&forum=15