Les idées contenues dans le site prennent vie !
Après 12 ans d’existence, près de 20 millions de visites et un travail colossal réalisé par son auteur et une petite équipe…

DECOUVREZ L’ASSOCIATION VERS UN SENS DE LA VIE ET SES ACTIONS SUR www.versunsensdelavie.com

Lisez L'Avertissement Légal et les Conditions D’Usage avant votre lecture du site.

sens-de-la-vie.com vous permet de vérifier le niveau de fiabilité des informations que vous y lirez en placant la flèche de votre souris sur l'un de ces symboles qui sont - ou seront - en tête de chaque page, pour connaître leurs significations, mais aussi en vous invitant à vérifier vous-même les sources qui sont toujours indiquées soit dans les textes, soit dans les liens. Vous êtes invité à y réfléchir, sans que jamais il ne vous soit demandé de croire.

Le regard juste qui est le fruit d'une expérience directe.Le fruit d'une déduction logique.Une information de source probablement sure. La fiabilité de la ou des source(s) ne peut pas être garantie.


| L'Esprit du site | Pourquoi ce site ? | Rechercher | Thèmes | Notre Mouvement | Devenez Partenaire | 4 Dimensions | Editorial |

Un passé très ancien

 

English version

 

Depuis le 18 nov 2001 vous êtes la [an error occurred while processing this directive] ème visite de sens-de-la-vie.com (Site et Forum).

 

  

Une information de source probablement sure.

Dimension 2

Les humains et leur passé

essai sur l'histoire véritable de l'homme

  

2.013 Un passé très ancien.  

Peinture de Siudmak
L'homme est extrêmement ancien sur cette planète

L'humain aux capacités supérieures est ancien d'au moins un million d'années.

Les civilisation technologiques antérieures à la nôtre.

La réponse de la Bhagavad-Gîtà sur l'ancienneté de l'humanité.

Une réflexion sur l'A.D.N et la soi-disant unicité de l'espèce "Homo sapiens sapiens".

Une synthèse complexe.

Pour mettre à jour vos connaissances sur l'homme.

Les grands artistes de la Grotte Chauvet - 30 000 ans.

Les extraordinaires portraits gravés de Lussac-les-Châteaux - 15 000 ans.

 

I L'homme est extrêmement ancien sur cette planète

et vraisemblablement dans l'univers.

 

Des évidences scientifiques troublantes, et donc contestées, laissent à penser que des hommes ou des humanoïdes foulèrent le sol de la terre il y à des dizaines et même centaines de millions d'années ; voici quelques uns de ces indices :

Ces mortiers et pilons de 2 milliards d'années et + trouvés en Afrique du Sud.

 

Cette empreinte de main provenant d'une roche du crétacé.

 

Cette empreinte de souliers datant de l'époque des trilobites, c'est à dire de - 500 millions d'années, première trace d'E.T ?

 

Cette collection de milliers de pierres gravées trouvées sur le site d'Ica au Pérou - à 30 kilomètres des fameuses lignes de Nazca - fût rassemblée en 1930 par le Dr Cabrera, elle montre notamment des humains cohabitant avec des dinosaures ! Malgré son caractère très étonnant cette découverte n'est guère contestable lorsque l'on connaît ce dossier. Cependant, et malgré les invites du Dr Cabrera, aucun scientifique n'a daigné se déplacer pour étudier les quelques 100 000 pierres existantes dans une grotte.

http://marcogee.free.fr/archeo/ica.html

http://reptile.users2.50megs.com/research/r110799b.html

 

xEn Asie, une découverte très récente: l'Homme de Lampang en Thaïlande, qui - selon une datation officielle - est ancien de 20 à 25 millions d'années, donc très largement antérieur à tous les hominiens africains.

" Lors d'une conférence de presse donnée le 29 octobre 2001 à l' Office of the National Research Council of Thailand, le professeur Somporn Chongkum directeur de l'Office of Atomic Energy for Peace's physic division (OAEP) a déclaré que les tests scientifiques montrent que les fossiles - que l'on pense être d'homo erectus - découverts à Lampang ont pu être datés d'environ 20 à 25 millions d'années, précisant que cela remettait en cause toutes les théories officielles sur l'origine de l'homme, et il rappelle aussi que des homo Erectus Asiatiques de l'île de Java et des montagnes du Causase avaient pu être datés précédemment de plus de 2 millions d'années. " 

Apparemment, seuls des allemands se sont intéressés à cette découverte extraordinaire:

http://www.expeditionzone.com/start_hi.cfm?story=3563&business=&club=&member=

Mais dans l'ensemble les scientifiques ont dénié cette découverte qui pulvérise le dogme de l'homme originaire d'Afrique.

Cela m'étonne de leur part, car ils ont annoncés récemment que les primates, comme beaucoup d'autres espèces de mammifères, seraient originaires d'Asie et non d'Afrique comme ils le pensaient précédemment, de même d'ailleurs que les lémuriens.

http://www.cybersciences.com/cyber/3.0/n2537.asp
En cas, il serait donc très logique que l'homme soit apparu d'abord en Asie, ou bien séparément à la fois en Asie et en Afrique.

Et comment peut-on douter du sérieux d'une datation faite par l' Office of the National Research Council of Thailand, à moins de déconsidérer la science dans son ensemble ? Si les Occidentaux pensent que les thaïs ne sont pas des scientifiques à part entière ils se trompent, ou se déconsidèrent eux-mêmes, en les croyant comme eux !

 

En Afrique: une seconde découverte très récente: Kenyanthropus platyops a plus de 6 millions d'années. L'ancêtre précédant Lucy de 2.8 Millions d'années, est aussi plus évolué, plus humain !

Vu sur : http://www.cybersciences.com/cyber/3.0/N2136.asp

États-Unis

" Une équipe de scientifiques de France et du Kenya vient de déterrer un squelette qui pourrait être le plus vieil ancêtre de l'humanité. L'« homme du millénaire », comme ils l'ont baptisé, changera peut-être notre conception de l'évolution et de l'origine des espèces. La « bête » reposait dans le sol de la région du lac Boringo, au Kenya, un des berceaux de l'humanité, où de nombreuses découvertes archéologiques et paléontologiques ont eu lieu.

Depuis sa découverte fin octobre, cinq autres individus mâles et femelles, semblant appartenir à la même espèce, y ont été trouvés."

" Ces êtres mi-singes mi-hommes auraient vécu sur Terre il y a plus de 6 millions d'années.

« Ils sont plus vieux que tout ce qui a été découvert jusqu'à maintenant et, paradoxalement, à un stade d'évolution plus avancé », a déclaré un des membres de l'équipe, le paléontologue Martin Pickford.

Déterré à Aramis, en Éthiopie, le plus vieux fossile datait de 4,5 millions d'années.

La célèbre Lucy, découverte en 1974, aurait vécu sur Terre, elle, il y a 3,2 millions d'années.

Le fémur gauche de l' « homme du millénaire » montre que l'arrière de ses jambes étaient très robustes, ce qui devait lui permettre de marcher debout - une caractéristique typique des hominidés. L'épaisseur de son humérus laisse croire qu'il pouvait grimper dans les arbres, sans pour autant s'y laisser pendre ou se balancer de branche en branche, comme le font les chimpanzés.

Gros comme un chimpanzé, la créature a toutefois les dents et la mâchoire de l'être humain moderne.

Une profonde marque de morsure sur son fémur, laisse croire que l' « homme du millénaire » a connu une fin tragique. Les temps étaient durs, il y à 6 millions d'années..."

Anne-Marie Simard

Autre informations détaillées sur : http://www.sciencesetavenir.com/actualites/page7.html

" Millenium ancestor a tout d'un grand. Il surclasse aisément tous les " hommes " fossiles découverts en grand nombre au cours des dernières décennies, selon ses découvreurs Martin Pickford, du Collège de France, et Brigitte Senut, du Muséum national d'histoire naturelle de Paris."

http://news.bbc.co.uk/low/english/sci/tech/newsid_1055000/1055105.stm

http://abcnews.go.com/sections/science/DailyNews/skull980603.html

Enfin, des évidences scientifiques nouvelles montrent qu'en Afrique des hommes, il y a 2 millions d'années et plus, étaient beaucoup plus évolués que dit précédemment. En voici une preuve:

Il s'agit d'outils de pierre élaborés de - 2.34 millions d'années qui furent trouvés au Kenya en mai 1999. Ils étaient associés à des ossements de mammifères et de poissons ainsi qu'à des coquillages, montrant que leurs fabricants inconnus s'en servaient pour obtenir et préparer des aliments variés.

" A 2.34-million-year-old 'tool factory' has been unearthed in Kenya, the science journal Nature reports. The team behind the find say it shows that our pre-human ancestors had more sophisticated technical skills than was previously thought. The researchers say the tools are from a time when man's ancestors were not thought to have had the mental or physical ability to fashion them.

http://news.bbc.co.uk/low/english/sci/tech/newsid_336000/336555.stm

 

II L'humain aux capacités supérieures est ancien d'au moins un million d'années.

Selon les plus récentes découvertes scientifiques - qui seront exposées ci-après - il semble bien qu'un homme très comparable à nous existait déjà sur terre il y a un million d'années, et sans doute bien plus. 

Crâne parfaitement humain d'au moins 800.000 ans, découvert en Tanzanie en 1913

par le professeur Hans Reck de l'Université de Berlin.

L'Homme d'Erythrée: un homme moderne il y a plus d'un million d'années.

Un squelette complet d'homme ayant un plus gros cerveau que celui de l'homo erectus et des caractéristiques d'homo sapiens a été analysé par le Dr Ernesto Abbate de l'Université de Florence en Italie et ses collègues D'Afrique du Sud, de Suisse, et d'Erythrée là où ce fossile fut découvert.

La datation donne une estimation qui se situe entre 1 400 000 ans et 800 000 ans.

Extrait : By Jane E. Allen The Associated Press.
" There is evidence that the skull contained a larger brain than Homo erectus is believed to possess. That could change our view of human evolution. "

L O S A N G E L E S, 3 June 2001

" A million-year-old skull discovered in east Africa suggests human facial features began appearing 300,000 years earlier than previously believed, researchers say. "

" The well-preserved fossil, lodged in silt and clay in Eritrea, is the only skull found in Africa from between 1.4 million and 800,000 years ago, and thus fills in a gap in the fossil record, the researchers said.

It combines features of both the human ancestor Homo erectus and modern man, or Homo sapiens, the researchers said. As a result, they aren't ready yet to assign it to one species or the other.

The analysis was done by Ernesto Abbate of the University of Florence in Italy and colleagues from South Africa, Switzerland and Eritrea. It was published in Thursday's issue of the journal Nature. Scientists have long debated when, where and how Homo sapiens emerged from more primitive species. Some anthropologists believe that human facial features-that is, Homo sapiens features-did not begin appearing until about 700,000 years ago. "

Vu sur : ABC News Science

http://abcnews.go.com/sections/science/DailyNews/skull980603.html

Lorsque l'on sait que le gros cerveau de l'homme contemporain n'est un mythe, car la plupart des hommes actuels ont une capacité crânienne bien inférieures à l'homme de Néanderthal, ou à peine égale à homo erectus qui était loin d'être un primitif...

Pourquoi ne pas annoncer tout simplement la vérité: notre espèce humaine moderne existe depuis un million d'années au moins !

 

III Les civilisation technologiques antérieures à la nôtre.

 

Il y à 120 millions d'années, la position des continents montre que l'Eurasie, donc l'Oural, sont déjà formés (l'Inde n'étant venue s'accoler que plus tard) et voici que l'on y découvre cette trace étonnante d'une civilisation ! créée par quelle espèce d'êtres ?

 

La "carte du créateur":

Cette dalle de pierre datée de 120 millions d'années, selon son découvreur, est une carte artificielle en relief d'une partie de l'Oural sculptée par une technologie inconnue. Elle fut trouvée en 1999 par le Professeur Alexander Chuvyrov de Bashkiria State University. Plus étonnant encore, en plus de toutes les différentes rivières de la région, cette carte montre un système géant d'irrigation avec notamment deux systèmes de canaux de 500 m de large, 12 barrages entre 300 et 500 m de large pour 10 km de long et 3 km de profondeur chacun. Par contre il n'y a trace d'aucune route, preuve que les auteurs de cette civilisation ne se déplaçaient que par voie aérienne ou fluviale. Cette pierre, de près d'une tonne, comporte aussi une écriture inconnue, et elle fait partie d'un ensemble de dalles similaires.
" A 120-million-year-old stone slab found by scientists in Bashkiria features a map showing an area of the Urals. This conflicts with what we know about the history of mankind.

It might seem incredible that scientists at Bashkiria State University have found conclusive evidence of the existence of a highly developed civilization millions of years ago. Scientists found a large stone slab in 1999 that features an relief map of terrain like those that the military has. The map shows canals stretching for 12,000 kilometers and enormous dams. There are rhombs close to the canals, but what they mean is unclear. And there are also many inscriptions looking like hieroglyphs. At first it was thought they represented an ancient Chinese language, but it was established later that was not the case. Scientists cannot yet decipher the meaning of the hieroglyphs. "

http://marcogee.free.fr/archeo/creatormap.html

Selon moi, il ne convient ni d'en déduire que cette dalle est fausse, ni au contraire que ce seraient nos sciences de la géologie et de la paléontologie qui, elles, seraient fausses, mais plutôt qu'il y a eu probablement sur terre plusieurs humanités - dont une ou plusieurs, d'origine extraterrestre d'ailleurs - car, sans aucun doute, cette oeuvre intelligente est antérieure à la naissance de notre espèce elle-même.

 

Les nanotechnologies découvertes en Europe de l'Est :

L'on constate aussi l'existence d'une civilisation technologique vers - 500.000 à - 150.000 ans car des indices ténus mais indiscutables existent: des milliers d'objets microscopiques trouvés en Russie et en Tchécoslovaquie qui sont à l'évidence dus à une nanotechnologie comparable à la nôtre, mais aussi ce qui semble être une fiche électrique et de nombreux objets analogues et tout aussi inclassables qui dorment dans les musées.
Ces objets datés de - 150.000 ans environ ne font que quelques microns.

 

Évidences d'une civilisation technologique antérieure:

Nanotechnologies d'il y a 100.000 ans: http://home.fireplug.net/~rshand/streams/science/russcrew2.html

Une prise électrique de 500.000 ans: http://www.eprf.tzo.com/html/spark_plug.html

Découvertes du même genre en Russie: http://home.fireplug.net/~rshand/streams/science/russcrew.html

 

Plus récemment, il y a environ 12.000 ans, il semble fort qu'il y eut une guerre atomique en Inde, ce qui résulte des vestiges archéologiques d'une ville irradiée dans le Rahjastan confirmant les Védas qui mentionnent ce conflit.

Une source web en anglais compilant ces traditions de destructions antérieures:
http://www.kronia.com/

http://www.kronia.com/html/golden_age_puzzle.html

 

D'autres objets découverts laisseraient à penser à l'existence d'une civilisation - ne pouvant être, elle , que de source extraterrestre si elle a bien existé - à l'époque des dinosaures - 65 millions d'années et plus ; http://paranormal.about.com/science/paranormal/gi/dynamic/offsite.htm?site=http://www.time%2Dtravel.com/mesozoic.htm

 

Qu'est-ce qui a tué ce Néanderthal d'une balle derrière l'oreille ?

 
  
 

ce crâne est au British Muséum.

Aucune arme de jet ancienne ne peut créer ce type de perforation ! Cet homme aurait-il été tué par des armes à feu il y a 40.000 ans ?

http://msnhomepages.talkcity.com/SpiritSt/s8int/Phile14.html  
En tout cas ce n'est pas moi !

peinture Attila Boros

 

IV La réponse de la Bhagavad-Gîtà sur l'ancienneté de l'humanité

quatrième chapitre - versets 1 et 2 :  

" Manu père de l'humanité reçu la connaissance de la Bhagavad-Gîtà il y à de cela quelques 2.165.000 ans "

" Le Seigneur bienheureux dit : J'ai donné cette science impérissable, la science du yoga, à Vivasvàn, le déva du soleil, et Vivasvàn l'enseigna à Manu, le père de l'humanité. Et Manu l'enseigna à Iksvàku. Savoir suprême transmis de maître à disciple, voilà comment les saints rois l'ont reçu et réalisé. Mais au fil du temps, ô vainqueur des ennemis, la succession disciplinique s'est rompue, et cette science, en son état de pureté semble maintenant perdue. "

Le Swâmi Prabhupàda auteur de la traduction de "La Bhagavad-Gîtà telle quelle est" fait le calcul suivant :

" Ce verset relate l'histoire de la Bhagavad-Gîtà, depuis les temps très anciens où son enseignement fut donné au souverain de chacune des planètes de l'Univers… Le Mahàbhàrata retrace l'histoire de la Bhagavad-Gîtà : Au début du deuxième âge (le tretà-yuga), Vivasvàn enseigna à Manu la Science qui permet à l'homme de retrouver la relation l'unissant à Dieu. A son tour Manu, père de l'humanité, la transmit à son fils, Isvàku, roi de la terre et ancêtre de la dynastie Raghu (celle où apparu l'avatar Ràmacandra) "  

Le Swâmi nous dit aussi :

" Nous vivons à présent dans le Kali-yuga, âge dont la durée est de 432.000 ans, dont 5.000 ans seulement se sont écoulés. Précédèrent cet âge le dvàpara-yuga, long de 864. 000 ans, le tètra-yuga (1.296.000 ans) et le satya-yuga (1.728.000 ans). "

" C'est au début du tretà-yuga que Manu reçu la connaissance de la Bhagavad-Gîtà et l'enseigna à son fils et disciple, Màharàja Isvàku, roi de la terre, il y a de cela quelques 2.165.000 ans (1.296. 000 plus 864.000 plus 5.000). Une ère de manu dure environ 305.300.000 ans, dont 120. 400.000 ans se sont déjà écoulés."

"Puisque le seigneur énonça la Bhagavad-Gîtà à son disciple le déva du soleil Visvavàn, avant la naissance de Manu, on peut calculer de façon approximative que cet enseignement eu lieu il y a au moins 120.400.000 ans. Quand à l'homme il bénéficie de cette connaissance depuis plus de 2.000.000 d'années."

 

V Une réflexion sur l'A.D.N et la soi-disant unicité de l'espèce "Homo sapiens sapiens".

 
Pouvez-vous faire de même ?

Préliminaire:

L'on ne peut qu'être profondément agacé par le préjugé absurde de supériorité - selon la "science" des curés nouvelle vague - de l'homo sapiens sapiens sur les hommes du passé qui précédèrent notre "espèce".

Car, de toute évidence, ceux-ci n'ont pu survivre et se maintenir, tant de millénaires, qu'en possédant des capacités physiques et intellectuelles de très haut niveau, que nous sommes - je pense - bien incapables d'égaler.

Dénier le statut d'êtres pleinement humains, voire le don de la parole, aux Homo Erectus, ou de Neanderthal revient à dénier leur talent à des personnes ayant prouvé une parfaite maîtrise de leur environnement, et qui connaissaient l'art, la parure, et les rites religieux. C'est d'une mauvaise foi totale, ou de l'imbécillité pure !

Le fait que leur apparence ait différé de la nôtre, n'est pas à prendre en considération, selon moi, pour estimer leur intelligence, seuls les faits comptent ! et ils sont tout à leur honneur.

L'on ne peut qu'être profondément choqué, aussi, par les divagations sur l'A.D.N.

" Alan Templeton (département de Biologie de l'Université de Washington à Saint-Louis) et son équipe ont pu déterminer les relations génétiques à l'intérieur et entres les populations humaines actuelles à l'aide d'un logiciel statistique, GEODIS. Cette observation était basée sur l'étude de 10 séquences d'ADN héritées de l'un ou l'autre des parents, dont, entre autres, de l'ADN mitochondrial, une partie du chromosome X et 2 séquences du chromosome Y. L'utilisation de ces marqueurs offrent une plus grande justesse statistique que la simple utilisation de l'ADN mitochondrial comme référence.

Les résultats obtenus tendraient à prouver qu'il y a eu, dans l'histoire de l'humanité, 2 grandes phases d'expansion de l'homme à la surface du globe, dont l'origine était l'Afrique. Le premier aurait eu lieu dans une fourchette estimée de temps allant de 420.000 à 840.000 ans avant notre ère et la seconde entre 80.000 et 150.000 ans avant notre ère."

Selon moi, le Mythe de l'espèce humaine unique est de nature politico-religieuse, et n'a aucun fondement.

 

Le discours est: "nous sommes tous inter féconds, et les enfants de nos métissages sont inter féconds, donc nous appartenons à une seule espèce" .

Ma réponse sera brève et claire : " et mon cul, c'est du poulet ? "

Le lion est le tigre sont deux espèces bien distinctes, OK ? néanmoins les deux espèces sont inter fécondes et leurs croisements aussi.

Le cerf Wapiti d'Amérique et le cerf élaphe d'Europe sont deux espèces bien distinctes, OK ? néanmoins les deux espèces sont inter fécondes et leurs croisements aussi.

L'ours grizzly d'Amérique et l'ours brun d'Europe sont deux espèces bien distinctes, OK ? néanmoins les deux espèces sont inter fécondes et leurs croisements aussi.

Etc, complètez la liste vous-mêmes...

Illustrations ci-dessus: la jeune femme bushman (à gauche) survivra là où la jeune femme suédoise (à droite), plus belle selon nos critères occidentaux, en serait bien incapable. Ne nous hâtons donc pas de conclure !

La logique veut que l'humanité soit issue de plusieurs sources différentes, et la sagesse que nous nous respections tous !

 

VI Une synthèse complexe:

Des indices probants, qui relèvent de l'inexplicable, démontrent que bien avant que notre espèce apparaisse,
La terre a été occupée par des hommes, probablement très différents de nous, dans une période allant de - 65 millions d'années à - 500 millions d'années et plus.

Ce qui - à moins que toutes nos sciences soient fausses - ne peut s'expliquer que par une colonisation venue de l'espace, comme certaines traditions et certains channels le prétendent.

En ce qui nous concerne, et en l'état actuel d'indices ténus, mais certains - notamment la datation des fossiles de Lampang - l'espèce humaine parait être ancienne de plusieurs dizaines de millions d'années au cours desquels elle a eu le temps de développer une ou des civilisations technologiques qui disparurent sous l'effet de cataclysmes naturels ou de guerres. Les bouleversements géologiques font que nous avons perdu leur traces.

Car en dépit de ce que la science officielle prétend - en décidant d'ignorer ses propres découvertes comme celle de l'homme d'Erythrée - nous avons la preuve que des humains, semblables à nous-mêmes, existèrent sur terre il y a un millions d'années, et peut-être plus.

Ce qui complique notre perception du passé est que notre espèce coexista - au cours de sa longue histoire - avec de multiples espèces d'hominiens différentes, généralement moins évoluées. Cette Biodiversité ne doit pas nous étonner, même si elle disparut ensuite, car c'est un phénomène commun à tous les genres.

Les scientifiques disent enfin que l'homo sapiens, proprement dit, ne serait apparu en Afrique que vers - 70.000 ans, ce qui est tout à fait contradictoire avec ce qui est démontré ci-dessus. En effet, cette hypothèse présente le défaut de ne pas tenir compte de l'homme d'Erythrée qui possède déjà les caractéristiques d'homo sapiens il y a 1 400 000 ans, et d'éluder le problème de la descendance des homo erectus - nos ancêtre directs déjà très évolués, présents depuis plus de 700 000 ans en Europe, et 2 000 000 d'années en Asie - dont il est difficile de croire qu'ils disparurent sans laisser aucune trace dans nos gènes. Ce qui est l'avis du professeur Wu Xinzhi, de l'Institut de paléontologie des vertébrés de Bejing, qui estime que l'évolution de l'Homo erectus vers l'Homo sapiens aurait eu lieu simultanément en Afrique, et dans le Sud-Ouest de la Chine, selon deux modes d'évolutions convergentes.

A cela s'ajoute le fait qu'il y eut dans notre lignée, non pas une seule espèce humaine, de type "homo sapiens", mais cinq en tout, dont quatre disparurent.

Étonnamment ce concept des quatre humanités disparues - venant des cultures traditionnelles amérindiennes, mais aussi védiques - est confirmé par les découvertes scientifiques récentes de cataclysmes dont les traces démontrent, bel et bien, que l'humanité a du être détruite en quasi totalité dans ces périodes:

en - 800 000 ans, par l'impact de gros météorites, connus par déduction,

en - 71 000 ans, par l'éruption de super volcans, connue par déduction,

en - 50 000 ans, par l'impact de gros météorites: impact du Barringer crater,

en - 11 600 ans, par l'impact d'une comète et de gros météorites: Carolina bay.

La tradition parle aussi des civilisations extrêmement anciennes antérieures à la dernière destruction.
Qu'elles existèrent me parait ne pouvoir faire aucun doute, car même si nous n'avons peu de vestiges matériels plus anciens que 12 000 ans environ, il reste néanmoins que:
Une histoire du monde en 3 volumes rédigée par un prêtre Babylonien nommé Bérossus, fut brûlée dans l'incendie de la Grande Bibliothèque d'Alexandrie, mais cependant nous savons que le premier tome traitait de l'intervalle écoulé, selon lui, entre la création de l'homme et le déluge soit 432.000 années, une durée cent fois plus longue que la chronologie biblique.

Les archives astronomiques égyptiennes remontent à 49.214 avant notre ère.

Les prêtres babyloniens situaient le début de leur première dynastie à l'année 24.990 av J.-C.

Le Codex Vaticanus nous indique la date de départ du calendrier des Mayas en 18.633 av J.-C.

La construction de Tihuanaco semble remonter à 27.000 ans avant notre ère.

Ce qui rend la situation encore plus complexe pour les recherches, c'est que certaines espèces d'hominiens moins évoluées survécurent alors que les humains les plus évolués, non. De ce fait les scientifiques ont vu l'évolution sous une perspective sans doute juste dans une tranche de temps donnée, mais globalement fausse, car il n'y a pas eu de progrès linéaire, mais des cycles.

Des faits évidents nous montrent que des êtres humains primitifs sont postérieurs aux hommes plus évolués qui les précédèrent, alors que ceux-ci sont censés être les descendants des premiers selon la vision darwinienne, et qu'il en est de même pour les civilisations qui précédèrent, ou furent contemporaines, de l'âge des cavernes.

Les hommes de l'âge des cavernes - tels que ces magdaléniens ayant vécu il y a environ 15 000 ans dans les grottes de Lussac les Châteaux - que les scientifiques voient comme l'aboutissement de l'évolution humaine, sont en fait ultérieurs à plusieurs grandes civilisations et pour certains d'entre eux, peut-être, les survivants de celles-ci en régression.

Nota : l'analyse de notre ADN démontre que nous descendons tous d'un très petit nombre de survivants, ce qui corrobore ces faits:

“The evidence would suggest that we came within a cigarette paper’s thickness of becoming extinct.”

Dr. Bernard Wood, George Washington University

http://abcnews.go.com/sections/science/DyeHard/dye990526.html

Les détails de ces destructions seront traités plus loin, ainsi que quatre autres d'importance plus "locales" (dont le fameux déluge biblique) de même qu'un essai de Maurice Châtelain pour tenter de comprendre la réelle chronologie de notre histoire.

 

VII Pour mettre à jour vos connaissances sur l'homme. 

Homo sapiens américain âgé de plus de 50 000 ans

découvert à Del Mar en Californie - courtoisie Université de Californie, San Diégo

Vu sur Rocky Mountains news : http://insidedenver.com/shns/story.cfm?pk=PREHISTORY-02-14-00&cat=AS

 
Si les ancêtres des Amérindiens sont entrés par le détroit de Behring il y a 12.000 ans, de qui seraient donc les plus anciens fossiles humains américains de 50.000 ans, découverts en Californie et au Brésil ?
 Brazilian findings spark archeological debate

By ALEX BELLOS The Guardian February 14, 2000

" SAO RAIMUNDO NONATO, Brazil - In the most underdeveloped state of Brazil, Piaui, lies one of the richest prehistoric archaeological sites in the world. Pedra Furada is also one of the most controversial sites in the Americas - splitting archaeologists into two emotionally charged camps and threatening to rewrite the history of the continent's colonization.

A thinly inhabited, semi-arid area of sandstone rock shelters, 500 miles west of the coastal city Recife, Pedra Furada contains more than 400 prehistoric sites, including 340 stone walls full of ancient paintings. Researchers are still finding new remains at the rate of 40 a year.

But it is not the vast number of archaeological discoveries that has the academic world excited. It is their age.

Brazilian excavators, led by Niede Guidon, claim to have proved the existence of the oldest Americans. Guidon claims that charcoal she says is the remnant of camp fires has been carbon dated to 50,000 years ago.

This makes it the most ancient site in the Americas by a long shot - about 40,000 years - and if true, poses fundamental questions about how humans arrived in South America well before it is believed they arrived in the North. "

vu sur BBC News :

http://news.bbc.co.uk/low/english/sci/tech/newsid_430000/430944.stm

However, the new evidence shows that these people did not arrive in an empty wilderness. Stone tools and charcoal from the site in Brazil show evidence of human habitation as long ago as 50,000 years.

Vu sur Discovery The Puzzle of the First Americans :

http://www.discoveringarchaeology.com/0799toc/7special1-puzzle.shtml

Les ancêtres des Européens peuplaient déjà le Caucase il y a 1 810 000 ans !
Cette découverte très récente apporte un démenti cinglant à l'origine africaine unique de l'homme, et conforte le point de vue de la Tradition selon lequel les quatre grands groupes humains (rouge, noir, caucasien, et asiatique) seraient nés dans leurs environnements respectifs. Voir l'article d'Edouard Schuré.

http://www.cybersciences.com/cyber/3.0/N2973.asp

" Notre arbre généalogique s'enrichit "
Les premiers Européens sont plus vieux qu'on ne le pensait. L'étude d'une mandibule, mise au jour en 2000 sur le site de Dmanissi, en Georgie, en témoigne.

Georgie

10/10/2002 - Ces ossements appartiennent à une nouvelle espèce d'Homo, la plus vieille jamais trouvée en Europe et baptisée Homo georgicus. L'Homme de Georgie, lointain aïeul d'Homo sapiens, peuplait le Caucase il y a 1,81 million d'années. C'est ce qu'annoncent Marie-Antoinette de Lumley, paléoanthropologue à l'Institut parisien de paléontologie humaine, Léo Gabounia et Abesalom Vekua de l'Académie des sciences de Tbilissi, en Georgie, ainsi que David Lordkipanidzé du Musée géorgien de Tbilissi, dans les Comptes rendus de l'Académie américaine des sciences du 10 octobre.

Aux dires des chercheurs, Homo georgicus est le descendant d'Homo habilis, l'ancêtre du genre humain et le premier à avoir commencé à tailler les outils. Homo habilis vivait en Afrique il y a 2,5 à 1,6 million d'années.

Marie-Antoinette de Lumley précise que cette mâchoire, très bien conservé et quasi complète, appartenait à un homme de 40 ans et mesurant 1m50. Elle est à la fois longue, étroite et épaisse alors que la nôtre est plus courte, plus large et plus mince. La capacité crânienne de l'Homme de Georgie n'atteignait que 700 cm3, la moitié de celle de l'Homo sapiens contemporain.

D'autres restes d'hominidés déterrés précédemment à Dmanissi semblaient indiquer que deux espèces d'hominidés coexistaient à l'époque dans cette région. Mais avec cette dernière découverte, les paléoanthropologues estiment que les différences de taille et non de forme, observées entre les mandibules trouvées sur ce site, correspondent plutôt aux deux sexes, à l'intérieur d'une seule et même espèce

En Zambie, des archéologues ont trouvé 300 fragments de pigments et des mortiers à préparer les couleurs, qui démontrent qu'une âme d'artiste a commencé à éclore il y a 350 000 à 400 000 ans !
Cette découverte a été faite dans une grotte à Twin Rivers, près de Lusaka. C'est énorme : jusqu'ici, les plus vieilles traces de pigments connues remontaient à seulement 120 000 ans, et les plus vieilles peintures, sur les murs des cavernes, à 35 000 ans. Une créature qui peint est selon moi un homme à part entière, donc l'humain - au sens véritable de ce terme - existe depuis extrêmement longtemps.
http://news.bbc.co.uk/low/english/sci/tech/newsid_733000/733747.stm

VIII Les grands artistes de la Grotte Chauvet - 30 000 ans.

 

Le cas de la grotte Chauvet en France démontre que les peintures d'il y a - 30 000 ans sont les plus belles, et que leurs auteurs étaient, somme toute, des hommes modernes.

dessin de la grotte Chauvet France - 30 000 ans
 
De très grands artistes, sachant - de mémoire - donner de la vie à leurs oeuvres.

Ici un animal rarement représenté: la hyène géante des cavernes.

Qui peut encore croire au mythe de l'homme des cavernes ? Vous savez cette brute hirsute grommelant comme un singe dans le film "la guerre du feu".

Pour en savoir plus sur la grotte Chauvet, et ce sujet :

http://www.culture.fr/culture/arcnat/chauvet/fr/

IX - Les extraordinaires portraits gravés de Lussac-les-Châteaux - 15 000 ans.

Le cas exemplaire des portraits gravés il y a 15 000 ans à La Marche, Lussac-les-châteaux en France

Ou comment l'entreprise de brainwashing fonctionne.

Contrairement à un préjugé très enraciné, nos ancêtres nous ont laissé des portraits d'eux-mêmes, mais ils ne sont mentionnés dans aucune source officielle relative à la préhistoire.

A partir de 1937 le français Léon Péricard, aidé de Stéphane Lwoff, fouille le site de la grotte de la Marche pendant plus de 5 ans.

xEn 1940, il publie un ouvrage intitulé "iconographie humaine du magdalénien" concernant ces dalles gravées mobiles, mais le tort de cette étude est de présenter des documents qui prouvent que nos ancêtres, loin d'être des hommes-singes, avaient les traits du visage identiques aux nôtres, et portaient robes, bottes et chapeaux.

Ces dessins sont ensuite refoulés du savoir pendant plus de soixante ans: ils ne figurent nulle part, et de ce fait sont méconnus du public, et il faut attendre 2002 pour qu'un scientifique allemand le Dr Michael Rappenglueck, de l'Université de Munich, les "authentifie".

Sens-de-la-vie.com vous les révèle:

Il y a là 155 représentations humaines, montrant des hommes étonnamment identiques à nous-mêmes.

La représentation humaine est rarement traitée dans l’art paléolithique, et quand elle l’est, c’est le plus souvent de façon schématique. A la Marche, de nombreux visages sont représentés, traités de profil mais également parfois de face, faisant apparaître des traits individualisés, très accentués. L’ensemble de ces gravures constitue donc une exception, ce qui le rend unique au monde.

Plus étonnant encore, les auteurs furent des portraitistes remarquables, sachant saisir et accentuer les traits distinctifs d'un visage. Nous voyons là, les tout débuts de la caricature.

Il semblerait même que l'on ait à faire à une école de dessin car des artistes différents se sont exprimés successivement sur le même support qui devait régulièrement être enduit à nouveau d'ocre jaune. Ce qui fait que ces blocs et plaquettes en calcaire présentent de multiples représentations sous formes d’incisions fines enchevêtrées, superposées dans toutes les directions. De nombreux traits parasites viennent s’ajouter aux représentations, rendant leur lecture particulièrement délicate. Toutefois, à partir de l’observation visuelle sous différents éclairages, Léon Pales – à la suite d’Henri Breuil - a pu étudier et publier la représentation de centaines de plaquettes. Aujourd’hui, de nouvelles gravures sont en cours d’étude à l’aide de techniques modernes faisant intervenir les rayons laser .

Ci-dessus l'original, ci-dessous sa lecture.

Le moins que l'on puisse dire est que ces portraits sont vraisemblablement très réalistes !

Les exemples de lecture aisée comme celle-ci, sont rares !

 
Voir ces visages ne me fait pas penser du tout à un robuste peuple primitif,

mais bien plutôt à des gens ayant régressés.

 

Autre particularité: sur le sol de cette grotte ces magdaléniens avaient gravés la Constellation des Pléiades, qui du reste se retrouve en bien d'autres grottes similaires dans toute l'Europe. Pourquoi cet intérêt si particulier ? Quels rapports nos ancêtres entretenaient-ils avec les Pléiades ?

Davantage d'images et d'informations sur ces portraits:

http://www.musees-poitiers.org/ficmar.htm

http://perso.wanadoo.fr/k.garcia/patrimoine/infos_gene.html

http://www.poitou-charentes.culture.gouv.fr/pages/section6/artprehisto/magdalenien/magdalenien2-1.htm

http://news.bbc.co.uk/low/english/sci/tech/newsid_2012000/2012385.stm

Généralités :

 http://news.bbc.co.uk/low/english/sci/tech/newsid_650000/650095.stm

Imaginiez-vous qu'Homo Erectus parlait il y a 2 millions d'années ?

Voir à cet égard sur sens-de-la-vie.com les travaux remarquables, et l'analyse de leurs langages, par le Professeur Marcel V Locquin Biophysicien, Docteur ès science, Secrétaire perpétuel de l'Académie francophone d'ingénieurs et consultant de l'OCDE et de l'UNESCO pour les langues d'accès difficile, ainsi qu'une réflexion sur ses capacités réelles.

Qui donc construisaient ces javelots sophistiqués il y a 400 000 ans ?

http://www.mg.co.za/mg/news/97feb2/28feb-spear.html 400,000-year-old spears may overturn prehistory.

Vu sur Electronic Mail & Gardian

Imaginiez-vous les vêtements tissés il y à - 27 000 ans ?

Les femmes en Tchécoslovaquie portaient des robes en tissu: http://exn.ca/Templates/Story.cfm?ID=2000020353  

Imaginiez-vous que l'agriculture a débuté il y a 13 000 ans ? (et sans doute bien avant, peut-être 80000 ans)

http://www.sciencepresse.qc.ca/archives/2000/cap1607016.html

Imaginiez-vous que les anciens égyptiens savaient amputer et fabriquer des prothèses ?

http://archquo.nouvelobs.com/cgi/articles_sea?ad=sci_20001222.OBS0487.html&host=http://quotidien.sciencesetavenir.com/

Imaginiez-vous un télescope Assyrien d'il y a 3000 ans ?

http://news.bbc.co.uk/low/english/sci/tech/newsid_380000/380186.stm

 

Pour en savoir encore plus:

Comprendre les méthodes de datation par Guirec Querré et Elisa Porto du Laboratoire de Recherche des Musées de France : http://www.culture.fr/culture/conservation/fr/methodes/thermolu.htm

Les 10 plus anciennes civilisations avancées : http://paranormal.about.com/science/paranormal/gi/dynamic/offsite.htm?site=http://atlantisrising.com/issue1/ar1topten.html

Ancient and lost civilizations : http://www.crystalinks.com/ancient.html source extrêmement riche.

La vision officielle de la préhistoire, un site excellent: http://www.ifrance.com/prehisto/AA.htm

 
 Ajoutez cette page à vos favoris! VSV_un passe tres ancien

 

La suite en cliquant sur ce logo.

 Combien de fois l'humanité a t'elle frôlée l'extinction ?

 

Découvrez le challenge de ce site et son Mouvement 

© Textes - Ampewi Nunpa

 Participez ! 

 

Updated september 13, 2005